Previews SBL Women: Hélios VS Basket #3


Giulia Simioni sera une des attractions de la saison du club valaisan. (©Nicola Acri)


Troisième équipe qui passe sous notre loupe, les Valaisannes d'Hélios.

Avec un effectif remodelé mais battit pour jouer les premières places, les Valaisannes auront tout à prouver cette saison.


Le marché de l'été


On va commencer une fois n'est pas coutume par le coaching staff. Simona Soda toujours en poste, sera désormais assistée par Mirela Vuckovic qui est également la préparatrice physique de l'équipe. Au poste de pivot Maryna Ivashchanka et à l'arrière Melis Uçar sont les deux renforts étrangères pour l'exercice à venir. Toutes deux internationales dans leur pays, elles devront amener du scoring et de l'impact à l'intérieure pour l'une et de la polyvalence défensive et offensive pour l'autre.


Au niveau des nouvelles suissesses, outre l'arrivée des jeunes comme Tolusso et Van der Kaiij, on notera la promotion et intégration au sein de la première équipe de Maurane Verly. Elle a fait partie du groupe de notre équipe nationale U18 cet été mais également de l'équipe espoir d'Hélios championne de LNB en 2020/2021.


En plus du trio Ambrosio, Bruchez, Gasser, la technicienne Croate peut désormais compter sur deux internationales helvétiques avec les venues d'Anissa Toumi et de Giulia Simioni. Elles devront de leurs côtés apporter du scoring pour l'ex-joueuse de Genève et du playmaking et une grosse énergie pour la Tessinoise.


Le roster


3 Césaria Ambrosio 3


4 Iman Tolusso 2


6 Amélie De Preux 3


7 Melis Uçar 2


8 Virginie Bruchez 2


9 Maurane Verly 4


10 Sara Van der Kaaij 1


13 Maryna Ivashchanka 5


14 Leila Gasser 4


15 Anissa Toumi 4


22 Giulia Simioni 1



Coach

Simona Soda


Assistante + préparatrice physique

Mirela Vuckovic


Le Cinq Majeur


Nous avons 4 verrous qui se situent sur les postes 1-3-4-5. La seule incertitude réside à la place d'arrière car après une très belle saison dernière, Virginie Bruchez peut clairement prétendre au rôle de titulaire. Il est néanmoins très rare de voir des étrangères sortir du banc en SBL Women. C'est pourquoi nous privilégions la Turque Melis Uçar dans le cinq de départ malgré des performances assez décevantes en présaison avec notamment une adresse suspecte.


Si l'on peut douter de ses qualités offensives, en défense c'est pas mal du tout! Le trio Simioni-Uçar-Ambrosio pourra faire des malheurs de ce côté là du terrain. En sortie de banc, Bruchez amènera son adresse extérieure et son dynamisme pour modifier la donne d'un match ou au contraire accentuer l'avantage de son équipe.


Si Simioni et Ambrosio semblent indéboulonnables, c'est aussi le cas pour Toumi et Ivashchanka dans la raquette. Les deux joueuses ont plutôt un penchant pour l'attaque mais peuvent s'y mettre par séquences en phase défensive. En rotation, Leila Gasser de par son intelligence de jeu et son leadership aura un rôle très important à jouer derrière les deux intérieures.


Poste 1: Giulia Simioni

Poste 2: Melis Uçar

Poste 3: Césaria Ambrosio

Poste 4: Anissa Toumi

Poste 5: Maryna Ivashchanka


La joueuse à suivre


Maryna Ivashchanka

Pour notre troisième preview, on a décidé de prendre "enfin" une joueuse non-Suisse. Internationale biélorusse, la joueuse de 1m90 a de très bons moves poste bas mais peut aussi scorer de loin. Si elle nous a montré quelques moments de très haut niveau en présaison notamment lors du deuxième match contre Genève, on reste persuader qu'elle en a encore dans le réservoir.


Sa domination pourrait être hallucinante quand elle comprendra mieux les systèmes et s'adaptera aux coups de sifflets en Suisse. En effet, elle a souvent commis des fautes offensives sur des écrans en mouvement qui n'étaient pas forcément siffler dans les précédents championnats où elle a évolué.


La réussite de la saison d'Hélios ne dépendra pas que d'elle mais elle sera un facteur capital dans la conquête de bons résultats de sa formation. Son état d'esprit sera aussi important car par période, on ne la sent pas toujours très concernée.


Le pronostic


Avec toutes les qualités et la complémentarité présentent dans l'effectif de Soda, on ne les voit pas ne pas jouer les toutes premières places. Si le début de championnat pourrait être difficile avec la poursuite de l'intégration de plusieurs joueuses, la suite pourrait être de très haut vol et on y croit! C'est pourquoi on les met juste devant Nyon à la deuxième position.


Une équipe qui devrait tenir sur la durée avec une préparation physique toujours au top mais pour autant que les blessures ne s'en mêlent pas.



1.

2. Hélios

3. Nyon

4.

5.

6. BC Alte Kanti Aarau

7.

201 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout