Review 5: la saison 2021/2022 des Portes du Soleil BBC Troistorrents


Avec une finale de Coupe de Suisse et des belles victoires, la saison de 3T est réussie!


Une victoire de prestige

Globalement le début de saison sera très positif pour la formation du Reposieux. Malgré des défaites contre Nyon et Elfic, Nadia Constantin et ses coéquipières battent Hélios en coupe de Suisse et proposent un jeu alléchant sous la direction de José Gonzalez Dantas.


A l'image de Camille Zimmerman en très grande forme, les Valaisannes sont bien dans leur basket et vont même réussir à s'imposer du côté de St-Léonard le 18 décembre. Sur cette partie le duo d'étrangères Zimmerman-Nezerwa (la Burundaise ne finira pas loin du triple double) aura un impact considérable mais c'est surtout Camille Delaquis et Ainhoa Holzer en l'absence de la meneuse américaine Taryn McCutcheon qui vont réaliser une rencontre fantastique avec notamment un incroyable 6/11 à longue distance.


Avec ce succès de prestige, le club Chablaisan boucle son année 2021 de la plus belle des manières!

Le parcours en PBSC

La reprise sera plus difficile. Entre les cas de covid et les différentes blessures, la troupe du technicien espagnol et de son assistante Katia Clément vont souffrir à plusieurs reprises contre des équipes dites plus faibles. Face à Pully puis Aarau en championnat elles vont devoir s'accrocher mais c'est particulièrement le 16 janvier à la salle Arnold-Reymond qu'elles vont s'en tirer par les poils pour se qualifier en demi finale de Patrick Baumann Swiss Cup.


Après ce succès étriqué, elles ne vont pas rencontrer de problèmes pour se défaire de Genève avant de s'incliner logiquement en finale contre l'ogre fribourgeois. Après plusieurs saisons d'attente, l'équipe du Chablais a retrouvé une finale et c'était une juste récompense au vu du travail fourni depuis plusieurs années maintenant.

Une fin de saison à bout de souffle

Malgré une belle victoire au Rocher de Nyon fin février, on sent que les organismes sont à bout. Une défaite surprise face à Hélios, une performance moyenne face à Genève et une lourde défaite face à Elfic confirme que la fin de saison est difficile.


Epuisées mentalement à l'image de Taryn McCutcheon mais aussi sur les rotules comme la capitaine Constantin, 3T va encore perdre Ainhoa Holzer lors du dernier match de la saison régulière à Aarau. Gravement touchée aux genoux, la meneuse/arrière va être éloignée des parquets pendant un bon moment.


Les play off démarrent donc directement en demi finale face à Nyon. Avec beaucoup d'absences et de bobos, Katia Clément vient donner un coup de main qui sera vain lors de l'acte I. Dominées dans tous les domaines, elles vont prendre l'eau et s'incliner lourdement.


Chaque match de play off est différent et elles vont nous le prouver! Dans le match durant plus de trois quart temps, Les coéquipières de Melyssa Dutruel vont finalement s'incliner 80-64 et terminent leur saison en ayant montré une dernière fois un très bon visage comme on l'aura très souvent vu lors de cet exercice 2021-2022.


Bilan global

Avec une finale disputée et des très belles victoires contre Nyon et Elfic, la saison fût belle dans le Chablais. Après un très bon démarrage, on les a senti plus émoussé sur la fin. Le jeu proposé était plaisant tout en continuité de la saison dernière ou Coach Gonzalez Dantas avait déjà amené de très bons principes défensifs et offensifs.


On aurait pu attendre plus de certaines joueuses mais il faut aussi rappeler que c'était un effectif très jeune et qui aura beaucoup appris tout au long de la saison.


Note: 7/10


Bilan individuel


Cécilia De Preux

Elle a eu le droit à des minutes par ci, par là, mais c'est avant tout avec Martigny en NLB qu'elle fait ses armes.

Tiffany Murisier

Une des meilleures joueuses de NLB cette saison, elle a bien progressé avec un temps de jeu qui augmente au plus haut niveau. On se réjouit de voir sa progression en SBL la saison prochaine.

Elisa Moix

La belle révélation! Après un été avec l'équipe nationale U16, la fille d'Eglé s'est montré impressionnante de maturité. Elle a tout pour devenir une joueuse qui compte dans notre championnat.

Mélyssa Dutruel

Les débuts étaient encourageants mais depuis qu'elle a eu le covid on l'a senti plus en difficultés. Joueuse de devoir, elle a réalisé une saison tout à fait correcte.

Cloé Marie

Si elle se complique parfois un peu trop la vie, elle apporte toujours beaucoup d'énergie à son équipe. Pas toujours présente à cause du travail, elle reste un élément sur lequel construire pour le futur.

Ainhoa Holzer

Le talent est indéniable et on l'an encore vu cette saison. Contrairement à la majorité de ses coéquipières, elle a démarré doucement avant de monter en puissance petit à petit. Cette blessure au genou est terrible et va l'éloigner des terrains pendant un bon moment.

Camille Delaquis

Après un très gros début de saison avec notamment une grosse adresse sur son tir, la Fribourgeoise a marqué le pas. Diminuée physiquement sur la 2ème partie de la saison, elle a tout de même énormément progressé avec notamment une place de titulaire quasiment à chaque rencontre.

Brigitte Huguenin

Un match de jouer et puis s'en va. En accord avec le club, la collaboration n'a pas été poursuivie. Elle a fini la saison du côté d'Hélios en NLB ou elle a disputé quelques rencontres. On devrait retrouver son fort tempérament et surtout sa rage de vaincre du côté du Reposieux la saison prochaine.

Nadia Constantin

La capitaine a encore fait preuve d'une combattivité sans faille. Touchée au dos en fin de saison, elle a toujours montré l'exemple dans les attitudes notamment défensivement. Si offensivement, on ne l'a peut-être pas assez vu, elle reste une valeur sûre du championnat et Gonzalez Dantas compte énormément sur elle.

Taryn McCutcheon

Sa saison n'est de loin pas ratée mais on attendait un peu plus de l'ancienne meneuse de Michigan State. Très complète, elle a parfois semblé chercher que Zimmerman ou Nezerwa ce qui posait problème dans la circulation de balle. On l'a senti aussi à plusieurs reprises avoir le mal du pays ce qui n'est pas forcément bon signe au niveau de la mentalité. Elle n'a pas été mauvaise mais on doit admettre que l'on en attendait un peu plus.

Ines Nezerwa

Un double-double de moyenne et une saison solide pour l'intérieure de 28 ans. Si elle manque encore de confiance en elle pour jouer dos au panier, elle s'est montrée très efficace dans le secteur du rebond. Sa complémentarité avec Zimmerman était plutôt bonne et son intégration en Suisse s'est bien passée. Une bonne saison.

Camille Zimmerman

Un gros début de saison puis petit à petit c'est devenu plus difficile. Avec un shoot extérieur qui ne rentrait plus en 2022, l'ancienne joueuse du championnat suédois a tout de même été la leader incontestée de sa formation. A la fois scoreuse mais aussi active aux rebonds et à la passe, CZ a montré tout l'étendu de son talent même si là aussi, on a trouvé qu'elle voulait trop jouer avec McCutcheon et Nezerwa par moments.

José Gonzalez Dantas

2ème saison aux commandes et c'est encore une fois du bon boulot qu'il a réalisé. Apprécié de tous dans le Chablais et malgré encore quelques coups de chaud, le technicien espagnol apporte beaucoup au basket suisse. Son expérience européenne est bénéfique pour les joueuses mais aussi pour le coaching staff.

Katia Clément

Après une carrière de joueuse bien remplie, elle a vécu sa première saison en tant qu'assistante coach. Ca lui a plutôt bien souri. Connaissant toutes les ficelles de notre championnat, elle est à la fois un soutien précieux pour le headcoach mais aussi pour les joueuses qui peuvent profiter de toute son expérience et ses connaissances basket.

271 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout