EuroCup Women: Elfic démarre sa campagne par une défaite


Les consignes de Romain Gaspoz n'auront pas suffi pour remporter une première victoire européenne. (© FIBA)


Une très belle entame

Toujours sans Marielle Giroud et Césaria Ambrosio, Elfic Fribourg démarrait néanmoins sa campagne européenne avec l'expérimentée Nora Nagy-Bujdoso, titulaire pour son retour sur les parquets après plus d'une année et demi sans compétition de haut niveau. Avec l'expérience acquise lors des dernières saisons et face à une équipe de Benfica novice sur le plan européen, les Fribourgeoises vont démarrer tambour battant avec une grosse adresse à longue distance.


5 paniers primés réussis dont 3 pour la seule Gabby Nikitinaite qui trouve son rythme d'entrée de jeu. Menant rapidement 19-10, on sent les filles de Romain Gaspoz bien dans leurs baskets. Néanmoins un constat vient très rapidement se mettre en place, les locales prennent des tirs loin du cercle et ne trouvent pas de solution pour se rapprocher de celui-ci. Les Portugaises sont solides à l'intérieur et Courtney Range est à la peine.


Si Elfic reste devant après 10 minutes (23-18), Rapha Monteiro et compagnie sont bien en place et restent à porter de fusil de leur adversaire.

La sortie de Fora

Si le début de second quart temps est plutôt bon, la sortie sur blessure de Nancy Fora (hanche) va faire très mal à son équipe. Promue capitaine en l'absence de Giroud, la Tessinoise va cruellement manquer dans la gestion offensive et dans l'intensité défensive.


Les visiteuses ne se font pas prier et enchaînent les paniers à longue distance mais aussi dans le drive face à une défense fribourgeoise aux abonnés absentes et en retard. 20-7 pour les Lusitaniennes dans ce quart et une avance de +8 pour elles au tableau d'affichage à la pause (30-38).


Après son début de match canon, Nikitinaite est un peu rentré dans le rang alors que le duo d'américaines Reynolds-Range peinent vraiment à imposer sa main sur le match notamment au niveau du scoring avec un affreux 2/13 aux tirs pour le moment.

Des choix douteux et une défaite au bout

On attend donc un réveil d'Elea Jacquot et ses coéquipières pour aller chercher cette première victoire dans un groupe où elles sont tête de série 1. Fora de retour aux affaires, le jeu offensif va mieux mais il y a encore de trop nombreuses approximations que ce soit dans la concentration (rebonds offensifs concédés ou gros oubli sur des rotations défensives).


Revenues à plusieurs reprises à 7 longueurs, les pensionnaires de St-Léonard n'arrivent pas à descendre sous la barre des 5 unités malgré une Nancy Fora en mode patronne. 2 fautes offensives contre Stoianov (sévères), des choix de tirs précipités et curieux de Reynolds et Range et en face une équipe portugaise toujours aussi solide à l'image de leur meneuse et capitaine Joana Soeiro qui régale dans l'intensité et la distribution. 52-46 pour Benfica après 30 minutes, tout reste à faire dans les 10 dernières minutes.


Après un lay up sur rebond offensif de Range, voilà Elfic à -3 mais Carolina Cruz, snipeuse de premier plan, sort un tir très longue distance de son chapeau pour permettre à son équipe et sa petite cinquantaine de supporters de respirer un peu mieux. 6 minutes à jouer et on retrouve Nikitinaite. L'anglo-lituanienne sort à nouveau de sa boîte et inscrit un shoot de loin pour ramener Elfic à -1 (56-57).


Finalement jamais les Suissesses ne passeront devant face à des Portugaises qui vont tenir leur os jusqu'au bout. Menées 67-65 suite à un lancer franc de Soeiro, Elfic a encore une chance d'égaliser voire de l'emporter mais Range, décidément pas dans son meilleur jour, ratera sa passe à destination de Fora et les espoirs de victoire s'envolent. Première victoire de leur histoire pour le Benfica d'Eugenio Rodrigues qui auront montré plus de cœur et de courage que leur adversaire du soir pour décrocher un beau succès.

Une réaction attendue au Luxembourg

Considérées comme favorites de ce groupe, les championnes de Suisse en titre vont devoir se retrousser les manches avant d'affronter une solide équipe de Dudelange, vainqueure 72-60 de Namur. On attendra surtout une réaction chez Jordan Reynolds et Courtney Range. La première nommée a été très emprunté à la création malgré quelques assists alors que la seconde malgré une ligne de stats plus que correcte n'a pas su imposer sa taille et sa puissance dans la raquette.


Les absences de Giroud et Ambrosio font bien évidemment mal mais c'est peut-être plus dans les tripes et la volonté de se jeter sur tous les ballons que les Fribourgeoises devront faire plus. Un peu trop tendres sur cette première rencontre, elles devront jouer plus dur pour pouvoir battre leur prochain adversaire qui ne leur fera pas de cadeau!


Les notes:


Elfic Benfica

Fora⭐⭐⭐⭐ Soeiro⭐⭐⭐⭐

Sollberger (n'a pas joué) Martins⭐⭐⭐

Jacquot⭐⭐⭐ Santos Baptista (n'a pas joué)

Losey (n'a pas joué) Frederico (n'a pas joué)

Nikitinaite⭐⭐⭐ Trehub⭐⭐⭐

Nagy-Bujdoso⭐⭐⭐ Rodrigues⭐⭐⭐

Stoianov⭐⭐⭐ Cruz⭐⭐⭐

Takyi (n'a pas assez joué) do Carmo Cruz (n'a pas joué)

Reynolds⭐⭐ Warley⭐⭐⭐

Range⭐⭐⭐ Duarte (n'a pas joué)

Cristelo ⭐⭐⭐

Monteiro⭐⭐⭐


⭐Très mauvais match ⭐⭐ Mauvais match ⭐⭐⭐ Match correct


⭐⭐⭐⭐ Bon match ⭐⭐⭐⭐⭐ Performance spéciale


58 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout