• Florian Jas

Massagno à la sirene !

Quel match ! Ce duel au sommet à Nosedo nous aura fait vibrer tout autant que celui qui avait opposé les deux équipes à St Leoard en début de saison. Avec un sort similaire, cruel pour de vaillants Fribourgeois mais somme toute logique sur l'ensemble de la rencontre. Cette fois-ci c'est Eric Nottage qui crucifie les troupes de Petar Aleksic avec un fade-away au buzzer sur la truffe de Sean Barnette qui permet aux Tessinois de rester invaincus (87-86).

Eric Nottage (Massagno) pour la victoire au buzzer malgré la bonne défense de Sean Barnette (Fribourg)

Crédit photo : Photobrusca

Les Tessinois ont la tête bien dure cette saison et l'ont encore une nouvelle fois prouvé face à une belle équipe de Fribourg certes amputée de Marquis Jackson mais qui aura proposé un plan de jeu intéressant autours d'un "BIG BALL" plus maitrisé et agréable à regarder que sur ce début de saison. Le fait d'avoir par séquence quatre grands sur le parquet et Barnette en meneur leur aura permis de remporter la bataille du rebond (43 à 33). Fallait-il encore que les Tessinois ratent des shoots, ce fut le cas lors du premier acte notamment grâce à une défense Fribourgeoise intraitable au loin avec de bons switchs sur les écrans et une intensité de haute volée.


En délicatesse physiquement après un marathon de matchs et en manque d'idées offensivement où on les aura vite vu tomber dans du Pick and Roll et shooter sans mouvements au préalable, les Tessinois n'ont jamais semblé paniquer quand ils faisaient la course derrière en revenant petit à petit lors du deuxième acte dans le sillage d'un Westher Molteni en feu (4/6 de loin) et derrière les paniers à 3 points qui semblaient vouloir de nouveau rentrer dans l'arceau.

"C'est vrai que nous n'avons pas joué notre meilleur jeu ce soir mais c'est ce genre de victoire qui donne aussi confiance. Voir que même si vous n'êtes pas au top collectivement vous pouvez remporter une victoire face à un adversaire comme Fribourg ça gonfle nos morals à tousser c'est sans doute un match que nous aurions perdu il y a encore un an surtout face aux Fribourgeois qui gèrent bien le money time" Marko Mladjan (Fribourg Olympic)

En tout cas le message envoyé après le match était clair, Massagno ne pense qu'au titre cette année et quoi de plus normal après avoir battu tous les "gros" du championnat et en comptabilisant 7 victoires en autant de rencontres ...

Mercredi ils iront à Monthey pour tenter le 8 à la suite avant de se déplacer dimanche prochain 16h à Neuchâtel face à un candidat au titre, en attendant je vous laisse savourer ce délicieux buzzer beater d'Eric Nottage toujours activement recherché par la police Américaine pour avoir volé les couilles du Taureau de Wall Street !



Posts récents

Voir tout