Previews SBL Women: Nyon Basket Féminin #5


Après une saison dernière réussie, les Nyonnaises visent désormais un titre, minimum! (© Matthias Bourban)


5ème preview, avec les finalistes en titre, Nyon Basket Féminin. Malgré le départ d'une étrangère à peine arrivée, les Vaudoises seront à nouveau une des grosses attractions de cet opus 2022/2023.


Le marché de l'été


Après avoir touché le gros lot la saison dernière avec Jessica Loera et Miriam Uro-Nilie, Hakim Salem et les dirigeants du club de la Côté ont décidé de partir sur des profils différents au niveau des étrangères. Cece Hooks et Melissa Leet ont débarqué toutes les deux en provenance de NCAA. Hooks au poste 1 dans une registre plus "slasher" que Loera et Leet au poste 5 dans un rôle plus défensif et plus proche du cercle en attaque. Néanmoins cette dernière n'aura joué qu'un match officiel avec les Nyonnaises. Hors de forme et ne répondant pas aux attentes, le club a décidé de mettre fin aux rapports de travail avec l'intérieure de 23 ans et est à la recherche de sa remplaçante.


Si la majorité de l'effectif est resté le même au niveau des Suissesses, on notera quand même les départs de Pauline Bonacorsi (Meyrin NLB) et Caroline Sinner (désormais team manager). Pour les remplacer, deux arrivées en provenance de Genève avec Indira Vilolo Dos Santos sur les postes extérieurs et Yverline Da Silva à l'intérieur. La jeune égyptienne Tamara Ibrahim est également partie tenter sa chance en Belgique.


On devrait également avoir l'intégration complète de Chiara Dufour (en provenance de l'équipe B) ainsi que le retour de Victoria Lindt après une longue blessure.


Le roster


Lana Beucler 4


Agnès Blanchard 4


Yverline Da Silva 4


Chiara Dufour 2


Meline Franchina 4-3


Angélica Haas 2-3


Cece Hooks 1


Victoria Lindt 4-5

Laure Margot 2


Eva Ruga 3-2


Indira Vilolo Dos Santos 2-3


Coach

Hakim Salem


Assistante

Caroline Turin



Le Cinq Majeur

Dans un style différent de ce que pouvait proposer Loera, Hooks mènera le jeu. Sans réelle meneuse remplaçante, Salem comptera beaucoup sur elle dans la gestion du tempo mais aussi dans l'agressivité offensive et défensive. A ses côtés, on retrouvera Laure Margot. Auteure d'une formidable saison 21/22, elle sera encore une fois à surveiller de très près cette saison. Vilolo Dos Santos pourra la remplacer dans un rôle plus défensif.


Sur les ailes on retrouvera le duo Ruga-Franchina avec Haas, Da Silva et Blanchard comme rotations. Les deux dernières citées pourraient également jouer poste 5 tout comme Franchina dans une version small ball que le technicien néerlandais apprécie particulièrement.


Avec le départ de Leet et dans l'attente de l'arrivée d'une nouvelle joueuse étrangère, Hakim Salem pourrait débuter avec Yverline Da Silva ou Agnès Blanchard. Certes pas vraiment des postes 5 l'une comme l'autre, elle pourrait néanmoins "dépanner" en attendant. Da Silva amènerait sa présence physique et son énergie alors que Blanchard un peu plus de talent offensif et une meilleure connaissance des systèmes. On voit plutôt l'ex-joueuse de Genève démarrée les rencontres mais à voir qui les finira?


Poste 1: Cece Hooks

Poste 2: Laure Margot

Poste 3: Eva Ruga

Poste 4: Meline Franchina

Poste 5: Yverline Da Silva


La joueuse à suivre


Laure Margot

On était parti sur Melissa Leet mais comme cette dernière n'est plus là, nous allons nous pencher sur la numéro 4 des Vaudoises.


La gagnante du trophée de Rising Star sort d'une saison très solide et va devoir confirmer. Première option offensive derrière les étrangères, elle va certainement obtenir des tickets shoots supplémentaires et devra livrer des grosses performances.


Plus attendue que la saison passée, il va falloir qu'elle soit régulière des deux côtés du terrain. Capable de mettre des gros tirs notamment à longue distance, on l'a également vu énormément progressé défensivement. Son avenir est radieux mais la pression monte et il va falloir la gérer. Si on ne doute pas de son mental, il ne faudra pas que des matchs avec un 4/18 aux tirs ne se produisent trop souvent. Sinon Nyon aura de la peine a allé chercher un voire plusieurs titres.


Le pronostic

Il n'est jamais évident de confirmer une très belle saison. Après un exercice 2021/2022 plus que réussi, l'objectif est clair, faire tomber Elfic en remportant au minimum un titre. En sont-elles capables? Sur le papier évidemment que oui mais sur le terrain ce sera une autre histoire.


L'échec en SuperCup avec un match plus que mitigé doit servir de rappel et leur permettre de garder les pieds sur terre. Dans tous les cas, nous les voyons 2ème en saison régulière et on les attendra comme la saison passée sur les matchs qui compteront vraiment.


Démarrant la saison avec une seule étrangère, il faudra voir qu'elles sont le/les profils qui rejoindront cette équipe durant l'exercice. Est-ce que l'on va revenir au projet de l'année passée avec une intérieure fuyante qui pourrait convenir à merveille au jeu que prône le tandem Salem-Turin? Ou alors une poste 5 qu'il faudrait servir poste bas comme aurait dû l'être Leet? Réponse d'ici peu...

 

1.

2. Nyon

3. Hélios

4. Troistorrents

5. Pully

6. BC Alte Kanti Aarau



Benoît Reymond





126 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout