• Benoît Reymond

Du changement au sein de l'effectif d'Elfic Fribourg

Deux départs et une arrivée chez les pensionnaires de la salle St-Léonard.


La meneuse suisse de 22 ans Camille Delaquis a profité de la dernière période des transferts pour demander son départ afin de rejoindre le BBC Troistorrents. A la recherche de plus de temps de jeu, elle aura a faire à une forte concurrence dans l'équipe valaisanne. En effet, avec Nadia Constantin (actuellement blessée), Julie Bulliard et Ainhoa Holzer, obtenir de grosses minutes ne sera pas chose aisée.


Dans un effectif plutôt jeune, elle pourra amener ses qualités défensives et son expérience, elle qui a participé à plusieurs grosses rencontres en coupe d'Europe ou en Suisse avec la formation fribourgeoise.


Changement au sein du trio d'étrangères

L'intérieure américaine Tytionia Adderly qui impressionnait notamment par son gros sens du rebond et sa défense a elle aussi demandé à être libérée de ses obligations contractuelles envers les dirigeants fribourgeois. Des douleurs chroniques aux genoux suite à d'anciennes blessures en sont la cause. Cette perte va faire mal car elle semblait prendre de plus en plus ses marques également en attaque ou son adresse était en hausse constante.

L'intensification de douleur à ses genoux a obligé l'Américaine a demandé son départ.


Pour la remplacer, les Elfes ont fait appel à la joueuse canadienne Abigail Fogg. Un peu plus âgé que les étrangères en place, elle évolue au poste 4-5 et mesure 196 cm soit un gabarit très imposant.

La Canadienne a évolué dans de nombreux championnats étrangers (ici en Italie).


Après sa période universitaire, Fogg a pas mal voyagé en Europe. Sa première expérience professionnelle était d'ailleurs du côté de Troistorrents où elle tournait à 12 points et 9 rebonds de moyenne. Après ceci, plusieurs passages en D2 turque, en Hongrie et pour finir en première division italienne ou elle jouait encore cette saison.


Son profil est différent de celui d'Adderly mais elle a pour avantage de ne pas avoir connu de problèmes de santé jusqu'ici. Plus mobile et plus talentueuse offensivement, elle apportera beaucoup de variété de ce côté là du terrain dans le jeu de passes des protégées de Romain Gaspoz.


Néanmoins avec la perte d'une joueuse très importante dans l'impact défensive et même si Fogg mesure 15 cm de plus qu'Adderly, le sentiment est tout de même partagé quant à ce changement forcé.


En Suisse depuis décembre, la grande canadienne ne devrait pas encore être de la partie ce samedi pour la rencontre à Pully car les procédures administratives ne sont pas encore terminées. Nous devrions donc la retrouver sur les terrains de SBL Women à la mi-février pour ce qui devrait être le début du troisième tour.




34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout