• Florian Jas

Genève en démonstration face aux Tigers

Une nouvelle fois dominants au rebond et très intéressants collectivement, les Genevois ont facilement disposé d'un Lugano qui a semblé en manque de rythme par rapport à son adversaire du jour (96-59).

Les Genevois ont bien progressé depuis le début de saison qui les voyaient poser devant l'Aéroport de la ville.

Crédit photo : Eric Lafargue


Pour un contender (prétendant au titre), une saison est faite de matchs plus ou moins facile sur le papier ... Compte tenu de son effectif et de la forme du moment, Lugano faisait sans doute parti de ces rencontres plus abordables dans lesquelles, encore plus que d'habitude, la manière, le chemin menant à la victoire est plus important que la victoire en elle même.


C'est chose faite, les Lions ont déroulé leur jeu offensivement, venant notamment punir les carences Tessinoises à l'intérieur où Jules Aw semble toujours hors de forme et où Nikolic est beaucoup moins impactant que de l'autre côté du terrain. Ils se sont également appuyés sur un Ive Ivanov toujours aussi diabolique pour ressortir des bons ballons lorsqu'il joue dos au panier (5 assists) puis en jouant bien les transitions, exploitant parfaitement les qualités de Jérémy Jaunin dans ce domaine ... Salvatore Cabibo aura fait ce qu'il pouvait en tentant notamment cette défense en zone qui aura gêné les Genevois en fin de première mi-temps mais l'écart de talent était trop grand et Genève encore beaucoup trop fort défensivement pour pouvoir permettre aux Tigers de survivre au-delà du premier acte.


MARUOTTO SORT DU SILENCE

En grande difficulté la saison passée, Mickaël Maruotto est apparu à son avantage face aux hommes de Salvatore Cabibbo qui n'auront pas su le contenir sur son adresse folle de loin (5/7), il termine avec 17 points et le trophée de MVP décerné par les Lions de Genève en fin de match. Cela faisait presque un an et déjà un trophée de MVP face à Swiss Central à l'époque qu'on ne l'avait pas vu jouer avec autant de confiance.

Le président des Lions s'en réjouissait après la partie :

"Miki doit être ce genre de joueur sur qui on peut s'appuyer pour amener un peu de folie dans les matchs un peu plus facile. Il doit faire mieux sans ballon et il le sait, ce soir il a prouvé qu'on a raison d'attendre plus de lui" Imad Fattal

LA DEFENSE FAÇON STIMAC

Peu importe les joueurs que le nouveau coach des Lions met sur le terrain, depuis le début de championnat il semble toujours y avoir cette intensité et cette énergie qui anime ses troupes et les dernières semaines ont vu les Genevois proposer de plus en plus de variantes (zone 2/3 ou 3/2) avec succès, en voyant certains joueurs émerger alors qu'on ne les attendaient pas autant à l'image de Brandon Kuba très impressionnant lorsqu'il s'agit de défendre ou de venir en aide. Les Lions ont d'ailleurs parfaitement contenu un Uros Nikolic impressionnant offensivement sur ce début de saison mais qui n'aura pas pu s'exprimer, bien tenu par Eric Adams et doublé (prise à deux) par les Genevois dès qu'il approchait trop près du cercle poste bas. On le sait, Andrej Stimac c'est l'école Aleksic qui n'a plus à faire ses preuves dans la maitrise de l'équilibre défensif et visiblement son ancien adjoint a bien assimilé le concept !


On parlait de la manière de gagner en début d'article et les Genevois ont même ajouté le SHOW avec ce alley-oop venu d'ailleurs de Jaunin pour Eric Adams

Images Youtube parce que Swiss Basket nous a encore enlevé l'accès à Keemotion #maindanslamainlesfrères


Les Genevois se sont même permis de donner quelques minutes à leur classe biberon puisqu'Augustin Lacroix et Mohamed Chabouh ont disputé la fin de rencontre.


IT'S CHABOUH TIME


Au profit d'un score fleuve, Mohamed Chabouh aura eu quelques minutes pour nous montrer toute l'étendue de son jeune talent.

Très à l'aise balle en main, le jeune joueur (17ans) issu d'une famille de basketteurs (son jeune frère de 15 ans fait parti de l'académie Genevoise et ses parents étaient tout deux joueurs) aura marqué le coup en prenant ses responsabilités à la création et au scoring (5pts et 2 ast en 6 minutes).

De bonne augure pour la suite ...





Crédit photo : SwissBasketball


Les deux équipes enchaineront dès samedi, ce qui devrait faire le plus grand bien à certains joueurs Tessinois dont le niveau physique est interpellant et à qui l'enchainement de semaines à deux matchs pourrait être bénéfique ... Ils affronteront Massagno invaincu cette saison dans le toujours bouillant derby Tessinois tandis que les Lions se rendront à Bâle pour tenter le 5 à la suite face aux Starwings.



Les notes du match :


Donatas Sabeckis ⭐⭐⭐ Derek Jackson ⭐⭐⭐

Roberto Kovac⭐⭐ Florian Steinmann ⭐⭐

Tim Derksen⭐⭐⭐⭐ Axel Louissaint ⭐⭐

Brandon Kuba⭐⭐⭐ Jules Aw ⭐⭐

Eric Adams ⭐⭐⭐ Uros Nikolic ⭐⭐

Jeremy Jaunin ⭐⭐⭐⭐ Elijah Minnie ⭐⭐⭐

Mickael Maruotto⭐⭐⭐⭐ Andrea Bracelli ⭐⭐

Miche Ofik Nzege⭐⭐⭐⭐ Nikola Stevanovic

Ive Ivanov⭐⭐⭐⭐

Thomas Jurkovitz ⭐⭐⭐


⭐ Très mauvais match ⭐⭐ Mauvais match ⭐⭐⭐ Match correct

⭐⭐⭐⭐ Bon match ⭐⭐⭐⭐⭐ Performance spéciale