SB League women : A la découverte de Caroline Sinner

Afin de donner plus de visibilité au basketball féminin en Suisse, nous vous proposons des portraits en mode questions-réponses pour vous présenter différentes joueuses de notre championnat. Aujourd’hui place à la joueuse de Nyon Basket Féminin Caroline Sinner qui a bien voulu se prêter à l’exercice.

Le shoot à distance; la spécialité de Caroline Sinner!


LCM: Bonjour Caroline, peux-tu te présenter en quelques mots?

CS: J'ai 29 ans, je suis pharmacienne et je travaille à Genève depuis 3 ans. J'ai débuté le basket à 8 ans et j'ai fait mes classes à Gland puis à Nyon.


LCM: Comment as-tu commencé le basket?

CS: Mon père faisait du basket et j'ai forcément été influencée. A la base je faisais des agrès mais à côté il y avait les enfants qui jouaient au basket et un jour ils n'étaient pas assez du coup ils m'ont demandée si je voulais participer et c'est comme ça que j'ai commencé.


LCM: Pourquoi le basket et pas un autre sport?

CS: L'aspect social en premier lieu, c'est très important pour moi. En plus, j'ai tout de suite eu ma place même quand c'était mixte je recevais la balle de la part des garçons et je me suis rapidement sentie à l'aise.


LCM: Quelles sont les différences majeures entre la LNA et la LNB?

CS: Le fait qu'il y ait des professionnelles est la différence principale. Le sérieux change aussi, en LNB on était plus à jouer entre copines en LNA tout devient plus rigoureux et intense notamment les entraînements. De plus, chez les filles, il n'y a pas les statistiques en LNB, tu es beaucoup plus suivie en LNA dans ce domaine.


LCM: Quel bilan tires-tu de votre saison?

CS: C'était une bonne saison, on avait de bonnes individualités et on a proposé du bon jeu qui je trouve était meilleur que la saison précédente. Je pense qu'on avait le potentiel pour faire mieux, je reste donc un peu partagée.


LCM: Comment concilies-tu le basket et ta vie professionnelle?

CS: J'essaie de concilier les deux (rires). J'ai de la chance car le club est très compréhensif. J'ai des horaires compliqués mais ce n'est pas un problème ni une excuse, je fais le maximum pour être présente et quand je le suis je me donne à fond. Il y a des périodes plus compliquées parfois mais comme je fonctionne comme ça depuis mes études ce n'est pas un problème.


LCM: Que penses-tu de votre nouveau coaching staff?

CS: Je suis hyper motivée, je connais Caroline Turin depuis longtemps, j'ai joué avec elle et j'ai totalement confiance en elle. Elle a beaucoup contribué au recrutement du nouveau Coach. Il va nous apporter une philosophie qui colle à Nyon et j'ai vraiment hâte de voir ce que ca va donner.

Un GRAND MERCI à Caroline pour le temps qu'elle nous a accordé.

Nous lui souhaitons le meilleur pour la suite au niveau professionnel et pour la saison à venir


167 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout