• Florian Jas

SB League - Day 3 : Boncourt en patron

Les hommes de Validimir Ruzicic se sont facilement imposés 87 - 69 face aux Starwings de Bâle qui disputaient leur premier match de la saison.

Devin Cooper (photo) a encore une fois était très actif


Dès les premières minutes du match on aura pu sentir à quel point la partie allait être longue pour les Bâlois, en manque de compétition à cause de la Covid et avec une préparation plus courte que celle du BC Boncourt les joueurs de Dragan Andrejevic ont peiné à contenir les assauts des rouges et blancs et se retrouvaient menés largement dès la fin du premier quart temps (26/11).


La suite des hostilités sera tout en gestion de la part des Boncourtois, portaient par un Devin Cooper une nouvelle fois très interessant dans ses prises de risques et son apport offensif mais aussi dans son rôle de pick pocket avec des bonnes mains pour aller chatouiler les arrières des Starwings (24 points, 3 rebonds et autant d'assists et d'interceptions) qui auront proposé de longs passages avec une défense en zone afin de mettre à l'aise leurs deux grands (Calasan, Jankovic) et leur éviter trop d'efforts. "Coach Vlad" connaît trop bien ses troupes et son adversaire pour laisser filer un tel avantage :

"L'objectif était de ralentir le tempo quand nous n'avions pas l'opportunité de jouer des transitions, nous n'avons pas une équipe qui court beaucoup et quand nous avons un tel avantage face à une formation qui a eu peu de temps pour travailler des systèmes il fallait absolument leur empêcher de pouvoir jouer vite après nos échecs au shoot" Vladimir Ruzicic

Vladimir Ruzicic (sur la photo) a mis en place une tactique payante face aux Starwings


Plutôt malin de la part du coach des Jurassiens qui a semblé bien transmettre son message puisque ses hommes ont en moyenne utilisé 17.8 secondes des 24 secondes de possession dans les trois derniers quarts contre seulement 14 lors du premier.


Côté Bâlois, la bonne surprise vient de leur rookie Américain Deondre Burns auteur de 24 points à (10/19) dans un style un peu soliste qui devrait permettre à son équipe de remporter quelques matchs cette année. Dragan Andrejevic a du pain sur la planche mais son groupe semble assez équilibré pour en faire une bonne équipe d'ici quelques semaines.






Posts récents

Voir tout

       Le Cinq Majeur      

© 2020 by Le Cinq Majeur Genève. Proudly created with David & Florian

  • Instagram
  • Twitter Icône sociale
  • Facebook Social Icône
  • Youtube
  • Spotify Icône sociale