• Florian Jas

Neuchâtel en mode ménage de printemps !

Au sortir d'une saison décevante et pleine d'instabilité dans ses rangs avec les départs de Griffin Kinney, Markel Humphrey et Daniel Goethals, les pensionnaires de la Riveraine tentent actuellement de négocier des buy-out pour deux joueurs suisses sous contrat l'an prochain !


Killian Martin semble indiquer la sortie à Bryan Colon et Noe Anabir (crédit photo : Sven De Almeida)


L'an passé trois joueurs avaient signé des contrats portant sur deux saisons avec Union Neuchâtel : Bryan Colon, Noe Anabir et plus rare pour un étranger, Daniel Giddens. Ce dernier avait semble t'il signé pour un contrat relativement faible en comparaison à ce qui se fait habituellement à son poste et même si ses émoluments augmenteront sensiblement la saison prochaine, Mitar Trivunovic et les dirigeants neuchâtelois semblent conserver la confiance accordée l'an passé à l'intérieur Américain.


D'après nos informations (league sources), il en va bien différement pour les deux joueurs suisses qui se seraient vu informer que le club ne souhaitait pas collaborer avec eux la saison prochaine malgré leurs contrats garantis. Dans ce genre de scénario deux possibilités s'offrent maintenant au club et aux joueurs :


Le buy-out, consistant à racheter les mois de salaire initialement prévus et payer ainsi une somme allant, selon les négociations, de 40 à 70 % de la somme totale du contrat en cours, ce qui implique généralement que le joueur trouve une porte de sortie avec un nouveau club.


Une nouvelle saison compliquée, car il va de soit que, même si le business est le business les joueurs restent des hommes avec des sentiments et émotions ... Et le fait de devoir continuer à jouer pour une équipe qui ne compte pas sur toi ne permet pas vraiment d'avancer sereinement pendant une saison ... Des joueurs comme Bryan Colon et Noe Anabir ne devraient pas avoir de mal à trouver un nouveau contrat en Suisse mais cette éventualité n'est cependant pas à écarter !


Reste à présent aux dirigeants neuchâtelois et aux représentants des joueurs à s'entendre sur un montant qui permettrait à tout le monde de sortir gagnant d'un bourbier qui pourrait bien devenir l'un des feuilletons de l'été.


Florian Jas.

Posts récents

Voir tout