top of page

Le debrief' de la semaine offert par Captain Dubas & Colon

Chaque semaine, le Cinq Majeur vous emmène au coeur même des terrains de basket suisse pour revenir en 5 points sur les faits marquants de cette onzième journée de SBL League :



1°) Bryan Colon vs Jo Dubas : la lutte pour le MVP fait rage

On aura peut-être droit à un duel 100% suisse pour le trophée de MVP cette saison ! Bryan Colon et Jonathan Dubas évoluent au sommet de leurs formes en ce moment. Les performances individuelles des deux joueurs promettent un duel épic entre deux joueurs suisses pour la plus prestigieuse des récompenses individuelles, retour sur leurs performances hallucinantes lors de ce premier tour:

Bryan Colon a affiché une nouvelle fois des statistiques affolantes ce week-end. Après son triple-double réalisé la semaine dernière, "El Loco" a terminé avec 23 PTS, 53% FG, 4 REB, 4 AST et 3 STL ce dimanche lors de la victoire des Lions de Genève face au BC Boncourt. Il s'agit de sa 2ème meilleure prestation en terme de scoring cette saison (le plus haut étant 24 PTS réalisé à 4 reprises cette saison déjà). Il est sans conteste le leader technique et charismatique de cette version 2022-23 des Lions de Genève. Avec une moyenne de 21,3 points, 6,1 rebonds et 5 passes décisives par match lors de ce 1er tour, le capitaine des pensionnaires du Pommier réalise la meillleure saison de sa carrière.


Jonathan Dubas a démontré quant à lui un véritable sang froid lors de la victoire de Vevey Riveira Basket face au BBC Monthey ce dimanche au Reposieux. Il a terminé la rencontre avec 26 PTS, 6 REB, 3 AST, 66% à 3 points alors que son compteur ne dépassait pas la barre des 10 points à la mi-temps ! L’intérieur suisse a enchainé les tirs de la buvette et a sanctionné la défense en protection des Boars lorsque Kevin Langford était présent sur le parquet. Les performances du capitaine de Vevey lors du 1er tour méritent donc logiquement d'être souligné ! En 9 rencontres disputées, Jo Dubas est à une moyenne de 19,4 points, 7,8 rebonds et 4,3 passes décisives par match. Son équipe pointe désormais à la 2ème place du classement et son duel avec Bryan Colon n'est de loin pas terminé.



2°) Les bad boys de Vevey

Dans un duel qui sentait la poudre et dont l'enjeu était capital, ce sont les veveysans qui sont rentrés avec la victoire du Reposieux ce dimanche sur le score de 93-83. La troupe de Niksa Bavcevic inflige une 6ème défaite consécutive pour le BBC Monthey.


Sous l'impulsion de Jaizec Lottie et JJ Chandler, Monthey avait pourtant bien entamé la rencontre avec un run de 14-5 après plus de la moitié du 1er quart. Une dynamique qui s'est même confirmée jusqu'à la mi-temps où les Sangliers étaient devant sur le score de 52-44. Mais une nouvelle fois, les hommes de Patrick Pembele se sont montrés trop passifs au retour des vestiaires. Les Montheysans ont subi les assauts de leurs adversaires du jour et notamment de la paire Malik Johnson-Michael Williams (45 PTS, 12 AST et 9 REB à eux deux) qui ont littéralement mis la paire d'arrières montheysans dans leur poche sur cette rencontre. Si l'on rajoute la performance XXL de son capitaine Jonathan Dubas, Vevey a su complètement renversé la tendance de cette rencontre alors qu'ils étaient malmené pendant trois quart-temps. Pour l'équipe valaisanne, la désillusion est grande avec cette nouvelle défaite rageante à domicile. Une copie presque parfaite de leur rencontre face aux Lugano Tigers (perdue 103-97 après prolongations) qui les prive de 1/4 de final de coupe.


3°) Joanis Maquiesse : la grande découverte de Neuchâtel

Union Neuchâtel retrouve un bilan équilibré. L'équipe dirigée par Mitar Trivunovic s'est imposée de manière convaincante ce samedi face au BBC Nyon 77-61. Elle poursuit ainsi sa bonne dynamique débutée le 5 novembre dernier et sa victoire face à Spinelli Massagno. Depuis, les Unionistes ont en effet enregistré 5 victoires lors de leurs 6 dernières sorties et peuvent voir l'avenir plus sereinement.


Neuchâtel a dominé de la tête et des épaules ce derby romand. Malgré un début litigieux où les visiteurs menaient 6-0 en moins de 2 minutes de jeu, les pensionnaires de la Riveraine ne sont sont pas affolés et ont infligés un sec 19-0 en plus de 7 minutes. Ils n'ont dès lors plus jamais été inquiétés dans ce match où les titulaires ont tous terminé avec plus de 10 points minimum. Si Arkim Robertson a été élu l'homme du match, la ville de Neuchâtel a découvert un nouveau joueur ce week-end : Joanis Maquiesse. L'ex fribourgois a réalisé un match sensationnel par son impact défensif notamment sur Colin Dougherty (3-12 aux tirs pour l'américain face à Neuchâtel) et son audace en phase offensive (14 PTS, 62% FG, 4 AST, 2 STL et 2 BLK pour lui). Il a parfaitement su répondre aux attentes de son coach pour pallier l'absence de Juan Esteban de la Fuente, blessé aux adducteurs.


4°) Les cadors en démonstration

Pas de suspense dans les autres rencontres de cette 11ème journée. Swiss Central, Lugano et Boncourt n'ont pas fait le poids face à Massagno, Fribourg et Genève. Les Tessinois restent toujours en tête alors que le champion en titre et son rival n°1 partagent le même bilan que le néo-promu Vevey Riveira Basket (7 victoires pour 3 défaites).


Vendredi, Swiss Central n'a pas pu espérer grand chose face au leader du championnat (défaite 99-66). Spinelli Massagno a pu compter sur un très grand Jonathan Galloway en mode double-double (18 PTS et 14 REB) pour enchainer une 4ème victoire consécutive en championnat. Samedi, Fribourg Olympic a du patienter un quart-temps pour imposer son rythme face à des Lugano Tigers minés par les blessures de ses cadres (Isiah Ross, Kimani Lawrence et Hamish Warden). La troupe de Petar Aleksic a aisément pris la mesure des Tessinois 91-63 et retrouve les saveurs de la victoire en championnat après sa déconvenue subie le 26 novembre dernier face à Vevey. Enfin, les Lions de Genève ont acérés leurs crocs en deuxième mi-temps face au BC Boncourt pour contrer la grosse performance de Florian Steinmann et Martins Igbanu (22 PTS et 21 PTS respectivement). Les hommes d'Alain Attallah se sont finalement imposés nettement 100-78 grâce à un Slobodan Miljanic en mode clinique face aux Jurassiens (21 PTS, 87% FG et 100% à trois points).





5°) Les 1/4 de finale de la SBL Cup désormais connus

La fin de ce premier tour du championnat permet donc de définir les 8 prétendants au trophée de la SBL Cup 2023. Au moment d'aborder la 11ème journée, tous les scénarios pouvaient encore être possibles. Les affiches sont désormais connues pour les 1/4 de finale qui se tiendront les 20 et 21 décembre prochain :


La grosse désillusion vient évidemment du BBC Monthey qui avait toutes les cartes en main pour déjouer les pronostics dans cette SBL Cup. L'équipe dirigée par Patrick Pembele était sans aucun doute l'une des équipes les plus redoutables cette saison sur le papier. Placés à la 9ème place, ils sont malheureusement privés de cette compétition en raison du cumul des défaites encourus ces deux derniers mois.


Avec le même bilan que les Montheysans, ce sont donc Lugano et Boncourt qui auront la chance de prendre part à la compétition. On aura droit donc à un derby du Ticino entre Spinelli Massagno et Lugano Tigers et à un remake de la 10ème journée entre Vevey et Boncourt qui s'était soldé par un buzzer beater de Kevin Monteiro.


De son côté, Fribourg Olympic sera opposé à Union Neuchâtel dans un remake de la dernière finale de SBL. Le tenant du titre part évidemment avec les faveurs des pronostics face aux Unionistes contre qui ils n'ont plus perdu depuis le 6 mars 2021. Mais gare aux titulaires neuchâtelois qui sont plus que jamais redoutables et qui constituent le 5 de base le plus offensif de la ligue.


Finalement, les Lions de Genève (4ème) se mesureront aux Starwings Basket (5ème) dans une rencontre qui devrait être à leur portée si "El Loco" est une nouvelle fois dans un grand soir. Attention toutefois aux Bâlois qui apprécient ce genre de rencontre et qui ont pu bien se reposer et soigner les différents pépins physiques de ses joueurs pour aborder au mieux cette rencontre.


Alireza Baheri.




201 vues0 commentaire
bottom of page