Previews SBL Women: BC Alte Kanti Aarau #1


La formation alémanique part sur des nouvelles bases pour la saison à venir.


A six jours de la reprise de notre chère SB League Women , on fait le tour de Suisse avec les previews de chaque équipe engagée dans le championnat cette saison.

On débute avec Aarau qui sous la houlette d'une nouvelle coach sera avant tout là pour apprendre.


Le marché de l'été

Après avoir évolué avec 2 puis 3 étrangères la saison dernière, le club argovien n'aura qu'une seule joueuse non formée en Suisse au sein de leur contingent cette saison. En effet, au revoir Breanna Alford, Andrea Andelova et Enisa Semanjaku et bonjour Sabel Diata. L'intérieure sénégalaise de 36 ans évoluait à Pully la saison dernière et apportera tout son expérience à ce très jeune effectif.


Hormis des joueuses en provenance de l'équipe B et des équipes espoirs, pas grand-chose à signaler au niveau des arrivées. On notera tout de même que Greice Tuera débarque de Baden en NLB Women.


Le plus gros changement a sans aucun doute eu lieu au niveau du coaching staff. Après plusieurs saisons à la tête de l'équipe première Velko Evgenievski s'occupera désormais du développement des jeunes équipes du club. Son adjointe Karen Twehues change également de fonction et n'entraînera plus en SBL.


Pour les remplacer, un trio composé d'Eleni Kafantari, Rahel Wehrli et Stella Petermann. La première nommée (qui sera la coach principale) débarque du Danemark où elle a notamment travaillé avec les U19 de l'équipe nationale mais aussi avec le club de BK Amager. La technicienne grecque qui avait également dirigé des équipes espoirs dans son pays pourra compter à ses côtés sur la présence de deux ex-joueuses de LNA et qui connaissent notre championnat sur le bout des doigts.


Le roster


Laura Balliello 1-2


Melanie Del Fabro 2-3


Sabel Diata 5


Melina Donati 2


Martina Guthauser 3


Kiehla Hanggli 2


Adeline Meyer 1-2


Sophia Oehlafen 3-4


Alicia Schürmann 5-4


Giulia Simeone 2-1


Greice Tuero 3


Katja Wasser 4-5


Ann-Sophie Wildi 2-3


Coach

Eleni Kafantari


Assistantes

Rahel Wehrli


Stella Petermann



Le cinq majeur

Avec beaucoup de joueuses jeunes et inexpérimentées Coach Kafantari devra faire des choix pour démarrer les rencontres. A la mène, on partirait sur la prometteuse Laura Balliello. Grande et possédant un bon maniement de balle, elle est la seule vraie meneuse de l'effectif. A ses côtés, on devrait retrouver Giulia Simeone. Auteure de plusieurs bonnes prestations la saison dernière, elle sera là pour amener ses qualités de shooteuse mais aussi son expérience.


Si Melina Donati aurait pu être titulaire, une grave blessure au genou devrait la tenir éloigner des terrains pour la quasi si ce n'est la totalité de la saison. Ann-Sophie Wildi qui revient de blessure ainsi que la toute jeune internationale U16 Kiehla Hanggli seront les principales rotations sur ses postes arrières.


Sur les 3-4-5, on devrait retrouver Guthauser, Wasser et Diata. Après une saison plutôt décevante, l'ailière de bientôt 22 ans devra se racheter et amener sa longueur de bras en défense et son sens du panier en attaque. Derrière elle, les Oehlafen, Tuero ou encore Del Fabro grappilleront quelques minutes de jeu par-ci par-là.


Alors qu'on était pas sûr de son retour, Capitaine Wasser sera bien là et c'est évidemment un grand plus pour son équipe. Très précieuse aux rebonds et dans la combattivité, elle pourrait être très complémentaire de Diata dont le bagage offensif n'est plus à prouver. En cas de problème de fautes ou de pépins physique, Alicia Schurmann sera la principale remplaçante sur ces postes-là. Si besoin Guthauser pourra également dépanner au poste 4.


Poste 1: Laura Balliello

Poste 2: Giulia Simeone

Poste 3: Martina Guthauser

Poste 4: Katja Wasser

Poste 5: Sabel Diata


La joueuse à suivre


Martina Guthauser

Une saison 2021-2022 en deca, on attend désormais plus de sa part. Avec un nouveau coaching staff, on espère qu'elle arrivera à se libérer et prendre plus de responsabilités. A son aise lors du match de préparation contre la 2ème équipe de Freiburg, elle se devra de montrer un état d'esprit conquérant et positif.

Avec la présence d'une seule étrangère, il va falloir qu'elle endosse et prenne plus de responsabilités. Si elle en a clairement les moyens, reste à savoir si elle en sera capable? L'arrivée de Kafantari doit lui donner un second départ à son prometteur début de carrière.


On va suivre de très près ses performances qui auront à n'en pas douter une influence sur les résultats de son équipe, qu'elles soient bonnes ou mauvaises.


Le pronostic

Avec un effectif très jeune, le principal sera avant tout de progresser individuellement et collectivement. S'il y a quelques joueuses avec du potentiel, il ne sera pas facile pour Aarau de gagner beaucoup de matchs cette saison.


Kafantari et ses assistantes vont avoir du boulot mais la Grecque a l'air motivé et on est plutôt optimiste sur le projet à moyen et long terme. Une sixième et dernière place paraît donc logique. Le premier match de la saison du côté de Pully pourra nous en dire plus sur leurs vraies possibilités en terme de victoires pour l'exercice à venir.

 

1.

2.

3.

4.

5.

6. BC Alte Kanti Aarau



Benoît Reymond

110 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout