Le debrief des Game 2 servi par le duo Baer-Popovic & le time-out de la discorde !

Le Cinq Majeur vous emmène au coeur même des terrains de basket suisse pour revenir en 5 points sur les faits marquants de ces Game 2 des 1/4 de finales SBL qui se sont déroulés cette semaine. Le débrief’ de ces Game 2 vous est offert par le coaching staff Lucernois, qui était à un temps-mort près de repartir avec l’avantage du terrain du Pommier !

Terrible désillusion pour Orlando Baer et les siens avec ce temps-mort demandé par son assistant…

1° Le black-out de Swiss Central ... & le temps-mort maudit

Nettement dominé lors de leur Game 1 face aux Lions de Genève, Swiss Central est revenu au Pommier avec de biens meilleures attentions mardi soir. Les hommes d'Orlando Baer possédaient toutes les cartes en main pour revenir dans cette série. Malheureusement pour eux, la balance à tourné du côté Genevois avec notamment une fin de rencontre assez loufoque !

Tout commençait déjà par la coupe de courant totale au Pommier à 1’41 de la fin du match. Swiss Central menait alors de 5 unités et filait tout droit vers un succès ô combien précieux.

De retour sur le parquet du Pommier après le retour des lumières, les lucernois semblaient hors du coup, manquant plusieurs opportunités d'aggraver le sort des hommes de Stimac. C'est au contraire Scott Suggs, très clutch, qui scorait deux paniers d’une importance folle pour ramener les deux équipes à égalité à 5 secondes de la sirène finale.

Swiss Central jouait alors vite et intelligemment la possession qui suivait, trouvant Antowoine Anderson seul après la remise en jeu et qui n’avait qu’à claquer son dunk seul pour offrir la victoire aux siens ... Mais c’était sans compter sur son coach assistant Zoran Popovic, qui avait déjà demander le temps-mort préalablement à la table de marque, annulant ainsi le panier d'Anderson qui surprit tout le camp suisse-alémanique. La suite est simple : les deux équipes partent en prolongation et les visiteurs s'écroulent et laisser filer ce match du bout des doigts (72-61), sûrement pris de court par ce désarroi vécu auparavant. Un véritable coup dur pour Orlando Baer & Cie qui devront créer l'exploit de battre 3 fois les Lions de Genève s'ils entendent poursuivre leurs aventures dans ces playoffs !


2° Union se relance dans la série

Après sa grosse déconvenue subie samedi dernier lors du Game 1, Union Neuchâtel s'est bien repris mercredi soir pour revenir à hauteur du BBC Nyon dans la série. Un succès capital pour les Neuchâtelois 81-68 qui va laisser énormément de traces tant le duel physique fut intense entre les deux équipes.


Contrairement à leurs précédentes rencontres, les hommes de Mitar Trivunovic ont commencé pied au plancher, dictant le jeu pour prendre l'avantage 21-11 après le premier quart-temps. Nyon s'accrochait jusqu'à la mi-temps, mais perdait le fil de la rencontre au 3ème quart, tout comme le streaming de la rencontre.

Encore une fois, Keemotion & Cie nous jouaient un vilain tour nous privant de la quasi totalité du 3ème QT…

Pendant ce temps, sur le terrain, le sévère run 15-2 infligé par les Unionistes fut fatal pour les Nyonnais, qui étaient en manque d'adresse à 2 points notamment. Les pensionnaires de la Riveraine reviennent donc à 1-1 dans la série en attendant le Game 3 samedi soir très important du point de vue psychologique dans ce derby romand.


3° Monthey au bord du gouffre

Il n'y a pas eu photo entre Fribourgeois et Montheysans mardi soir à la salle St-Léonard ! Les hommes de Petar Aleksic ont infligé une véritable humiliation au BBC Monthey 106 à 52 qui montrent une nouvelle fois les problèmes rencontrés en saison régulière sur le secteur offensif pour la troupe de Double P. Il s'agit là de la plus lourde défaite jamais connu dans l'histoire des playoffs SBL (52 points inscrits et un écart de 54 points entre les deux équipes !).


Ultra dominateurs dès l'entame du match, les champions en titre ont réalisé un premier quart de rêve (21-7) pour tuer tout semblant de suspense dans la rencontre. Pas aidé par sa défense, Patrick Pembele ne pourrait pas en dire autant de la prestation offensive de ses joueurs : seul Brunelle Tutonda a dépassé la barre des 10 points dans cette rencontre (contre 7 sur les 12 joueurs convoqués par le technicien fribourgeois). Il faudra faire bien mieux samedi soir au Reposieux s'ils entendent tenir tête au leader SBL durant ces playoffs et éviter le sweep.


4° Massagno tout en contrôle !

Les Tessinois réalisent la doublette dans leur 1/4 de final face aux Starwings Basket ! Ils mènent désormais 2-0 dans la série au meilleur des 5 matchs grâce au succès 91-66 obtenu mardi soir au Tessin. Avec le jeu proposé dans cette série, les hommes de Rubbi Gubitosa peuvent se rendre au Biersfielden dimanche en toute sérénité pour valider leur ticket pour les 1/2 finales.


C'est une nouvelle fois dans le 3ème quart que les hommes de Dragan Andrejevic s'écroulent et perdent la rencontre. Alors qu'ils tenaient Massagno à petits 4 points à la mi-temps, l'armada tessinoise s'est tout simplement déferlée sur les Bâlois avec un 32-17 fatidique. Avec le retour de blessure d'Isaiah Williams dans les rangs de Massagno, coach Dragan devra trouver la recette miracle cette semaine pour espérer titiller Massagno dans cette série.


5° Le facteur X des playoffs : les blessures

Les playoffs sont toujours une période très intéressante à suivre au vue de l'enjeu et de l'intensité physique mise sur les terrains pour recevoir le titre suprême : celui de champion suisse. Il s'agit cependant d'une guerre stratégique pour les équipes qui devront faire avec les différents pépins physiques que les joueurs pourraient éventuellement rencontrer et qui pourraient totalement changer la donne dans ces playoffs.


Fribourg représente l'exemple parfait de ce point de vue-là ! Privé de Boris Mbala lors du Game 2 aisément remporté par Olympic face à Monthey, Petar Aleksic a vu notamment Kwamain Mitchell et Davonta Jordan se blesser durant la rencontre (respectivement au pouce et à la cheville) amenant alors son lot de sueurs froides à Petar Aleksic et l’ensemble des dirigeants fribourgeois .

Le derby entre Neuchâtel et Nyon disputé mercredi soir va également laisser des traces au vue de l'intensité défensive mise par les deux équipes, comme ont pu en témoigner Jéremy Jaunin & Bryan Colon à notre micro.

La gestion des hommes et les retours de blessures seront donc décisifs dans les rencontres à venir comme on a pu le constater avec les choix de Gubitosa notamment de laisser au repos Marko Mladjan, le retour à venir de Kevin Monteiro (de retour de suspension) ou encore le probable retour de Yoan Granvorka si Union poursuit son aventure en 1/2 finale. Alors prudence à tous les joueurs, coachs et dirigeants durant ces playoffs pour nous offrir des effectits au complet pour les rencontres à venir !


Alireza Baheri



218 vues0 commentaire