• David Pinto

Doc Rivers et les Clippers, c’est fini !

C’était la Woj’ Bomb de la nuit dernière, Doc Rivers était remercié de se ses services et ne sera donc plus le Head Coach des Los Angeles Clippers.

En poste depuis 7 ans et malgré ses 2 années de contrat restantes, l’ancien coach d’Orlando et de Boston n’aura pas survécu à l’élimination des Clippers en ½ finale de conférence face à Denver après avoir pourtant mené 3-1 dans la série.

C’est d’ailleurs un des principaux reproches qui lui étaient adressés, cette fameuse incapacité à amener l’autre franchise de L.A. en finale de Conférence.

Pour rappel, il y a à peine 5 ans, en pleine ère de « Lob City », le Doc subissait pareil sort face aux Rockets en gâchant un avantage de 3-1.

Salué unanimement en NBA pour sa gestion des égos et des hommes dans le vestiaire, il aura néanmoins essuyé énormément de critiques sur ses orientations tactiques et notamment ses choix très discutables durant les rencontres.

Décrié pour son manque de créativité et d’inspiration sur les systèmes à réaliser durant les rencontres face à Denver, cette élimination cuisante alors même que les Clippers n’avaient jamais été autant favoris que lors de cette saison aura été de trop pour le Doc.

Car Steve Ballmer, le propriétaire de la franchise, avait mis les petits plats dans les grands lors de la dernière free-agency en ramenant au sein de sa franchise Kawhi Leonard & Paul George.

Puis au cours de cette saison tronquée, les Clippers ont vu l’arrivée de Marcus Morris & Reggie Jackson pour venir garnir un effectif XXL.

Malheureusement l’alchimie au sein de ce vestiaire n’aura jamais prise et la sanction fut irrévocable pour Doc.

Reste maintenant au bon vieux Steven de trouver l’élément qui remplacera le père d’Austin afin de conduire son effectif vers le succès tant attendu la saison prochaine.

Tyronn Lue, adjoint de Doc Rivers apparaît dès lors comme le grand favori à sa succession, mais nul doute que beaucoup d’autres noms seront intéressés de poser leur valise dans la cité des Anges.

Après Philadelphie, Houston, OKC & Indiana, c’est au tour de L.A. de renvoyer son entraîneur et la valse des coachs peut alors commencer.

D’ailleurs, selon les dernières rumeurs émanants des States, Doc Rivers aurait déjà vu bons nombres de franchises le contacter pour reprendre du service illico-presto, avec Philadelphie en grand favori.

On scrutera avec attention ce jeu de chaises musicales afin de voir quels seront les choix des franchises mentionnées.

Affaire à suivre !

2 vues0 commentaire