Preview de la Finale Homme de la Patrick Baumann Swiss Cup

A une semaine de la finale de la Patrick Baumann Swiss Cup, le Cinq Majeur réalise pour vous un état des lieux des effectifs des deux équipes et fait un point sur la forme de chacune des deux formations. Alors, aura-t-on droit à un affrontement "David contre Goliath" ou à une surprise à St-Léonard le samedi 9 avril 2022?

© Swiss Basketball

Tout le monde sait, le Fribourg Olympic domine largement les débats en SB League cette saison (22V pour 1D) et a déjà soulevé en janvier dernier le premier trophée de la saison lors du Final Four à Montreux. Chacun sait également qu'il ne souhaite pas en rester là dans sa moisson de trophées. Son adversaire, le BBC Nyon, lui marque quelque peu le pas après un début d'exercice 2021-2022 très prometteur. Il est cependant toujours capable de belles performances (récente victoire contre Genève et nette victoire contre Lugano). Il va jouer une bonne partie de sa saison sur cette finale durant laquelle il espère créer la sensation en battant les olympiens. La tâche promet d'être cependant ardue. Mais attention, la rédaction du Cinq Majeur ne veut surtout pas enterrer trop vite les joueurs du Rocher. Faisons tout d'abord un état des lieux des effectifs à disposition des deux coachs.


Effectif du BBC Nyon ...

Après les départs inattendus et précipités des deux meneurs étrangers George Beamon et Romario Roque, le club du Rocher recherche de la stabilité. Isiah Umipig (USA, poste 1), débarqué à Nyon récemment, apporte déjà du scoring et du leadership aux hommes de Stefan Ivanovic (20PTS, 3REB et 3AST). Vient s'ajouter la signature du poste 5 serbe Dragan Tubak (217cm), qui donne de la taille et du volume dans la peinture nyonnaise. Il doit encore cependant mieux s'intégrer et se familiariser avec le jeu d'Ivanovic. Mais voilà qui est de bonne augure pour la Finale à venir et qui va un tant soit peu équilibrer les débats.


Effectif du Fribourg Olympic...

L'équipe du bord de la Sarine se présente au complet pour cette échéance, avec cependant une interrogation sur la participation du pivot Vigdon Memishi, récemment blessé à une cheville. Quant à Davonta Jordan, il semble entièrement remis de sa douleur à l'épaule contractée à Monthey. De plus, le retour de Paul Gravet (plutôt réussi d'ailleurs) permet à Petar Aleksic d'amener une rotation supplémentaire et de renforcer (encore) son secteur intérieur. L'équipe est identique depuis plusieurs mois et joue bien ensemble. Tous les feux semblent aux verts pour le dernier finaliste malheureux.


Récents résultats en SB League...

Les nyonnais restent sur trois victoires consécutives et prometteuses en SB League, face aux Lions de Genève (63-65) et à domicile face au BC Boncourt (82-77) et à Lugano (89-63). Mais ils se sont inclinés autant contre les Birstal Starwings que contre Swiss Central dernièrement. Ces résultats démontrent bien l'irrégularité des joueurs de la Côte.


Les hommes de St-Léonard quant à eux enchaînent les victoires, même si elles ne sont pas toujours convaincantes dans la manière, comme par exemple le récent match à Monthey (75-97) durant lequel les fribourgeois ont été menés jusqu'au milieu du QT2. Les récentes victoires contre Union Neuchâtel (78-66) et Spinelli Massagno (2x 76-75 et 72-69) doivent conforter et renforcer le travail effectué jusqu'à présent.


Confrontations directes...

Les deux équipes se sont affrontées trois fois durant la saison régulière de SB League pour autant de nettes victoires fribourgeoises avec un écart moyen de +34,6 pts (55-83 / 87-56 / 86-41). Lors de ces rencontres, Nyon ne possédait ni Umipig ni Tubak. Cela peut être un facteur déterminant pour la finale à venir. Cependant, en s'appuyant sur ces faits, Fribourg Olympic part clairement favori à nos yeux.


A surveiller/facteurs X...

Plus qu'un joueur en particulier ou un duo à mettre en avant, Fribourg doit compter sur l'homogénéité de son effectif pour l'emporter. Certains joueurs d'Aleksic sont des habitués de ces grands rendez-vous et ils devront montrer la voie à suivre à leurs camarades pour l'emporter. Slobodan Miljanic, avec son expérience, aura un rôle prépondérant sur le terrain: être "l'energizer" de l'équipe et mener ses troupes vers la victoire.


Du côté nyonnais, Ivanovic devra compter sur la capacité offensive de ses joueurs étrangers. En forme sur les 3 derniers matchs des nyonnais, Umipig sera le danger n°1 et se devra d'endosser le costume de patron pour permettre aux siens d'espérer quelque chose sur cette finale.


Quant à Tubak, sa présence et son état de santé seront le facteur X indispensable pour le BBC Nyon. Face à la puissance du secteur intérieur de Fribourg, le rôle du serbe sera prépondérant et quand on sait que ce dernier souffre d'une inflammation à un tendon, on croise les doigts pour qu'il soit à 100% pour la grande finale de samedi.


On n'oublie pas également l'impact que pourra amener Jérémy Jaunin, qui reviendra dans une salle qu'il connaît si bien. Vainqueur à multiples reprises de cette compétition avec Olympic, JJ se devra également d'être à 200% pour permettre au BBC Nyon d'être compétitif dans cette rencontre.


Tendances du Cinq Majeur...

Les propos ci-dessus penchent très favorablement pour Fribourg. Mais pour qu'il y ait un match, il faut deux équipes sur le terrain, et gageons que Nyon vendra chèrement sa peau. Le Fribourg Olympic gagnera s'il arrivera à maintenir une intensité défensive tout au long du match et à jouer rapidement en contre-attaque. L'agressivité et la concentration seront les clés du match.


Le BBC Nyon pourra prétendre à la victoire si les planètes parviennent à s'aligner pour Ivanovic et les siens. Umipig se devra de sortir un match de niveau MVP et pourra dès lors espérer entraîner le reste de ses coéquipiers dans son sillage pour tenter de faire chavirer Olympic.


Enfin, les rédacteurs du Cinq Majeur prennent des risques pour cette finale et se lancent dans le jeu des pronostics. En avant première et juste pour vous, voici les différents pronostics:


La tendance démontrée par les membres du Cinq Majeur semblent bien claire, mais qu'en sera-t-il sur le parquet samedi 9 avril ? Pour celles et ceux qui n'ont pas encore pris leurs billets, il est encore temps de le faire. Rendez vous sur le site Internet de SwissBasketball à l'adresse suivante: https://swiss.basketball.


Et comme le dit le dicton: "Que le meilleur gagne".



Pour le Cinq Majeur, Sylvain Cantin

220 vues0 commentaire