Le debrief de la semaine servi par les Jackson Brothers

Chaque semaine , le Cinq Majeur vous emmène au coeur même des terrains de basket suisse pour revenir en 5 points sur les faits marquants du Day 22 de SBL League qui vous sont offerts par les Jackson Brothers qui font la chanson à toutes les défenses de SBL dernièrement !

Ca swingue au Chaudron avec les Jackson Brothers !

1° Le hold-up de Boncourt !

On est passé par toutes les émotions au Jura ! Après être revenu de nulle part mercredi soir dans leur victoire 87-85 face à Swiss Central, inscrivant notamment 32 points dans le dernier quart-temps, le BC Boncourt enchaine une deuxième victoire consécutive samedi soir face à Lugano 92-81, une première depuis janvier dernier, et se rassure enfin après un mois de février compliqué en remontant à la 6ème place du classement.


Les hommes forts du côté des Boncourtois en ce moment, ce sont les Jackson Brothers ! D'un côté, on a Brent qui, au-delà de son leadership et de sa capacité de scoring (21 PTS/match, sortant avec 33 points face aux Tigers), arrive à sortir des prestations et des actions durant le dernier quart tout simplement stratosphérique. De l'autre, son homonyme Derek qui s'illustre davantage sur le plan défensif cette saison ! Avec une moyenne de 2.2 STL/match, il sort de ces deux dernières rencontres avec un total de 10 interceptions à lui tout seul. Tel un pitbull enragé, il a été l'un des grands artisans lors du succès inattendu face aux Lucernois avec de gros stops défensifs sur Antwoine Anderson notamment.


2° Fribourg et Massagno officiellement en Playoffs !

Avec son succès facile 78-51 face aux Lions de Genève, SAM Massagno a officiellement validé son ticket pour les playoffs de la saison 2021-2022. Tous les feux sont au vert pour les Tessinois qui ont désormais les yeux tournés vers la phase éliminatoire, bien que leur participation n'était pas compromise cette saison. Ils peuvent même toujours espérer récupérer la première place au classement malgré le fait que la probabilité soit très mince ...


Car c'est bien Fribourg Olympic qui tient la 1ère place et qui a également fait validé son ticket pour les playoffs sans gros soucis. Le club de St-Léonard n'a concédé qu'une seule cette saison et reste sur une série de 19 victoires consécutives toutes compétitions confondues (championnat, PBSC et SBL Cup). Il faudrait un énorme faux pas pour que les hommes de Petar Aleksic voient la première place leur filer entre les doigts, ce qui semble inimaginable quant on jette un oeil à ce qui les attend à la fin de ce troisième tour (dans l'ordre: Lugano, Monthey, Massagno, Swiss Central et Starwings).


3° Le match de la "Muerte" se joue sur un in-and-out

Dans le duel de la mort, le BBC Monthey recevait les Starwings Basket pour un match capital dans la course à la 8ème place (synonyme de dernier spot pour les playoffs). Chaque victoire compte désormais et le moindre faux pas peut coûter cher pour les deux équipes.


Le suspense était à son comble à l'entame du match. Monthey réalisa trois quart-temps relativement constants sous l'impulsion du nouveau renfort Kevin Langford, qui effectuait sa première apparition au Reposieux. Toutefois, les Montheysans ont une nouvelle fois joué à se faire peur dans les 10 dernières minutes de la rencontre. Ils gâchèrent ainsi leurs 19 points d'avance et voyaient le trio étrangers des Starwings revenir à hauteur de la troupe de Double P à quelques secondes du terme. Avec un déficit de trois points à 4.7 secondes du coup de sirène finale, Devin Cooper voyait son tir rebondir autour de l’arceau pour finalement ressortir et qui aurait amener les deux équipes en prolongation.

Une victoire finale de Monthey 62-59 qui a le don de soulager tout le clan valaisan qui a su profiter de la faible rotation des Bâlois, qui se trouvent dans une position défavorable. Malheureusement, Il est peu envisageable de revoir le scénario de la fin de saison dernière (7-1 et une qualification pour les finales de playoffs) avec 7 joueurs seulement !

(Devin Cooper était à 2 doigts de climatiser le Reposieux et d’envoyer les deux équipes en Overtime)


4°Le chantier au bord du Lac Léman ...

Les Lions de Genève (3 défaites consécutives) et le BBC Nyon (1 victoire lors de leurs 9 dernières sorties en championnat) ne connaissent décidément pas une année 2022 glorieuse. Les équipes résidant du côté du Lac Léman se retrouvent dans le ventre mou du classement à se battre pour une bonne place en playoffs, sans compter les menace qui rôdent derrière.


Jamais dans l'histoire des Lions, nous avions connu les genevois avec autant de défaite à ce moment de la saison: le bilan est terrible avec 11 victoires pour 11 défaites, synonyme d’une 5ème place provisoire. Cette équipe qui avait pour habitude de montrer les crocs face aux grosses cylindrées n'est plus que l'ombre d‘elle-même. En effet, sur les 4 dernières rencontres face à Fribourg et Massagno, Genève a à chaque fois concédé une cuisante défaite d'au moins 26 points ! L'absence de Dragan Zekovic n'arrange en rien les choses et il faut à tout prix serrer les dents pour la troupe d'Andrej Stimac pour espérer récupérer l'avantage du terrain pour le 1er tour des playoffs.


Du côté du BBC Nyon, c'est la soupe à la grimace en cette année 2022. Après un premier tour tonitruant avec un bilan positif et une 4ème place atteinte au classement, les hommes de Stefan Ivanovic connaissent ainsi un sort bien plus terne depuis le deuxième tour. En 2022, Nyon n'a enregistré que 3 victoires à son compteur (bilan actuel : 9 victoires pour 13 défaites), pointant désormais à la 7ème place et devant se batailler pour garde son ticket provisoire pour les playoffs ! Pas de très bonne augure à deux semaines de la finale de la Patrick Baumann Cup face à Fribourg. Il faudra désormais montrer un tout autre visage en ce fin de troisième tour et pourquoi pas retrouver l'éclat du premier tour avec des succès notamment face à Union Neuchâtel et SAM Massagno.


5° La surprise du chef

On ne le répétera sans cesse, mais malheureusement ils ne peuvent pas nous donner tort à ce sujet. La surprise de la saison se nomme belle et bien Swiss Central Basket qui décroche la 4ème place du classement de SBL derrière Fribourg, Massagno et Neuchâtel à l’issue de cette journée. Il faudra bien évidemment compter sur eux pour les playoffs !


Quel coup de chapeau de la part du coaching staff des Lucernois qui, en tant que promu, a su trouver les moyens nécessaires pour redonner vie à ce club si gratifiant à voir jouer. La troupe d'Orlando Baer propose en effet un jeu très rapide et dynamique qui peut poser problème aux meilleurs équipes si leurs américains sont à leurs affaires. Même après le départ de Nana Harding, il n'y a eu aucun problème à integrer leur nouveau renfort John Rauch qui s'entend visiblement à merveille avec ses dirigeants et ses coéquipiers.




Alireza Baheri

149 vues0 commentaire