3X3 : Le plan Molteni

L'histoire est belle. Dix-huit ans après son premier match de SB League et 10 ans après son premier match avec Sam Basket Massagno, c'est avec cette même formation que le natif de Saint Domingue se retire pour ouvrir un nouveau chapitre de sa carrière. En déplacement à Montréal avec Lausanne 3X3, King Wes a offert au Cinq Majeur ses premiers mots en tant que responsable du mouvement 3X3 pour Swiss basketball. Un dirigeant proche du terrain mais qui assure pouvoir se mettre en retrait quand il le faudra. Gros plan.

Westher Molteni lors de l'étape du FIBA World Tour à Lausanne (FIBA)


Tous les regards sont braqués sur eux. Eux, ce sont Erik Lehmann et Westher Molteni, les deux hommes qui incarnent le nouveau projet mis en place par Swiss basketball. Initialement, les postes d'entraîneur de la sélection nationale féminine et de responsable du 3X3 n'étaient qu'un, mais un appel du second au premier va tout changer :

"Quelques jours après que l'annonce et la fiche de poste soient parues, j'ai discuté avec Erik et je lui ai dit que j'étais intéressé par le poste mais uniquement pour la partie 3X3 qui est ma spécialité. Je lui ai alors demandé s'il était possible de splitter l'offre en deux postes différents". Westher Molteni

C'est à partir de ce moment-là qu'Eric Lehmann va considérer sérieusement cette option et la proposer au conseil d'administration de Swiss basketball qui tombera d'accord avec le Directeur technique national. Rien n'était encore fait, les offres abondent sur le bureau du français, les noms ronflants aussi mais c'est bel et bien Molteni qui obtient les faveurs du dirigeant et des décisionnaires à la fédération. Un choix qui oblige le joueur de Spinelli Massagno à se retirer du 5X5 pour éviter un éventuel conflit d'intérêts mais qui lui permettra de poursuivre sa carrière avec Lausanne :

"Biensur quand j'avais discuté avec Swiss basket avant qu'ils ne me choisissent, nous avions déjà évoqué le fait que je ne puisse plus jouer en 5X5 dans un championnat professionnel dirigé par mon futur employeur ... C'est différent pour le 3X3 car le swiss tour est totalement amateur et pour l'instant il n'existe aucune forme de concurrence".

Il est vrai que le Swiss tour n'a pour l'instant ni les infrastructures, ni l'organisation, ni les participants nécessaires à bâtir un championnat professionnel mais c'est un futur problème que l'on souhaite à Westher de rencontrer et qui serait synonyme d'une progression et donc d'un travail acharné récompensé pour le nouveau shérif du 3X3 en Suisse.


Ses missions seront nombreuses, à commencer par développer la pratique chez les jeunes, et donc l'avenir à moyen-long terme de notre équipe nationale. En ligne de mir, une qualification pour les JO 2024 à Paris :

"Mes axes principaux en matière de politique sportive vont être accès sur les jeunes, leur permettre de jouer au 3X3 car s'ils ne jouent pas, ils ne pourront pas progresser. Pour cela je compte m'appuyer sur les clubs de 5X5 de SB League en allant proposer aux clubs et aux joueurs de ces équipes des rassemblements ou de la pratique dans le cadre de leurs entraînements et même des tournois pour les plus motivés, dans l'idéal deux fois par mois. Le gros objectif sera aussi de qualifier une équipe chez les filles et les garçons pour les jeux olympiques de Paris. C'est un objectif difficile et qui peut paraître utopique aujourd'hui mais sans ambition on n'avance pas".

Westher semble avoir de grands projets devant lui pour les années à venir. Celui qui a fait de Lausanne 3X3 un membre habitué du TOP 10 au FIBA ranking en à peine 4 ans avec son ami Gilles Martin devrait aussi être responsable de la partie sponsor et démarchage commercial :

"Dans ma tête, il est clair que ce poste devait revenir à Gilles ou à moi. Gilles a déjà un emploi et ne peut pas se libérer mais en lisant la fiche de poste nous avions remarqué que les tâches attribuées étaient également celles que nous rencontrions tous les jours et depuis quelques années avec Team Lausanne. Je pense que c'est le principal argument qui a convaincu Swiss basket de me prendre, j'ai déjà montré mes qualités pour développer l'aspect attractif d'une équipe tout en étant sur le devant de la scène sportivement ... et je vais maintenant le faire pour le pays dans lequel je vis. Je trouve ça magnifique."

Comme d'habitudes, c'est l'avenir qui nous montrera si le joueur de 3X3 peut faire un bon dirigeant. En attendant, on peut tout de même constater les idées claires de Westher Molteni et la décision sensée de Swiss basketball, de faire d'un joueur en activité le directeur de son mouvement 3X3 comme l'avaient fait 7 des 10 nations présentes dans le TOP 10 FIBA avant eux. Il était temps d'offrir à notre pays un spécialiste à ce poste et on n'a plus qu'à souhaiter bonne chance à l'intéressé pour les travaux.


Florian Jas.









325 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout