SB League Day 14: Fribourg Olympic créé l'écart puis se relâche (59-79)

Fribourg Olympic enchaîne les rencontres et quoi de mieux afin de préparer sa campagne européenne. Nul doute que coach Petar Aleksic sera exigent et intransigeant envers ses joueurs, notamment défensivement, aux rebonds et sur le jeu rapide. Du côté des Birstal Starwings, ils tenteront de faire bonne figure en se basant sur les progrès démontrés lors de leurs deux dernières rencontres.


A sens unique...


Cheikh Sane gagne l'entre-deux et ouvre le score de cette rencontre avec un lay-up, mais Brandon Garrett lui répond avec un gros dunk autoritaire sur assist d'Arnaud Cotture. On retrouve ce dernier à l'assist sur une contre-attaque fribourgeoise. Fribourg Olympic ne déroge pas à ses habitudes et défend fort, ce qui lui permet ensuite de se porter rapidement vers l'offensive. Le nouveau arrivé Malcolm Armstead démontre ses qualités de passeur, sa vision de jeu et délivre une belle passe à Sean Barnette qui est victime de la faute (3ème faute bâloise après seulement 2'44 de jeu). Les locaux sont bien décidés à ne pas laisser de jeu facile à leur adversaire. Barnette se retrouve sur la ligne des lancers-francs et inscrit ses deux tentatives pour donner 5pts d'avance aux siens (2-7).


Les Starwings sont empruntés en attaque et dans la raquette; résultat, ils arrosent depuis les 6m75, sans réussite (0/5) dans les premières minutes. Les joueurs d'Andrejevic vont alors jouer sur un point faible fribourgeois, l'attaque de la zone adverse. Le résultat attendu n'est pas arrivé et Fribourg creuse l'écart grâce toujours à la vision de jeu d'Armstead, qui délivre là une magnifique assist pour Paul Gravet qui sanctionne à 3pts (2-12).


Sane quant à lui inscrit 2pts dans la peinture malgré un contre de Garrett dans un premier temps. Fribourg Olympic est à l'aise et Barnette met sur orbite Cotture pour le alley-oop!


Les Birstal Stawings se retrouvent dans le bonus et Fribourg est adroit aux lancers-francs. Défensivement, le Topscorer fribourgeois est agile et met un gros contre juste avant le buzzer des "24 secondes". Ce dernier retentira à plusieurs reprises tant la défense fribourgeoise a été excellente durant ce premier acte.


Dominic Morris fait parler sa puissance pour provoquer la faute adverse dans la peinture et inscrit ses deux lancers-francs (4-19). Fribourg Olympic aura tiré 10 lancers-francs durant ce 1er QT, contre 0 pour Birstal. Vid Milenkovic inscrit l'un des rares paniers des locaux en contre-attaque. Les Starwings tenteront un deuxième passage en défense de zone, mais à nouveau sans réelle efficacité.


Ce premier QT se termine sur le score de 6 à 24!!!


Dans la même lignée...


Hélas pour les bâlois mais à la grande joie de Petar Aleksic, le scénario du deuxième QT est identique à celui du premier: les Starwings sont empruntés face à la défense agressive des fribourgeois et continuent de mitrailler à 3pts, ce qui ne leur avait pas réussi en début de rencontre. Quant à lui, Fribourg joue agressif et pousse en contre-attaque! La peinture est toujours très bien verrouillée par les visiteurs; Gravet, Cotture, Hart, Garrett et Morris sont solides sur les bases arrières et font de l'ombre à Sane notamment.


Nathan Krill, discret voire invisible jusqu'à présent, trouve le chemin des filets et inscrit 2pts pour son équipe. Morris lui répond de l'autre côté avec un petit flotteur dans la peinture. Fribourg est par séquences moins concentré, brouillon et cela concrétise par des pertes de balles "bêtes".


L'artilleur bâlois en chef Burns (19pts de moyenne sur la saison) se réveille durant ce QT et ouvre son compteur personnel malgré la bonne défense fribourgeoise (10-28). Il s'illustre à nouveau par un très beau mouvement offensif et semble prendre l'attaque bâloise à son compte.


Fribourg Olympic soigne son jeu en contre-attaque (15pts déjà). A 12-30, le coach bâlois prend un TO et tente de proposer des solutions à ses joueurs. Malheureusement, Sébastien Davet perd la balle derrière et Cotture conclut un magnifique jeu de passes par un tir à 3pts.


Ce QT, c'est Fribourg qui le terminera dans le bonus avec plus de 3' à jouer. Sane n'en profitera pas et manque ses deux lancers-francs. Birstal continue à jouer agressivement en attaque et se retrouve sur la ligne des lancers-francs à plusieurs reprises.


Cotture, qui est souvent garant de faire le spectacle par son jeu explosif, claque un gros dunk et pousse le score à 13-38!


La réplique à longue distance de Burns échoue mais Davet peut tout de même inscrire le panier. Les locaux terminent bien cette deuxième période en inscrivant leurs deux premiers tirs du parking coup sur coup (21-42). Dommage qu'un coéquipier commette la faute sur un tir à longue distance de Barnette. Il inscrira ses trois lancers.


Fribourg Olympic domine la bataille du rebond 12 à 18 et a déjà distillé 13 assists. Barnette est le meilleur marqueur fribourgeois avec 11 points. Coté bâlois, Davet a scoré 5 pts.


Le score à la mi-temps est de 21 à 45!


Et puis vint le relâchement...


Fribourg débute la seconde mi-temps avec de bonnes (mêmes) intentions et leur jeu de passes est toujours au point, en atteste la série de passes entre Barnette et Armstead, conclue au panier par Barnette. Boris Mbala quant à lui conclut une contre-attaque rapidement menée.


On a le sentiment que Barnette rajeunit de matchs en matchs; il est devenu le leader naturel de cette équipe de part son expérience et l'impact de son jeu.

Sean Barnette est devenu un joueur majeur de l'effectif fribourgeois.


Birstal est à nouveau dépassé et Mbala reprend un lay-up manqué d'Armstead qui avait décidé d'attaquer le cercle. Et Fribourg prend 30pts d'avance!


Dans le quotidien "La Liberté", Petar Aleksic prévenait ses troupes :

"Kostic ainsi que les américains Milon et Krill, autant de gâchettes auxquelles il ne faudra pas laisser trop d'espace." Petar Aleksic

On peut dire que l'objectif est atteint puisque les trois combinent un pauvre 2/12 aux tirs à longue distance. La mire n'était guère mieux réglée côté fribourgeois avec un petit 4/14. Mais Armstead, oublié deux fois de suite derrière la ligne des 6m75, ne se fait pas prier pour convertir ses deux tirs (26-57).


Sane a démontré par séquences ses belles qualités offensives; il a inscrit 14 points et pris 12 rebonds, dont 6 offensifs!


Les hommes en bleu deviennent plus brouillon et commettent beaucoup de fautes en défense, ce qui envoie Burns sur la ligne. Dans un même temps, Sane se montre bien présent et n'abdique pas; il est très actif, intercepte, se bat aux rebonds offensifs et offre des secondes chances à ses coéquipiers.

Cheikh Sane a eu beaucoup de travail face aux intérieurs fribourgeois.


Cotture en fera de même avec une bonne présence au rebond offensif et au contre défensif (face à Davet).


Cette fin de troisième QT est hachée: les deux équipes commettent beaucoup de fautes et se retrouvent régulièrement sur la ligne des lancers-francs. Birstal termine mieux ce QT et revient à -25pts. D'ailleurs, ce sont les joueurs locaux qui remportent cette période 20 à 19, après n'avoir inscrit que 21pts durant l'entier de la première mi-temps. Le score après trois QT est de 41 à 64.


Birstal mieux que Fribourg...


Les Birstal Starwings débutent cette dernière période de la même manière qu'ils ont conclu la troisième. Leur jeu offensif est plus fluide et percutant. Yafet Haile peut scorer 2pts.


Morris s'illustre dans son registre et inscrit le panier avec la faute. Davet lui répond et inscrit un tir à 3pts après une bonne circulation de balle (48-69).


Une action de génie d'Armstead vient égayer cette ultime période côté fribourgeois; Armstead prend le rebond défensif et balance un missile en direction de Mbala qui n'a plus qu'à conclure au lay-up.


Morris se montre actif en attaque, prend le rebond offensif et score le panier. Alors qu'il reste environ 5' à jouer, Aleksic choisit de faire entrer ses deux jeunes joueurs Maquiesse et Martina, qui seront toutefois moins inspirés qu'habituellement. A leur décharge, la fin de match est saccadée et Fribourg manquera de réussite en attaque.


Kostic profite de cette fin de match pour soigner ses statistiques personnelles en inscrivant un tir primé, imité par Burns et Milenkovic.


Les visiteurs terminent mal cette rencontre en n'inscrivant que deux lancers-francs durant les cinq dernières minutes.


Aleksic relevait la bonne attitude bâloise dans le secteur du rebond (38,8 prises/match) et avait averti ses joueurs sur ce compartiment de jeu. Fribourg Olympic a bien gagné cette bataille (24-34) mais n'a pas entièrement rassuré...


Fribourg Olympic s'impose à Birsfelden sur le score de 59 à 79.


Fribourg accueillera ce mardi 19 janvier à St-Léonard Union Neuchâtel et Birstal se rendra à Monthey le samedi 24 janvier.



MVP 🏆 : 🟡⚫ Deandre Burns: 17 points, 5 rebonds et 4 assists

🔵⚫ Sean Barnette: 17 points, 2 rebonds et 3 assists


Coup de 💓 : Boris Mbala: 14 points (à 6/7 aux tirs), 2 rebonds et 1 assist

Les notes du match:



Deondre Burns ⭐⭐⭐⭐ Arnaud Cotture ⭐⭐⭐⭐

Matthew Milon⭐⭐ Boris Mbala ⭐⭐⭐⭐

Branislav Kostic⭐⭐⭐ Malcolm Armstead ⭐⭐⭐⭐

Vid Milenkovic⭐⭐⭐ Sean Barnette ⭐⭐⭐⭐

Nathan Krill ⭐⭐⭐ Joanis Maquiesse ⭐⭐⭐

Yafet Haile ⭐⭐⭐ Paul Gravet ⭐⭐⭐

Sébastien Davet⭐⭐⭐⭐ Dominic Morris ⭐⭐⭐

Cheikh Sane⭐⭐⭐⭐ Brandon Garrett ⭐⭐⭐

Ilija Vranic ⭐⭐ Alexander Hart ⭐⭐⭐

Robert Zinn ⭐⭐⭐⭐

Kevin Martina ⭐⭐



⭐ Très mauvais match ⭐⭐ Mauvais match ⭐⭐⭐ Match correct

⭐⭐⭐⭐ Bon match ⭐⭐⭐⭐⭐ Performance spéciale

Pour celles et ceux qui auraient manqué la rencontre, voici les highlights du match: (Swissbasketball)


Posts récents

Voir tout