LCM Awards 2022 - SBL Women Power Rankings

Dernière mise à jour : 15 mars

Alors que la fin de la saison régulière approche à grands pas, nous faisons un petit tour sur la course aux différents trophées chez les filles.


Du MVP en passant par la révélation U23 sans oublier le coach de l’année, on revient pour vous sur les Power Rankings à un mois du début des play off.

MVP (Most Valuable Player)


1 - Jessica Loera - Nyon Basket Féminin

Stats: 18.8 Pts, 6.2 Reb, 5.5 Ast, 5.2 Stl/ Classement Précédent : 1ère

La course est très serrée pour le titre de MVP sur cette saison 2021-2022 en SBL Women! La meneuse américaine de la formation de la Côte livre une saison de grande qualité des deux côtés du terrain. Leader par l'exemple, elle a une attitude irréprochable qui a permis à Nyon de réaliser une très belle saison jusqu'ici.


L'ancienne joueuse de l'université de Gonzaga a passé plusieurs fois proche du triple-double et est un élément capital dans l'effectif d'Hakim Salem. Il va falloir cravacher mais si elle tient la distance sur cette fin de saison, elle pourra aller chercher ce trophée.


2 - Aleksandra Kroselj - Elfic Fribourg

Stats: 14.7 Pts (50% FG, 48.2% 3 pts, 90.5% FT), 3.4 Reb, 5.1 Ast, 1.3 Stl / Classement Précédent: Non classée

Après un démarrage plutôt tranquille à l'image de son équipe, la Slovène carbure à plein régime en 2022. En plus de pourcentage absolument dingues au niveau de son tir (extérieur ou non), son énergie et sa bonne attitude permet aux Fribourgeoises d'évoluer à un niveau qui ressemble fortement à celui de la saison dernière.


Si la première place n'est pas encore pour tout de suite, elle s'en rapproche fortement vu ses performances récentes!


3 - Camille Zimmerman - Portes du Soleil BBC Troistorrents

Stats: 17.5 Pts, 9.3 Reb, 3.6 Ast, 2.2 Stl, / Classement Précédent: 3ème

Un peu plus en retrait des deux premières joueuses nommées, l'intérieure de 3T fait sa saison avec régularité et sans trop faire parler d'elle. Avec un bagage technique au dessus de la moyenne, elle doit encore peser plus dans les grands matchs.


Son entente avec Nezerwa s'améliore de plus en plus et elle a encore une carte à jouer pour aller chercher cette récompense.

 

Coach of the Year


1 - Hakim Salem - Nyon Basket Féminin

Bilan : 14 Victoires / 3 Défaites en SBL Women - Demi-finaliste SBL Cup + PBSC

Classement Précédent: 1er

Alors que Nyon ne gagnait que très peu les saisons précédentes, le technicien néerlandais a redonné vie au club. Prônant un basket finalement assez simple mais efficace, il a fait passé un cap énorme à un groupe qui n'a que très peu bougé.


Si les Vaudoises finissent bien leur saison, le trophée de COY lui sera donné et il n'y aura pas vraiment de discussion possible.


2 - Romain Gaspoz - Elfic Fribourg

Bilan: 16 Victoires / 2 Défaites - Vainqueur de la SBL Cup et finaliste PBSC

Classement Précédent: 3ème

L'entraîneur valaisan d'Elfic semble avoir retrouvé un second souffle en 2022. Alors que la fin d'année 2021 avait été particulièrement tumultueuse pour lui, il a pu remettre en place des principes offensifs et défensifs clairs et précis qui permettent aux championnes en titre de dérouler leur basket en ce moment.


Si l'arrivée de Selena Lott a bien aidé, il ne faut pas enlever le mérite au coach qui fait encore une fois parti des favoris légitime à sa propre succession pour ce trophée.



3 - Jose Gonzalez Dantas - Portes du Soleil BBC Troistorrents

Bilan : 14 Victoires / 4 Défaites - 1/2 finaliste de SBL Cup et finaliste PBSC

Classement Précédent: 2ème

Tout fraîchement prolongé, le technicien espagnol recule d'une place mais son travail reste tout à fait bon et doit continuer à être mis en avant. En réussissant à mettre plusieurs jeunes joueuses suisses en avant et en leur donnant des responsabilités, JGD a clairement sa place parmi la discussion du COY cette saison.


Seul point noir, la gestion de ses émotions. Même s'il a beaucoup progressé sur ce point, il arrive encore parfois qu'il sorte de ses gonds et ca peut devenir préjudiciable pour sa formation.

 

Swiss Player of the Year


1 - Marielle Giroud - Elfic Fribourg

Stats: 14.8 Pts (84.1% FT), 7.6 Reb, 4 Ast, 2.8 Stl / Classement Précédent: 3ème

Si elle ne réalise pas la meilleure saison de sa carrière, la Swiss Goat reste encore une valeur sûre et plus qu'essentielle dans le dispositif de Romain Gaspoz. Moins adroite qu'a l'accoutumée, son abattage notamment dans le secteur du rebond est toujours exemplaire et elle joue son rôle de capitaine à la perfection.


Son expérience sera un atout certain pour la fin de saison et la quête d'un nouveau triplé pour Elfic Fribourg.



2 - Césaria Ambrosio - Hélios Valais Basket

Stats: 12.8 Pts (82,1% FT), 9.1 Reb, 5.1 Ass, 2.1 Stl / Classement Précédent : Non classée

Malgré des douleurs au genou, la joueuse d'origine portugaise tient sa place et réalise une très belle saison individuelle. Si elle perd beaucoup de ballon c'est aussi parce qu'elle est souvent en possession de celui-ci. Véritable locomotive du club Valaisan, Cezz prend plus ses responsabilités cette saison et on aime la voir comme ça.


S'il sera difficile pour elle d'aller déloger Giroud de la première place, elle reste actuellement la deuxième meilleure joueuse formée en Suisse de notre championnat.


3 - Laure Margot - Nyon Basket Féminin

Stats : 13.6 Pts (80.5% FT), 1.6 Stl/ Classement Précédent: 2ème

Aussi en couse pour le titre de la meilleure progressions, l'internationale suisse revit avec l'arrivée d'Hakim Salem et de Caroline Turin. Auteure de plusieurs cartons grâce à ses grosses qualités de shooteuse, l'ancienne joueuse de Genève est en grande forme.


Si défensivement tout n'est pas encore parfait, elle a également beaucoup progressé dans ce domaine et on la sent plus épanoui que jamais au Rocher.

 

DPOY (Defensive Player of the Year)


1 - Meline Franchina - Nyon Basket Féminin

Classement Précédent: 1er

Si elle a eu parfois des problèmes pour gérer ses fautes sur quelques rencontres, la capitaine de l'équipe nyonnaise est irréprochable défensivement parlant. Tous le monde se rappelle de sa défense sur Giroud lors du premier affrontement contre Elfic mais à chaque match on la voit donner le ton dans de ce côté du terrain.


Que ce soit sur l'homme, sur des trappes ou des switchs, l'internationale suisse est partout et fait clairement figure de grande favorite pour ce titre de DPOY.



2 - Césaria Ambrosio - Hélios Valais Basket

Classement Précédent : 3ème

Si elle est moins impressionnante que la saison passée notamment, la joueuse de l'équipe Vétrozaine est encore très présente en défense. Avec ses longs bras et sa capacité à chiper des ballons à tout moment, elle reste une valeur plus que sûre pour ce qui est de défendre son panier.

Très intelligente, elle n'hésitera pas non plus à plonger sur un ballon pour le récupérer. Et dire que son genoux l'empêche d'être à 100%...


3 - Selena Lott - Elfic Fribourg

Classement Précédent: Non Classée

Il est indéniable que c'est la meilleure joueuse défensive du pays. Si elle n'est pas encore tout en haut de ce classement c'est parce que l'on en pas vu assez.


Impressionnante au niveau de la compréhension du jeu et des systèmes adverses, l'américaine de l'université de Marquette est tout simplement une joueuse au QI basket au dessus de la moyenne.


Avec son placement toujours parfait, elle peut encore rêver de remporter ce trophée si elle nous ressort des performances comme celle réalisée lors de sa défense sur Loera il y a quelques semaines en arrière.

 

6th Women of the Year (6ème femme de l’année)



1 - Ainhoa Holzer - Portes du Soleil BBC Troistorrents

Stats : 7.4 Pts (56.6% FG, 44% 3 Pts), 1.1 Stl / Classement Précédent : Non classée

Un démarrage poussif et puis l'explosion! La jeune prodige a mis un peu de a démarré mais depuis quelques semaines, elle nous montre son meilleur visage.


Si elle connaît parfois encore quelques sautes de concentration (elle n'a que 18 ans), elle a une sélection de tirs extrêmement propre et sait alterner entre drive vers le panier ou shoot extérieur. Elle apporte une vraie énergie en sortie de banc et c'est forcément que du bonus pour l'équipe basée au Reposieux.


2 - Yeinny Dihigo Bravo - Elfic Fribourg

Stats : 7.2 Pts (51.1% FG, 84.4% FT), 4.9 Reb, 1.2 Stl / Classement Précédent: 2ème

On en parle peu mais la saison qu'est entrain de pondre la joueuse d'origine cubaine est très très solide en sortie de banc.


Avec une transformation physique qui lui permet d'être beaucoup plus rapide sur transition notamment, l'intérieure d'Elfic a beaucoup progressé dans son jeu dos au panier et même dans sa lecture défensive. Moins souvent prise au dépourvu que par le passé, elle est une remplaçante de luxe et n'a pas encore dit son dernier mot dans la course pour ce trophée.


3 - Agnès Blanchard - Nyon Basket Féminin

Stats : 3.8 Pts (87.5% FT), 2.6 Reb / Classement Précédent : Non Classé

On aurait pu placer Elea Jacquot ou sa coéquipière Angelica Haas mais c'est bien la numéro 15 nyonnaise qui se trouve en troisième position de ce classement.


Certes ses stats individuelles ne sont pas ronflantes mais son calme et son courage ont aidé à plusieurs reprises la formation du Rocher à faire déjouer leurs adversaires. Personne à l'état d'esprit irréprochable, elle apportera toujours un petit quelque chose sur le terrain qui sera bénéfique à son équipe. Et souvent ce petit quelque chose ne se voit pas dans les stats...

 


MIP (Most Improved Player)


1 - Leila Gasser - Hélios Valais Basket

Stats : 2021 - 2.4 Pts , 1.9 Reb / 2022 - 10.5 Pts (37.7% 3 pts), 3.4 Reb,

Classement Précédent: 1ère

On parlait de transformation physique avec Yeinny Dihigo Bravo, on peut évidemment penser que celle que la capitaine d'Hélios a subi lui permet d'évoluer à un très haut niveau.


Alors que la saison dernière elle avait principalement un rôle sur le banc en tant que co-capitaine, Gasser a vu ses responsabilités prendre l'ascenseur et elle se montre largement au niveau.


Si parfois elle semble encore un peu hésitante avec son "nouveau" corps, elle amène sa qualité de shoot et une défense qui s'est grandement améliorée. Ce trophée lui tend clairement les bras.


2 - Laure Margot - Nyon Basket Féminin

Stats : 2021 - 9.5 Pts (27% 3 pts), 2.2 Ass, / 2022 - 13.6 Pts (80.5% FT), 2.8, Reb, 1.6 Stl

Classement Précédent: 2ème

Quelle belle progression pour la numéro 4 de Nyon. Profitant pleinement de l'expérience de ses deux nouveaux coachs, elle est sur un nuage et ne semble pas vouloir s'arrêter là.

Sa progression statistique n'est pas aussi impressionnante que celle de Gasser mais c'est une tout autre Laure Margot que l'on a sur le terrain lors de cet opus 21/22.


3 - Camille Delaquis - Portes du Soleil BBC Troistorrents

Stats 2021 - 4.4 Pts, 1.6 Reb, 2.7 Eff / 2022 - 7.4 Pts, 2.4 Reb, 5.4 Eff

Classement Précédent: Non Classé

Elle avait commencé la saison dernière du côté d'Elfic avant de la finir dans le Chablais. Cette saison, elle est titulaire à part entière et n'hésite pas à dégainer à distance sans trop se poser de question.


On croyait pleinement à son potentiel lors de ses quelques minutes par ci par là avec l'équipe de St-Léonard mais c'est bien avec 3T que la Fribourgeoise réalise sa meilleure saison en carrière!

 

Rising Star (Révélation U 23)


1 - Laure Margot - Nyon Basket Fémin

Stats : 13.6 Pts (80.5% FT), 1.6 Stl/Classement Précédent: 1ère

On a tendance à l'oublier mais Laure Margot n'a pas encore 23 ans. Alors qu'elle les fêtera en juin prochain, la fille de Robert est clairement leader de cette course au Rising Star.


Si ses poursuivantes veulent la rattraper, elles vont devoir sortir le très grand jeu sur cette fin de saison. Présente dans 3 courses au trophée différentes, c'est tout simplement la fille la plus représentées sur ces Power Rankings.


2 - Katja Wasser - BC Alte Kanti Aarau

Stats : 11.4 Pts (50% FG), 5.8 Reb / Classement Précédent: 2ème

La capitaine de l'équipe argovienne est irréprochable au niveau se son abattage sur le terrain et a réalisé plusieurs très belles performances cette saison. Malheureusement depuis qu'elle a attrapé le covid19, elle semble avoir perdu le rythme et n'est pas dans une très bonne spirale en ce moment.


Rappelons tout de même qu'elle est extrêmement jeune et que peu de fille de sa génération serait capable de sortir des lignes de stats comme elle le fait avec la formation alémanique.


3 - Ainhoa Holzer - Portes du Soleil BBC Troistorrents

Stats : 7.4 Pts (56.6% FG, 44% 3 Pts), 1.1 Stl / Classement Précédent : Non classée

A seulement 18 ans, la future joueuse de l'université de Purdue est entrain de confirmé pleinement le potentiel qu'on lui sait. Travaillant très dur en dehors du terrain, elle a une mentalité qui peut lui permettre d'aller très loin.


Si elle poursuit sa dynamique du moment, elle pourra aller chercher la deuxième place de Wasser voire la première de Margot mais il faudra sortir le très grand jeu!



298 vues0 commentaire