Communiqué officiel suite à la mise en demeure de Swiss Basketball

Chères lectrices, chers lecteurs,

 

Le Cinq Majeur vous informe avoir transmis en ce jour à Swiss Basketball un pli recommandé (en copie ci-dessous) faisant réponse à une mise en demeure envoyée il y a plusieurs jours de cela par l’intermédiaire de l’avocat-conseil de la Fédération & membre du Comité exécutif, faisant suite à la couverture médiatique que nous avons donnée à la nomination de Giancarlo Sergi à la tête du Ballet Béjart de Lausanne.


Bien évidemment, et dans un souci de transparence totale avec la communauté du Cinq Majeur, nous vous tiendrons informés de la suite des évènements.

 

Nous tenons à vous remercier pour votre fidélité et soutien en cette période de turbulences et vous disons à très bientôt, pour une nouvelle saison, que l’on espère palpitante sur les parquets suisses !

 

 
Réponse officielle du Cinq Majeur à Swiss Basketball & son Président :
Mise en demeure pour publications diffamatoires & attentatoires à l’honneur de M. Giancarlo Sergi & de Swiss Basketball

Cher Me. Bydzovsky, Cher M. Sergi,


Le Cinq Majeur prend lecture à ce jour du courrier recommandé que vous nous avez adressé pour le compte de votre mandante, Swiss Basketball et de son Président, Monsieur Giancarlo Sergi.

Votre lettre est parvenue à notre rédaction ce jeudi 18 août 2022 et se réfère à de récentes publications de notre média, lesquelles portaient sur la nomination de M. Sergi à la direction générale du Ballet Béjart de Lausanne, à un momentum pour le moins incompatible en l’état, de l’aveu même du principal intéressé, avec les enjeux et défis auxquels est confronté le basketball suisse.

Nos écrits revêtiraient, selon vos dires, une nature diffamatoire et attentatoire à l'honneur de Monsieur Giancarlo Sergi, Président récemment réélu à la tête de Swiss Basketball.

Tel n’en était très certainement pas l’objectif visé par nos publications, sinon celui d’informer la communauté « Swiss Basketball » et d’alerter notre large audience des incohérences entre les actes et les discours et également de la rendre attentive à la situation problématique dans laquelle risque de plonger le petit monde de la balle orange en Helvétie à la suite de cette nomination, en des temps que d’aucuns jugeraient inopportuns.


Tout d’abord, nous tenons à vous faire part de nos regrets si, et apparemment c’est le cas, notre couverture médiatique (site internet et réseaux sociaux) - certes empreintes d’un certain humour et s’inscrivant dans la droite ligne satirique du « trash talk » propre à notre sport adoré - de la nomination surprise de M. Sergi au BBL a été perçue par votre mandante comme injurieuse, voire diffamatoire, et risquant de jeter une forme de discrédit sur l’Institution SWB.

Quant aux stories sarcastiques et certes un peu maladroites, dont nous comprenons qu’elles ont pu heurter la sensibilité du président de Swiss Basketball, elles ont été totalement retirées quelques heures à peine après leur diffusion et, en tout état de cause, bien avant que votre mandante n’ait eu à manifester sa réprobation.

Cela étant, nous estimons, et nombreux sont ceux à nous témoigner d’avis analogues, que ce cumul de mandats, intervenant au pire moment selon nous, est parfaitement incompatible avec un engagement de tous les instants, oserions-nous dire sacerdotal, que requiert l’état de santé très inquiétant du basketball helvétique.

Notre statut de média consacré au basketball, et en particulier au basketball suisse, exige de notre part de partager, après vérifications auprès de plusieurs sources, avec nos lecteurs et auditeurs les informations pertinentes et d’intérêt public que nous détenons. Il en va de notre responsabilité et également de notre crédibilité dans l’engagement que nous prenons et honorons auprès de la communauté suisse du basketball depuis notre création.


Attendu ce qui précède, vous comprendrez aisément que votre mise en demeure ne sera suivie d’aucune mesure particulière de notre part. Nous ne souhaitons, ni d’ailleurs ne pouvons accéder à vos exigences qui consisteraient à céder sur les valeurs qui nous animent, sur l’exigence de transparence qui dicte notre action et finalement, sur le devoir d’information que nous nous engagerons toujours à honorer, fût-ce sous la menace de plaintes, de poursuites judiciaires ou autres sanctions (boycott des compétitions organisées par Swiss Basketball).


Il n’en reste pas moins, comme nous l'avons toujours fait par le passé, que nous réservons et offrons évidemment et volontiers un droit de réponse au Président de la Fédération afin qu’il puisse exposer son avis, son analyse et ses propres arguments sur les objets qui pourraient le mettre directement ou indirectement en cause ou pour lesquels il estime que les informations obtenues et relayées par Le Cinq Majeur seraient imprécises ou contraires à la réalité.


Si contre toute attente, après nos marques de sympathie et nos regrets sincères, votre mandante et/ou son président devaient persister sur la voie de la menace ou des mesures de représailles à l’endroit d’une association à but non lucratif, presque entièrement consacrée à la promotion du seul basketball helvétique, Le Cinq Majeur se verrait contraint de prendre toutes les mesures nécessaires et utiles aux fins de préserver ses droits ainsi que ceux de sa communauté, de ses lecteurs et auditeurs en Suisse ou à l’étranger.


En dépit de cette situation que nous qualifierons de délicate et inconfortable pour les deux parties, nous nous efforcerons de couvrir avec une passion intacte, la même qui nous anime dès nos débuts, l'ensemble des compétitions suisses de basketball à commencer par celle dans laquelle sera engagée notre équipe nationale Messieurs ce jeudi à Fribourg !


Nous comprenons qu’il en va du seul intérêt du basketball suisse qu’une faîtière sportive telle que Swiss Basketball et qu’un média spécialisé tel Le Cinq Majeur, tous deux animés d’une même passion, puissent coopérer sereinement et intelligemment afin d’offrir à ce sport tant adulé la visibilité et la notoriété qu’il mérite.


Dans l'attente de votre réponse, nous vous adressons l’expression de nos sentiments les plus distingués,

Sportivement.


David Pinto & Florian Jas, Fondateurs du Cinq Majeur



1 991 vues1 commentaire