FIBA U20 : la Suisse stoppée en demi-finale

Après son deuxième succès dans la compétition face à la Macédoine, l’équipe suisse s’était ouverte les portes des demi-finales du FIBA European Challenger U20.

Malheureusement, les hommes de Gianluca Barilari se sont inclinés assez logiquement face à la Biélorussie ce samedi après-midi 74 à 65.

Rocak & Marynin se disputent l’entre-deux (© FIBA)

Pourtant le début de match de nos joueurs suisses fut excellent avec deux bombinettes inaugurales de Malik Rebetez qui lançait parfaitement les hostilités.

La Suisse parvenait rapidement à compter 9 points d’avance sur un nouveau panier de l’arrière suisse.

Cependant, l’inconstance aperçue tout au long du tournoi allait de nouveau s’illustrer avec une coupure de courant généralisée sur les 3 dernières minutes du 1er QT durant lesquelles les Suisses n’allaient plus inscrire le moIndre point.

L’écart allait fondre comme neige au soleil et il n’en fallait pas moins aux Biélorusses pour recoller au score à la fin des dix premières minutes .


Black-out de 11 Minutes...


On espérait alors que le discours de coach Barilari allait permettre à ses joueurs de stopper la dynamique adverse mais c’était tout l’inverse qui se déroulait sous nos yeux.

La Suisse allait continuer de sombrer dans la spirale de sa fin de 1er QT en inscrivant aucun point pendant près de 6 minutes 30.

Il fallait une banderille de Rocak, pour inaugurer la marque dans ce deuxième acte.

A cheval donc sur les deux quart-temps, la Nati n’était pas parvenu à scorer le moindre panier.


Mais de manière assez miraculeuse, la Suisse parvenait à rester dans ce match, bien aidée par les pertes de balle biélorusses et surtout grâce à l’apport offensif des incontournables Rocak & Rebetez, et le tableau d’affichage n’affichait que 8 unités d’écart à la pause.


Le retour des vestiaires allait être marqué par le déchet technique des deux équipes et à ce jeu là, la Suisse parvenait à grignoter son retard en se montrant notamment plus adroite que la Biélorussie à 3 points.


Martina se montrait à son avantage offensivement et la Suisse restait au contact à l’aube du dernier QT. (46-50)


Une fin de match (encore) ratée


On espérait dès lors que l’expérience accumulée sur ce tournoi avec, entre autres, cette fin de match loupée face au Luxembourg, allait permettre aux jeunes joueurs suisses de mieux appréhender le money-time de cette demi-finale, si tant est qu’il y en ait un.


Alerte spoiler... oui, nous avons eu une fin de match à suspense puisque les Suisses parvenaient à revenir à un tout petit point des biélorusses à moins de 5 minutes de la fin.


Mais à l’instar du match face au Luxembourg, la Suisse a de nouveau failli dans les dernières minutes avec pléthore de mauvais choix entre l’antisportive de Nwokeabia ou les pertes de balles à gogo en fin de match.

Daniil Barysevich (auteur d’un match XXL avec 20 Pts & 6 Rbs à 50% du parking ) et sa bande n’en demandaient pas tant pour plier le match en infligeant un 10-3 aux suisses sur les dernières possessions.


Victoire donc de la Biélorussie 74 à 65 qui ne souffre presque d’aucune contestation tant ils auront fait la course en tête dans cette rencontre.

La déception de Malyk Rebetez après la rencontre (© FIBA)

La Suisse de Gianluca Barilari s’incline donc en demi-finale et devra désormais panser ses plaies et tourner très vite la tête vers le match pour la troisième place face à la Macédoine du Nord qui s’est inclinée dans l’autre rencontre face à la Hongrie.


RDV demain à 16:30 pour suivre cette rencontre en direct sur YouTube.

Suite à cette déception, on espère désormais une réaction des troupes afin de repartir de Sopron une breloque autour du cou avant de tirer les conclusions et les enseignements de cette escapade en terres hongroises.


Bonne chances messieurs !


183 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout