Le debrief de la semaine servi par Nana Harding

Chaque semaine, le Cinq Majeur vous emmène au coeur même des terrains de basket suisse pour revenir en 5 points sur les faits marquants du Day 18 de SBL League :


1° Le duel des champions à couper le souffle !

Fribourg Olympic et SAM Massagno se retrouvaient le week-end dernier pour le Remake de la dernière finale de la SBL Cup. Une 4ème confrontation entre les deux équipes qui a tenu toutes ses promesses et qui peut dorénavant être considérée comme l'affiche la plus attendue cette saison.


Tout semblait bien parti pour les hommes de Rubbi Gubitosa qui ont su dicter le tempo tout au long de la première mi-temps, parfaitement maitrisée sur le score de 48-38. Malheureusement pour eux, le manque de réussite durant le 3ème quart a permis aux hommes de Petar Aleksic de recoller au score avant d'entamer les 10 dernières minutes du match. Sous l'impulsion d'un Davonta Jordan agressif et opportuniste et qui aura régaler Saint Léonard d'un dunk stratosphérique et d'un shoot de son propre camp à la sirène, Fribourg retrouve son jeu mais reste sous la menace des Tessinois qui menaient encore à 3 minutes du terme de la rencontre. C'est à ce moment-là que les champions en titre font parler leur expérience en infligeant un 8-2 terrible en fin de rencontre pour s'offrir la victoire 76-75 face à une vaillante équipe de Massagno. Fribourg Olympic a eu très chaud !



2° La malédiction levée chez les Boars

Match très important aux Reposieux entre le BBC Monthey et les Lugano Tigers dans ce que l'on peut appeler le duel des cancres de la SBL. Dans une atmosphère de folie et un suspense total, ce sont les Sangliers qui arrivent à se défaire des griffes des Tigers en s'imposant 98-91 après deux prolongations !


Au coude-à-coude durant tout le temps réglementaire, il semblait évident de voir ces deux équipes prolonger leur bataille en prolongation. Alors que les Tessinois tenaient 4 longueurs d'avance à moins d'une minute de coup de sifflet final, Dikembe Dixson et Jalen Hayes montent aux dunks pour recoller au score et envoyer les deux équipes dans un double OT invivable pour les supporters présents dans cette rencontre. Finalement, derrière un Jacori Payne intenable ce soir-là (27 PTS, 7 REB, 9 AST, 3 STL en 50 minutes de jeu), c'est une nouvelle fois Dikembe Dixson qui offre la victoire avec deux daggers à 3 points dans les ultimes secondes de la rencontre pour crucifier les Tigers et grimper à la 8ème place provisoire, synonyme de dernier ticket pour les playoffs.


3° Un triste record pour Starwings Basket ...

Les Lions de Genève ont croqué à pleine dents des Starwings Regio Basel en pleine perdition ces dernières semaines. Les vice-champions suisses se sont lourdement inclinés 72-31 avec probablement un malheureux record en SBL pour les Bâlois. Une aubaine pour les Lions qui a su en profiter à merveille pour se relancer dans la lutte à la 3ème place.


La troupe de Dragan Andrejevic a vécu une soirée cauchemardesque au Pommier, alors qu'elle y a vécu des moments glorieux la saison passée notamment (éliminant les Lions de Genève lors du 1er tour des playoffs). Les chiffres parlent d'eux-mêmes : 31 points inscrits en 40 minutes, une adresse mortifiante de 20% aux tirs dont 9% à 3 points (à l'image de Romani Hansen à 2/14) et 26 pertes de balles. Il s'agit là du troisième plus petit total de points inscrits par une équipe dans l'histoire de notre championnat suisse ! Espérons que la trêve internationale permettra aux Starwings de se révéler l'équipe si flamboyante qu'elle a pu être en fin de saison dernière.


4° Soirée de Gala à la Riveraine !

La logique a été respectée dans le derby de l'Arc Jurassien entre Union Neuchâtel et le BC Boncourt. Les pensionnaires de la Riveraine se sont facilement imposés 80-59 face à des Jurassiens très maladroits. Une prestation digne d'une équipe en forme et qui enregistre là sa 4ème victoire d'affilée en championnat pour conforter sa présence sur le podium de SBL.


Après un premier quart-temps assez terne, les Unionistes ont su faire la différence durant le deuxième quart notamment par la stratégie défensive adoptée sur Brent Jackson, l'homme fort actuellement côté Boncourtois. La tactique de Mitar Trivunovic, entraineur d'Union Neuchâtel, a donc payé contenant l'Américain à seulement 9 points et 25% aux tirs permettant à Selim Fofana & Cie de s'envoler vers une nouvelle victoire avant la pause internationale.


5° La surprise du chef

Alors qu'on pensait voir un déclic grâce à leur qualification pour la finale de la Patrick Baumann Cup, le BBC Nyon n'a pas su retrouver le goût de la victoire en championnat. Les hommes de Stefan Ivanovic ont concédé une défaite amère face à Swiss Central 79-68, qui créé une nouvelle fois la surprise de la journée.


Bien que le déplacement à Lucerne soit toujours périlleux pour les équipes de SBL (3 défaites uniquement à domicile pour Swiss Central), Nyon avait les moyens de ramener la victoire et d'éviter une 4ème défaite consécutive en championnat. Le mérite revient principalement aux Lucernois, bien plus altruistes que leurs adversaires du jour qui chutent donc à la 6ème place au classement avec le même bilan cependant.


Car aux jeux des confrontations directes, Swiss Central avait besoin d'un succès de plus de 10 points pour récupérer cette précieuse 5ème place.

Et quel symbole donc quand Nana Harding, le légéndaire vétéran camerounais, inscrivait le panier "décisif" sur un stepback dont il a le secret pour son dernier match sous les couleurs lucernoises.

En effet, Nana faisait ses adieux au club avant de s'installer définitivement à Barcelone avec sa famille pour raisons professionnelles.

Le célèbre numéro 8 du club pouvait dès lors être célébré et fêté comme il se doit par le public après plus de 4 saisons passées sous le maillot de SC. Son absence dans cette fin de saison sera un véritable coup dur pour Orlando Bär et ses troupes mais peu importe, Swiss Central occupe une magnifique 5ème place à l'issue du 2nd tour et c'est déjà en soi un véritable exploit pour le promu.


On ne pouvait pas conclure ce papier sans souhaiter bon vent à notre Nana adoré et remercier ce si grand talent pour ses services rendus sur les parquets de SBL !

DANKE NANA !





Alireza Baheri

223 vues0 commentaire