Le debrief ' de la semaine servi par les éternels frères Mladjan

Chaque semaine, le Cinq Majeur vous emmène au coeur même des terrains de basket suisse pour revenir en 5 points sur les faits marquants de cette quatrième journée de SBL League :


1°) Le cartel Mladjan en action

Les frères Mladjan ont récité leur partition au Reposieux !

Le retour des Bad Boys de Monthey entaché par Dusan Mladjan ! Le vétéran serbo-suisse est venu braqué la salle du Reposieux ce dimanche lors du choc entre Spinelli Massagno et le BBC Monthey. Sur un tir décisif tout droit sorti de sa boîte magique, il offre la victoire aux siens 76-75 et maintient son équipe en tête du championnat de SBL.


Que faut-il faire pour stopper un jour Dusan Mladjan ? L'ancien international suisse a livré une sacré prestation en plus d'avoir offert la victoire aux siens face à Monthey. Avec 17 PTS, 2 REB et 1 AST, il a été l'un des artisans phares de la bonne première mi-temps avec son frère Marko (19 PTS, 60% à 3pts et 5 REB) et Roberto Kovac (19 PTS, 1 AST, 3 STL) en sortie de banc. Le BBC Monthey a eu le mérite de s'accrocher et de revenir en seconde mi-temps grâce à un run de 16-6 infligé par les Boars en 7 minutes lors du dernier quart. Leur maitre à jouer Jaizec Lottie est quant à lui de retour aux affaires ! L'américain fut le véritable instigateur montheysan, donnant le tournis à la défense tessinoise (26 PTS, 5 REB, 4 AST, 60% à 3pts au terme de la rencontre). Malheureusement, cela n'a pas suffit pour redorer le blason du BBC Monthey qui enchaine une 4ème défaite de rang après avoir démarré la saison avec 4 victoires consécutives. La réaction est attendue désormais pour les hommes de Double P qui doivent remporter leurs matchs face à Neuchâtel mercredi pour éviter le bilan négatif. Massagno a pris quant à elle une belle revanche par rapport à son accident vécu il y a deux semaines lors de son déplacement contraignant à la Riveraine. Elle peut dire merci à Dusan Mladjan dont on ne va plus vous le décrire tellement il nous impressionne à son âge !


2°) Fribourg vient à bout des Lions de BC10

Le premier Classico de SBL entre Fribourg Olympic et Les Lions de Genève a tourné à l'avantage des champions suisses en titre. Malgré la première mi-temps exceptionnelle de l'ancien neuchâtelois Bryan Colon (21 points à la mi-temps), Genève n'a pas pu tenir la cadence face aux fribourgeois qui possèdent encore et toujours l'effectif le plus dense du championnat. Fribourg cueille ainsi sa 3ème victoire consécutive en SBL pour après son succès mercredi passé face à Swiss Central (102-61).

Petar Aleksic a décidément toujours un coup d'avance sur ses adversaires. En effet, on a l'impression qu'à n'importe quel moment dans une rencontre, il sait quelle carte jouer pour neutraliser sa proie et tout cela est possible grâce notamment à un effectif appliqué et talentueux. Malgré l'absence de Jonathan Kazadi (malade) et de Justin Roberts (règle du 3+1), cela a été une nouvelle fois prouvé samedi soir : chaque joueur rentré sur le parquet face aux Lions a inscrit au moins un panier. 4 d'entres eux ont fini avec au minimum 14 points. Une victoire logique du coup pour Olympic 86-81 face aux hommes d'Alain Attallah, victime quant à lui du manque de complicité de son équipe en raison du nombre important d'absences observées ces dernières semaines. Les Lions pourront se réconcilier ce mercredi avec un déplacement chez Swiss Central qui pourrait aider à trouver l'alchimie tant revendue par cette équipe aux talents de qualité. Pour Fribourg, il est temps de se concentrer sur la Coupe d'Europe avec la réception de Porto ce mercredi à la St-Léonard capital pour pouvoir poursuivre son aventure européenne.


3°) Neuchâtel : roi de l'Arc jurassien

Après son succès capital face à Spinelli Massagno, Union Neuchâtel pouvait lancer enfin sa saison si elle tenait le même état d'esprit que face aux Tessinois. La tâche semblait ardue pour les hommes de Mitar Trivunovic qui se rendaient au Chaudron pour y affronter le BC Boncourt, invaincu à domicile avant cette rencontre. Mais les faveurs de la côte allaient du côté de Neuchâtel.


Limitée dans sa rotation et trop dépendant de leur pièce maitresse, Martins Igbanu, les Jurassiens ont malheureusement concédé leurs premiers revers de la saison à domicile face à des Neuchâtelois admirables. Union enchaine une seconde victoire consécutive (82-76) en championnat face à sa victime préférée de SBL : il s'agit de la 9ème victoire consécutive de Neuchâtel face aux Boncourtois. Dans les confrontations, Boncourt n'a remporté que deux victoires sur les 22 derniers derby disputés face à Neuchâtel, toutes compétitions confondues. Une domination assourdissante contrairement à la mythique sirène résonnant au sein du Chaudron.


Les 10 dernières rencontres entre Boncourt et Neuchâtel en SBL

5 Janvier 2019

BC Boncourt

Union Neuchâtel

99 - 88

16 novembre 2019

​Union Neuchâtel

BC Boncourt

90 - 74

15 février 2020

BC Boncourt

Union Neuchâtel

​76 - 78

​11 octobre 2020

BC Boncourt

Union Neuchâtel

78 - 80

​10 février 2021

Union Neuchâtel

BC Boncourt

84 - 70

27 mars 2021

Union Neuchâtel

BC Boncourt

​78 - 69

​5 décembre 2021

BC Boncourt

Union Neuchâtel

​72 - 81

​19 février 2022

Union Neuchâtel

BC Boncourt

80 - 59

​5 mars 2022

Union Neuchâtel

BC Boncourt

98 - 76

19 novembre 2022

BC Boncourt

Union Neuchâtel

73 - 82

La patte Trivunovic commence donc à prendre, lui qui arrive à sortir du lot des joueurs en panne de confiance. A l'image de Nate West, presque invisible lors de ses premières sorties. L’américain a été le détonateur d'Union démontrant sa meilleure prestation au sein d'Union jusqu'à présent (24 PTS, 8 REB, 8 AST, 61% FG). Les Unionistes se rapprochent gentiment mais sûrement du Top 8 du classement, mais la tâche semble malheureusement plus ardue ce mercredi. En effet, ils recevront le BBC Monthey en quête de revanche et de succès. Mais qui sait ce qui se passer si les titulaires neuchâtelois répondent aussi bien présents que face à Boncourt ?


4°) Nyon se fait croquer par les Tigers

Les temps sont durs pour le BBC Nyon cette année. Les hommes de Stefan Ivanovic se sont inclinés une nouvelle fois en championnat face aux Lugano Tigers 85-79 à l'Istituto Elvetico. Il s'agit de la 4ème défaite consécutive des Nyonnais qui peinent à sortir la tête de l'eau en ce début de championnat.


Malgré l'introduction d'Eric Fongué et du français Joshua Norbal au sein de l'effectif, Nyon reste peu rassurant. Les pensionnaires du Rocher sont toujours dépendants de leurs étrangers (Dougherty et Brooks) sur le plan offensif. Mais malheureusement, il y a peu de solutions derrière pour espérer inquiéter les Tessinois samedi soir. Le spectacle était tout de même au rendez-vous dans le Tessin avec deux équipes performant à une haute intensité. Mais ce sont bien les Tigers qui ont su sortir leurs crocs dans les dernières minutes de la rencontre avec trois joueurs terminant avec un double-double : Robert Zinn (22 PTS et 10 REB), Hamish Warden (18 PTS et 11 REB) et Justyn Hamilton (16 PTS et 10 REB).


5°) La surprise du chef

Ce sont les Starwings Basket - une nouvelle fois - qui sont à l'honneur de notre rubrique "La surprise du chef". Grâce à leur succès convaincant 72-58 contre Swiss Central Basket samedi, les hommes de coach Doukas pointent désormais au 5ème rang de SBL. Peu de personne aurait osé mettre une pièce avant l'entame de l'exercice sur un tel résultat. Le reflet du coach Andrejevic se précise dans les yeux d'Antonio Doukas !


En effet, hormis cette dernière rencontre, le coach de l'équipe bâloise utilise essentiellement sept joueurs dans la rotation. Son prédécesseur l'avait également instauré il y a déjà 2 ans, lui valant une place en finale des play-off de SBL éliminant notamment les Lions de Genève et Union Neuchâtel. Aujourd'hui, Starwings Basket retrouve officieusement son statut d'outsider cette saison. Elle titille ainsi les meilleures équipes de la ligue dont Spinelli Massagno qu'ils affronteront ce mercredi. Gare aux vicieux bâlois cette année !



Alireza Baheri


158 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout