Le rêve européen se poursuit pour Elfic Fribourg!


L'équipe fribourgeoise a réalisé un incroyable exploit mardi après-midi (©Facebook Elfic Fribourg)


Le début de match rêvé

Sur le papier les joueuses de Romain Gaspoz ne partaient de loin pas favorites face au leader du championnat d'Israël qui compte dans ses rangs plusieurs joueuses ayant le niveau WNBA. Sans complexes, elles débutent avec beaucoup d'adresse pour mener rapidement 9-2 sur un panier à distance d'Aislinn König


Betnijah Laney fait partie de ses joueuses ayant un niveau intrinsèque supérieur mais le jeu proposé par son équipe est très stéréotypé alors qu'en face les Suissesses jouent juste et déroulent un très beau basket. Cherchant avant tout les exploits individuels, les Israéliennes n'y arrivent pas et se retrouvent largement derrière après dix minutes (15-31).


Une véritable démonstration

Certes leur adversaire les ont pris certainement de haut mais il ne faut pas sous estimer la prestation fantastique que sont entrain de nous livrer Marielle Giroud et ses coéquipières. Tous le monde contribue et la différence est flagrante, d'un côté on a des Fribourgeoises qui proposent un jeu léché avec un partage de balle alors que de l'autre ça repose beaucoup sur le talent des américaines.


Alors qu'on pouvait croire à une réaction des protégées de Shira Haelion, les Elfes continuent à dérouler leur basket avec brio en impliquant chacune des joueuses. La preuve avec ce magnifique trois points plein de panache de Tiffanie Zali pour donner dix huit longueurs d'avance à sa formation (29-47).


Finalement sur un panier à distance de Mujovic, l'écart est de quinze unités à la pause (32-47). Parfaitement préparées pour cette rencontre, les pensionnaires de St-Léonard devront garder ce même niveau en seconde période car il est évident que Ramla ne voudra pas quitter la compétition de cette façon-là.


Elfic toujours en maîtrise

Toujours aussi sûres de leur force, les étrangères d'Elfic font le boulot. König et Koenen à l'extérieur et Abigail Fogg à l'intérieur creusent l'écart et voilà Elfic a +21. La grande canadienne doit beaucoup jouer et donc gérer ses fautes car avec la seule Flora Stoianov (18 ans) comme remplaçante sur le poste de pivot, elle ne peut pas se permettre de sortir pour cinq fautes.


Dans les cordes, on attend toujours que quelque chose se passe en terme d'attitude chez Ramla. La balle circule un peu mieux en attaque mais en défense elles n'y sont toujours pas et les voilà mener de dix huit points sur un ultime panier de Zali sur un rebond offensif (48-66).


Un changement d'intensité quasi salvateur

Pour l'instant tout se passe comme dans un conte de fée pour Fora and co mais rien n'est fait. Beaucoup plus intenses, les Israéliennes pressent très haut et ça gène beaucoup les Elfes qui commencent à enchaîner les pertes de balles.


Abigail Fogg prend successivement sa troisième et quatrième faute et tout d'un coup il y a moins de dix unités d'écart. La tension monte mais Romain Gaspoz ne prend toujours pas de temps-mort alors que son équipe souffre terriblement. Heureusement pour elle, il y a de la maladresse en face et longtemps l'écart va se stabiliser entre huit et dix points.


Il reste un peu plus de trois minutes et Laney peut aller tranquillement scorer un lay up pour revenir à -6. Toujours pas d'arrêt de jeu de Coach Gaspoz et Koenen fait un air-ball derrière. C'est la coach israélienne qui prend son temps-mort pour mettre en place une attaque capitale.


Laney atteint la barre des trente points sur un panier du parking qui ramène son équipe à une possession. La pression est clairement sur les Elfes et König perd la balle qui donne un lay up facile à Shafir pour revenir à -1. La meneuse canado-autrichienne rate son tir extérieur et le rebond tombe dans les mains de Laney mais la balles est perdue ensuite. C'est un peu la confusion car Koenen manque son lay up mais sur le rebond Laney n'arrive pas à remettre la balle dans les mains d'une de ses coéquipières et finalement Fogg subit une faute et se retrouve sur la ligne. Elle inscrit les deux pour confirmer une soirée parfaite dans cet exercice pour sa formation (71-74).


Il reste une minute et Baron manque l'égalisation, derrière Fogg se loupe également et Mitchell nous sort un coast to coast pour revenir encore une fois à -1. Koenen sur une passe plein de touché de König redonne de l'air à ses couleurs sur un lay up, il reste treize secondes (73-76).


Un exploit retentissant

En sortie de temps-mort Mitchell est trouvée dans le corner mais panique et fait n'importe quoi, le ballon est sorti et il est en faveur d'Elfic. Il reste sept secondes à jouer. Il faut faire faute mais à l'image de la globalité de leur match, elles n'y parviennent pas et Koenen s'en va inscrire un lay up décisif pour envoyer les Fribourgeoises en quart de final!


L'exploit est de taille pour les elfes au vu de l'adversaire. Sans sourciller et se poser de questions, elles ont joué crânement leur chance pour réaliser une performance jamais vue au niveau du basket féminin en Suisse. Elles joueront vendredi soir à 18h toujours dans la bulle de Sfantu Gheorghe soit contre les françaises de Carolo soit contre les Hongroises de Cegled.


Ci-dessous, les stats des joueuses d'Elfic:




32 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout