top of page

Le debrief' de la semaine vous est servi par Captain Dubas

Chaque semaine, le Cinq Majeur vous emmène au coeur même des terrains de basket suisse pour revenir en 5 points sur les faits marquants de cette huitième et neuvième journée de SBL League :


1°) Genève avec du coeur ... mais sans pivot

Après sa défaite concédée face à Fribourg Olympic le week-end dernier, les Lions de Genève ont parfaitement su se relancer cette semaine dans la souffrance. Les pensionnaires du Pommier sont venus à bout de Swiss Central Basket mercredi dernier (95-85) et face à un vaillant BBC Nyon samedi dernier (77-71). Malgré l’absence de pivot lors de ces deux dernières rencontres, l’effectif genevois semble trouver enfin une véritable harmonie. De bon augure à quelques semaines des ¼ de finales de SBL Cup !

Alain Attallah peut toujours compter sur son maître à jouer Bryan Colon, irrésistible lors de ce premier tour de SBL et sans aucun doute le leader officiel de la saison des Lions cette saison. Il termine sa semaine une nouvelle fois avec deux prestations de luxe : 24 PTS, 3 REB, 2 AST face à Swiss Central et 22 PTS, 5 REB, 2 AST face à Nyon.


D’autres joueurs genevois montrent gentiment du positif dans la rotation – Slobodan Miljanic, Noé Anabir et Erik Thomas entre autres. Cependant, la gestion du poste de pivot laisse à désirer. Après la perte de James Padgett parti à Fribourg Olympic, les dirigeants des Lions se sont séparés de James Karnik la semaine dernière, suffisamment pas assez remis de sa blessure au genou. Le nom de son remplaçant est d’ores et déjà connu : Keith Clanton. L’américain jouant au CSM Dinamo Bucuresti en Roumanie devra vite s’adapter à ce championnat et bien s’intégrer avec l’effectif des Lions afin de combler, on l’espère, ce trou dans le poste de pivot genevois jusqu’au terme de la saison.

2°) Starwings Basket maintient la forme

Epatant Starwings Basket ! Les joueurs d’Antonio Doukas pointent actuellement à la 5ème place du classement avec un bilan à l’équilibre. Grâce à leur succès face à Union Neuchâtel comptant pour la 8ème journée, les Bâlois ont engrangé une 4ème victoire sur ses 6 dernières rencontres, titillant le haut du classement désormais.

Sans Noah Dickerson, Starwings ne partait pourtant pas favori face au vice-champion de Suisse qui affichait une belle dynamique avant cette rencontre. Malheureusement pour les Unionistes, le coach Antonio Doukas a su une nouvelle fois déjouer les pronostics, profitant de la maladresse de Neuchâtel pour l’emporter sur le score très serré de 65-62. Le technicien bâlois instaure une véritable connexion avec ses joueurs qui lui rendent l’appareil sur le terrain de façon exemplaire.

La renaissance de Vid Milenkovic ainsi que l’apport offensif de ses deux ailiers suisses Sébastien Davet et Marc Seylan samedi dernier démontrent la chance dont possède la planète Swissbasket d’avoir entre ses mains un coach d’un tel calibre dans ce championnat. La question qui se pose maintenant est de savoir jusqu’où va-t-il mener les Starwings dans ce championnat ?

3°) Le naufrage de Monthey et de Boncourt

Scénario quasiment similaire pour le BBC Monthey et le BC Boncourt. Après un début de saison prometteur, les deux équipes courent dans une dynamique plutôt négative due notamment aux nombreuses blessures de leurs joueurs survenues ces derniers jours voire dernières semaines. Montheysans et Boncourtois pointent respectivement dans le ventre mou et dans le bas du classement.


Commençons par les Boars qui nous ont fait rêver avec ses 4 premières victoires, celle face à Fribourg Olympic notamment lors de la 1ère journée, leur permettant de décrocher la tête du classement de SBL. Depuis, les hommes de Double P ne courent plus sur la même dynamique. Ils enchainent ainsi 5 défaites de suite pointant désormais à la 7ème place du classement avec un bilan négatif. Certes, il y eut des défaites très serrées face à des cadors du championnat comme Genève et Massagno qui se sont joués à rien. Mais d'autres qui sont considérées comme des surprises comme celles concédées face aux Lugano Tigers et face à Union Neuchâtel. Malgré les retours de blessures de Jaizec Lottie et d'Illija Vranic, le BBC Monthey doit pouvoir se ressourcer afin de bien terminer ce 1er tour du championnat et de se positionner favorablement en vue de la SBL Cup. Le BC Boncourt se trouve quant à lui dans une position plus que délicate. Le club ajoulot faisait parti du top 5 de la SBL avant de s'écrouler concédant trois défaites consécutives et pointant désormais à la 9ème place du classement synonyme de non-qualification provisoire en SBL Cup et en Play-off. La blessure de Joshua Brown vient mettre de l'huile dans le feu tant il faisait du bien à la distribution boncourtoise et son absence devra très vite être palliée ces prochaines semaines. Malgré les performances individuelles démentielles perçues chez Martins Igbanu, Marvin Nesbitt ou encore Florian Steinmann, les hommes d'Etienne Faye devront compter sur son jeu collectif si séduisant en début de saison pour espérer revoir le haut du classement.


4°) La gueule de bois européenne pour Olympic

Défait de manière rageante face à Porto en coupe d'Europe qui est venu envahir la halle St-Léonard mercredi, Fribourg Olympic ne s'est pas rassuré non plus en SBL. Les hommes de Petar Aleksic se sont inclinés de justesse 70-69 aux Galléries du Rivage face à Vevey Riveira Basket et concèdent ainsi leurs troisièmes défaites en 9 journées, du rarement vu sous l'ère du coach emblématique de Fribourg.

Les hommes de Petar Aleksic payent leurs manques d’adresse comparé aux Veveysans beaucoup plus opportunistes en phase offensive. On est tout de même loin des standards attendus par Olympic : un seul joueur sur les 10 entrées sur le terrain samedi face au néo-promu a dépassé la barre des 10 points. Il est l’œuvre d’un revenant, Uros Nikolic, qui disputait son premier match de la saison en SBL sous les couleurs fribourgeoises depuis sa blessure contractée l’été dernier. Le joueur serbe montre déjà des signes positives en vue de la suite de la saison, terminant avec 18 PTS et 77,8% aux tirs. Une bonne affaire pour lui sachant que les dirigeants d’Olympic devront vraisemblablement couper certains joueurs étrangers pour le reste de la saison.

En effet, Justin Roberts, engagé initialement pour la Coupe d’Europe, devrait faire ses bagages après le dernier match européen de Fribourg, d’ores et déjà éliminé en Europe Cup. Dans la raquette, il faudra trancher entre James Padgett & Uros Nikolic pour le poste de dernier étranger du groupe tant Matt Millon & Davonta Jordan, semblent confortés dans ce groupe.

Quoiqu'il en soit, Fribourg Olympic n'était pas suffisamment remis de sa désillusion européenne aux Galleries du Rivage et devra rapidement se remettre sur le droit chemin et se focaliser uniquement sur le championnat et la défense de son titre de champion de Suisse.

5°) La surprise du chef : Captain Dubas & Vevey : Dauphins de SBL

Actuel 2ème du championnat, Vevey Riveira Basket est sans aucun doute la sensation du moment dans la planète SwissBasket. Avec un bilan de 6 victoires pour 2 défaites à deux journées de la fin du 1er tour, les coéquipiers de Captain Dubas sont lancés comme des frelons avec en ligne de mire le Final Four de la SBL Cup et peuvent légitimement nourrir de belles ambitions.


Malgré l’exigence imposée par le coach Niksa Bavcevic, la mayonnaise est en train de prendre au sein de l’effectif veveysan. Sa victoire face à Fribourg samedi dernier n’est en effet rien d’imméritée tant l’équipe semble unie et rodée pour affronter les cadors du championnat. Jonathan Dubas excelle dans son rôle de capitaine, les joueurs américains tiennent la route malgré l’incognito Rogers et Eliott Kübler vient de réaliser sa meilleure performance de la saison face à Fribourg Olympic. Tout est au vert pour les pensionnaires des Galleries du Rivage qui peuvent regarder d’un œil les ¼ de finales de SBL Cup avec l’ambition affichée d’avoir l’avantage du terrain sur cette rencontre. Et en cas de victoire, Vevey disputerait le Final Four à Montreux, ce qui serait presque comme une compétition à domicile. Un très joli coup à jouer pour eux qui ont déjà tapé les Lions de Genève et Fribourg Olympic à la maison cette saison !


Alireza Baheri

301 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page