• reymondbenoit

Boncourt pas si loin de l'exploit contre Genève


Malgré l'exclusion de leur meneur (au premier plan) en troisième quart temps, Vladimir Ruzizic et ses hommes ont livré un beau combat. (©BNJ/Georges Henz)


Le gros début de match de Jankovic

Avec Eric Fongué toujours absent, Vladimir Ruzizic met à nouveau Marc Seylan sur le parquet d'entrée de jeu. Côté Genevois comme depuis quelques semaines Thomas Jurkovitz est titulaire à la place de Roberto Kovac.


Un homme se met directement en avant avec de très jolis mouvements dos à panier, Milos Jankovic, l'intérieur est dominant et son équipe démarre bien pour mener 8-5 après trois minutes. Chez les Lions on ne s'affole pas pour autant avec toute l'expérience et roublardise d'Ivanov et Derksen et les voilà qui passent devant après sept minutes suite à deux lancers francs de leur TopScorer.


Nous ayant habitués à très bien défendre les troupes d'Andrej Stimac ne sont pas trop dans leur assiette dans ce secteur de jeu. En face comme souvent cette saison ça dégaine de partout et plutôt avec succès et après dix minutes il y a match (22-22).


Avec leur banc les Genevois accélèrent

Jaunin, Adams et Kovac sont entrés et on voit tout de suite la différence des deux côtés du terrain. Les visiteurs ont une profondeur de banc qui leur permet de dominer le championnat cette saison et ils le prouvent. Adams inscrit un panier avec la faute de Wälti et Kovac fait 2/3 aux lancers francs et voilà Boncourt mené de huit longueurs.


Mais en ce moment, il y a un joueur en feu total chez les Jurassiens. Juraj Kozic (qui ne sortira pas de la rencontre) est intense en défense et fait les bons choix en attaque et le BCB s'accroche et passe même devant sur un panier de Cooper. Sans paniquer les Lions font plus circuler la balle et prennent les devant sans sourcilier à la pause (40-47)


L'expulsion de Cooper

Avec un 7-0 d'emblée les locaux se rebiffent mais à nouveau c'est en retrouvant sérieux et rigueur que Michel Nzege et ses coéquipiers refont l'écart (47-55). Mais Boncourt veut son exploit et met tout en œuvre pour y arriver du moins en attaque avec Cooper et Wälti pour le trois points plus la faute avec le lancer franc converti et les revoilà à -2 (53-55). L'américain du BCB va même égaliser sur la ligne mais le sniper Kovac lui répond à distance.


S'en suit ensuite une scène confuse qui voit Eric Adams et Devin Cooper se prendre le bec. L'intérieur écope d' une faute technique et Cooper se faire expulser suite à une faute technique plus une faute antisportive. Forcément c'est un coup dur surtout que Jankovic a déjà quatre fautes. Suite à cet incident Derksen, encore une fois très fort sur ce match inscrit un panier é trois points qui redonne un matelas confortable à son équipe (61-69). Finalement après trente minutes Genève est devant 67-73.


Un baroud d'honneur insuffisant

On commence ce dernier quart temps avec trois paniers primés, Sabeckis, Calasan et Maruotto plantent de loin. Sur un lay up du meneur lituanien l'écart atteint même pour la première fois de la rencontre les dix unités. Privés de leur meilleur joueur les résidents du Chaudron sont à la peine.


Mais l'international helvétique Kozic rentre un trois points en guise de révolte. Son frère Petar lui emboîte le pas avec une interception sur laquelle il capitalise avec un gros dunk. Et lorsque Marc Seylan ramène son équipe à cinq longueurs avec six minutes à jouer Coach Stimac appelle un temps-mort.


En sortie de celui-ci, Nzege bien servi par Sabeckis redonne un peu d'air à sa formation. Ce soir, il est écrit que le BCB ne lâchera rien et Kozic plante encore à distance mais c'est sans compter sur le sang-froid de l'impitoyable Derksen derrière la ligne des 6m75 et du dunk de Nzege sur u nouveau caviar de Sabeckis que les Lions vont assurer croit-on leur victoire.


Jusqu'au-bout néanmoins les Jurassiens vont y croire avec un Juraj Kozic juste exceptionnel mais au final deux derniers lancers-francs d'un Nzege capital dans la fin de match met fin au suspens.


Victoire très difficile 97-91 pour le leader genevois face à son vaillant adversaire du soir qui aura livré un beau et gros combat malgré les difficultés (blessure de Fongué et expulsion de Cooper).


La suite du programme pour le BCB le quart de final de coupe de Suisse à Nyon vendredi soir (12 mars à 19h30) et pour les Lions, rendez-vous importantissime avec la SBL Cup du côté du Pierrier de Montreux. Demi finale à 16h le samedi 13 mars contre Fribourg Olympic.


MVP 🏆 : Juraj Kozic: 27 points, 5 asists, 10/17 aux tirs, 3/7 à trois points, 4/5 aux lancers francs

Timothy Derksen: 19 points, 6 rebonds, 6/8 aux tirs, 3/3 à trois points, 4/4 aux lancers-francs

Coup de 💓 : Milos Jankovic: 14 points, 15 rebonds, 3 assists, 2 interceptions, 6/10 aux tirs

Michel-Ofik Nzege: 14 points, 5 rebonds, 3/5 aux tirs, 8/10 aux lancers-francs

Notes du match:

Cooper⭐⭐⭐ Derksen⭐⭐⭐⭐

Seylan⭐⭐⭐ Nzege⭐⭐⭐

Jankovic⭐⭐⭐⭐ Sabeckis⭐⭐⭐

J. Kozic⭐⭐⭐⭐ Ivanov ⭐⭐⭐

Calasan⭐⭐⭐ Jurkovitz ⭐⭐⭐

P. Kozic ⭐⭐⭐ Jaunin⭐⭐⭐

Wälti⭐⭐⭐ Maruotto ⭐⭐⭐

Savon⭐⭐⭐ Adams ⭐⭐⭐

Kovac ⭐⭐⭐

Kuba ⭐⭐⭐

⭐ Très mauvais match ⭐⭐ Mauvais match ⭐⭐⭐ Match correct

⭐⭐⭐⭐ Bon match ⭐⭐⭐⭐⭐ Performance spéciale


Pour celles et ceux qui auraient manqué la rencontre, voici les highlights du match:


79 vues0 commentaire

       Le Cinq Majeur      

© 2020 by Le Cinq Majeur Genève. Proudly created with David & Florian

  • Instagram
  • Twitter Icône sociale
  • Facebook Social Icône
  • Youtube
  • Spotify Icône sociale