Review 6: la saison 2021/2022 du Nyon Basket Féminin


Quelle saison pour la formation de la Côte!


La victoire contre Elfic

Avec un nouveau coaching staff à leur tête, la formation vaudoise repartait sur un nouveau projet pour cet exercice 2021/2022. Avec la grossesse de Samira Al Barqua, l'équipe du tandem Salem-Turin devait déjà faire face à une première perte avant même le début de la saison.


Mais avec une grosse préparation estivale, les Nyonnaises vont très bien démarrer leur championnat avec en point d'orgue deux superbes victoires fin novembre à Troistorrents puis surtout à domicile contre Elfic Fribourg qui était invaincu depuis près de deux ans sur le plan national. Après avoir été outrageusement dominées dans le premier quart temps, Meline Franchina et ses coéquipières avaient trouvé les ressources mentales pour s'imposer dans une ambiance de folie dans leur antre.


Hormis une défaite rageante en 1/2 de SBL Cup contre Hélios un peu due à leur manque d'expérience, la première partie de saison des Vaudoises est tout simplement magnifique!


Un léger contre coup fin février-début mars

Si le travail est fait et même bien fait contre les équipes de bas de tableau, on sent tout de même un petit coup de mou au sein de la formation d'Hakim Salem. Avec une large défaite face à Elfic en 1/2 de Patrick Baumann Swiss Cup mais aussi en championnat contreTroistorrents, on sent que le jeu est moins fluide et que ça devient un peu dur dans les têtes.


Encore une fois largement dominées à St-Léonard le 2 mars, on pouvait se demander à ce moment-là à quel point la situation en Ukraine (nationalité de Miriam Uro-Nilie) déstabilisait la formation du Rocher.

Une fin de saison magique

Après cette phase difficile, il va y avoir une réaction cinglante et digne des plus grandes équipes. 3 jours après la défaite à Fribourg, Laure Margot et compagnie prennent leur revanche sur Troistorrents et s'imposent de 20 longueurs.


La fin de saison régulière est longue mais avec sérieux et application, les victoires s'enchainent hormis une défaite de quelques points contre Elfic. On attend désormais avec impatience les play off pour voir la progression d'Eva Ruga et compagnie dans les grands moments. On note également l'arrivée de la toute jeune joueuse égyptienne Tamara Ibrahim pour amener de la taille et du talent dans les secteur intérieur nyonnais.


Après une première rencontre très bien gérée, le deuxième acte du côté du Reposieux s'avérera intense et serrée! Mais grâce à la très bonne fin de partie du duo d'internationales Ruga-Margot, Nyon s'impose et se qualifie pour la finale où elles affronteront l'ogre fribourgeois !


Si on peut affirmer que la saison est déjà réussie avant même la finale, Jessie Loera et sa bande ne veulent en aucun cas s'avouer vaincu d'avance! La meneuse américaine et Miriam Uro-Nilie inscriront 30 points chacune pour porter leur équipe vers la victoire lors de l'acte I!


La suite sera un magnifique mano a mano entre les deux plus belles équipes du championnat. Menées 2-1, les Nyonnaises portées par un public en feu, iront chercher la 4ème manche au courage et au forceps. Malheureusement pour elles, elles devront tomber non sans avoir déméritées lors du cinquième et dernier match face à une équipe d'Elfic plus solide et plus expérimentée.


Bilan global

Certes il n'y a pas de titre au bout mais quelle saison réalisée par les troupes d'Hakim Salem et Caroline Turin. On pouvait s'attendre à des progrès avec le technicien néerlandais ainsi que l'ex-meneuse internationale mais pas à ce point-là!


Le niveau de jeu proposé était vraiment de très bonne qualité et on a pu apercevoir tout le travail effectué durant la saison avec les joueuses individuellement. Les internationales Ruga-Franchina-Margot mais aussi les joueuses de l'ombre comme Haas et Blanchard se sont très bien développées tout au long de cet exercice 2021-2022.


Avec un duo d'étrangère de très bon niveau, l'alchimie collective aura été excellente et c'est aussi ça qui aura fait leur force pour atteindre des résultats au delà des attentes de début de saison.


Note: 9/10


Bilan individuel


Chiara Dufour

A intégré l'équipe première en fin de saison suite aux blessures de Lindt puis Beucler. Auteure d'une bonne saison en 1ère ligue, on verra si elle peut continuer à se développer au sein de l'équipe première la saison prochaine.

Lana Beucler

Elle a eu quelques soucis de santé avant de retrouver le groupe pour la fin de saison. Là aussi c'est surtout en équipe réserve qu'on l'a vu s'exprimer. A suivre pour le futur également.

Victoria Lindt

Blessée à la cheville en fin de saison, elle n'a pas pu tellement s'exprimer. Sur le peu de temps de jeu qu'elle a eu c'était plutôt intéressant. Par contre la concurrence est rude, il va falloir cravacher.

Zoé Dardare

Un petit match de joué et un panier pour elle. Là aussi, une joueuse qui a réalisé de bonnes performances en troisième division.

Caroline Sinner

Rentrer ses tirs extérieurs et amener de l'énergie défensive, c'est ce que lui demandait son coach à chaque fois qu'elle mettait le pied sur le terrain. Elle ne rechignera jamais l'effort et a toujours eu un état d'esprit positif. Elle nous a fait très peu avec son genou à Aarau en fin de saison régulière, heureusement plus de peur que de mal.

Pauline Bonacorsi

Dans le même style que Sinner, la gauchère de Nyon a amené une bonne attitude depuis le banc alors qu'elle a souvent dû se contenter de miettes de temps de jeu notamment dans les rencontres face aux meilleures équipes. Irréprochable, on ne la reverra pas du côté de Nyon la saison prochaine mais n'oublions pas qu'elle aura grandement contribué au retour du club vaudois dans l'élite il y a 3 ans désormais.

Tamara Ibrahim

Elle n'a pas eu beaucoup de temps pour s'acclimater mais on a tout de suite déceler du potentiel. Encore jeune et parfois naïve (ce qui est bien normal à cet âge), elle a un vrai potentiel offensif qui peut s'avérer extrêmement intéressant pour le futur. Et ce sera certainement du côté du Rocher la saison prochaine.

Agnès Blanchard

Les stats ne sont certes pas folles mais on a quand même vu des progrès de sa part. Une joueuse présente de longue date et qui est appréciée de tous pour sa bonne humeur et sa très bonne attitude. Parfois son manque de dureté peut agacer mais elle commence avec un bon bagage technique. Saison de bonne facture pour la numéro 15 nyonnaise.

Angélica Haas

Redoutable shooteuse, elle l'a notamment prouvé sur la deuxième partie de la saison. Plus constante et régulière dès 2022, l'ancienne joueuse de Genève a bien progressé défensivement sous Coach Salem et a eu un rôle très important en sortie de banc.

Meline Franchina

Evidemment son shoot extérieur et les lancers francs restent des grosses lacunes mais quelle saison de la capitaine! Défensivement c'est monstrueux et pour une première expérience dans le capitanat c'est réussi. Malgré du déchet sur des finitions notamment en play off, elle n'a jamais baissé la tête et a toujours su garder une attitude positive, une très belle saison!

Eva Ruga

On l'avait vu se liquéfier dans les grands moments les années précédentes, elle a bien répondu en réalisant de très belles performances dans les matchs qui comptaient. Joueuse polyvalente des deux côtés du terrain, elle doit encore gommer quelques pertes de balles évitables. A l'aise dans le jeu proposé par le technicien des Pays-Bas, elle a confirmé tous le potentiel qu'on observe chez elle depuis quelques années maintenant.

Laure Margot

Sous estimée défensivement, elle a un réel impact de ce côté-là du terrain mais c'est surtout en attaque que la fille de Robert a encore une fois prouvé toutes ses qualités. On la savait adroite de loin, elle s'est aussi montré plus agressive dans ses attaques du panier et a bien progressé sur ses finitions. Auteure de très gros shoots dans les moments importants, elle a réalisé et de loin la saison la plus aboutie de sa jeune carrière.

Jessie Loera

Au scoring, aux rebonds, à la passe et aux interceptions, l'ex-meneuse de Gonzaga était partout! Très complémentaire d'Uro-Nilie, elle aura été une des très belles attractions de cette saison en SBL. Toujours dans les encouragements et la bonne attitude, elle a joué à un niveau de MVP durant l'intégralité de la saison. Ses play off sont formidables et elle aura marqué le Rocher de son empreinte!

Miriam Uro-Nilie

Quel talent offensif! Si on l'a parfois vu en souffrance défensivement, elle n'a pas ou peu d'égal au niveau du jeu d'attaque. Face au panier ou en post up, elle est très difficilement arrêtable avec sa grande taille et ses longs bras. Plus que l'aspect technique, c'est le mental dont la joueuse d'origine ukrainienne a fait preuve en 2022 avec la situation dans son pays. On lui aurait facilement pardonné des performances moyennes mais a aucun moment elle ne s'est trouvé d'excuse et a continué à jouer son rôle de leader. RESPECT!

Hakim Salem

Que dire sur l'impact qu'il a eu sur le club vaudois? Expérimenté et humble, il a su mettre en place un système et une philosophie qui très rapidement pris. Engagé et déterminé, il est ambitieux pour ce club et c'est ce qu'il fallait pour dépasser les attentes d'avant saison.

Caroline Turin

On ne peut évidemment pas oublier l'ex joueuse d'Hélios, Elfic et Nyon (entre autre). Connaissant toutes les ficelles du championnat, elle aura joué un rôle essentiel dans la magnifique saison du club vaudois. L'expérience qu'elle a pu apporter aux entraînements et aux matchs a évidemment été bénéfique à toutes les joueuses.

207 vues0 commentaire