• David Pinto

SB League - Day 7 : Massagno remporte haut la main le “Derby du Ticino”

Mis à jour : 16 nov. 2020

”Un derby, ça ne se joue pas, ça se gagne, peu importe la manière”


Cette phrase, prononcée à de nombreuses reprises par Duško Vujošević, légendaire entraîneur serbe passé par les plus grands clubs de Belgrade prend tout son sens dans ce genre de rencontre et les joueurs de Massagno pourront se réjouir d’avoir ajouter la manière à leur précieuse victoire ce samedi après-midi à Nosedo face à Lugano 92 à 67.

Les deux coachs tessinois opéraient des changements dans les Cinq Majeurs respectifs des deux équipes.

Robbi Gubitosa incorporait Andjelkovic au profit d‘Alexander Martino tandis que son compère Salvatore Cabibbo reléguait Axel Louissaint sur le banc au profit d’Elijah Minnie, titularisé à l’aile.

A noter également la présence de Westher Molteni sur le banc de Massagno, de retour aux affaires suite à sa récente blessure.


Le début de rencontre allait rapidement se montrer animé et équilibré.


Les locaux rentraient très bien dans la partie, portés par leur duo de choc Nottage-Chukwu.

La relation entre le meneur américain et le pivot nigérian s’améliore de semaine en semaine, notamment sur alley-oop et ces derniers l’ont encore montré dès le début du match avec 2 actions spectaculaires coup sur coup pour donner le ton de la rencontre.

Le Pivot démarrait en trombe cette rencontre en se montrant intraitable en défense et en prenant le dessus sous les panneaux aux rebonds.


Lugano tentait tant bien que mal de rester au contact dans le sillage de leur Top-Scorer, Uros Nikolic, agressif à souhait dans ce 1er acte. 11 points dans ce QT pour l‘intérieur serbe.


Florian Steinmann prenait plus de responsabilités en attaque, en relation aux rencontres précédentes et comme à l’acoutumée, le duo Jackson-Nikolic permettait aux Tigers de rester au contact au tableau d’affichage malgré les lacunes toujours aussi flagrantes des visiteurs.

En effet, la protection du rebond était, est et restera le point faible de cette formation tessinoise apathique dans ce secteur là.


Massagno n’en demandait pas tant, et fort de leur domination aux rebonds, les joueurs de Gubitosa se montraient très efficaces en transition pour s’offrir pléthore de points faciles malgré un déchet inhabituel des Mladjan Brothers, maladroits dans ce 1er QT.


24-23 pour Massagno à l’issu du 1er QT et d’un panier au buzzer d‘Axel Louissaint.


Le 2ème QT débutait par un passage en zone des deux équipes et à ce jeu là, les locaux prenaient rapidement les devants grâce au réveil de Dusan Mladjan auteur de 8 points d’affilée.


Lugano souffrait toujours en attaque, symbolisé par le déchet offensif de Jules Aw maladroit aux tirs jusque-là.

La défense des visiteurs, toujours aussi laxiste permettait alors à Massagno d’infliger un run de 9-0 pour faire grimper l’écart à 11 points.


Paschal Chukwu rayonnant en défense et aux contres, Spinelli Massagno appuyait alors sur l’accélérateur pour terminer la 1ère mi-temps en boulet de canon: 22-8 en faveur des locaux pour clôturer ce 2ème QT, notamment grâce à l’apport de Richardson, toujours aussi précieux dans ce rôle de 6ème homme de luxe.


57-37 à la pause. Massagno semblait définitivement plier le match.

Hormis l’apport habituel de Nikolic, déjà auteur à ce moment là de la partie de 15 points, Lugano avait les plus grandes peines du monde à trouver des solutions offensives tandis que leur défense prenait l’eau de tous les côtés et notamment en transition.


Le deuxième acte débutait bien mal pour les visiteurs qui subissaient la foudre de l’autre frère Mladjan. Marko, auteur de 5 points de suite, venait très vite entériner les espoirs de remontada des Tigers, revenus avec d’autres intentions sur le parquet.

Axel Louissaint, remplaçant au coup d’envoi, montrait alors à Coach Cabibbo qu’il devra bel et bien compter sur lui cette saison: l’ancien fribourgeois se montrait très agressif en attaquant le cercle et la défense en zone de Massagno et permettait aux Tigers de ne pas sombrer en maintenant l’écart à la vingtaine de points.


73-52 à l‘aube du dernier QT.


Dernier Quart-temps qui ne restera pas dans les anales, tant Lugano semblait résigner, en témoigne la lenteur de leurs transitions défensives faisant même grimper l’écart à 26 points.

Salvatore Cabibbo avait beau épuiser ses Time-Out rapidement, rien n’y changeait: l’issu de la rencontre était déjà actée.


Robbi Gubitosa n’en demandait pas tant pour donner du repos à ses cadres et notamment aux frères Mladjan assis sur le banc dans ce dernier QT.

Coach Robbi en profitait également pour relancer Westher Molteni, de retour de blessure (et toujours aussi intéressant en défense) et donner beaucoup plus de minutes à ses role players.


La fin de match en mode garbage time était alors l’occasion pour les deux entraîneurs d’ouvrir leur banc.

Ainsi, Tommaso Facchinetti & Francesco Veri pour Massagno et Diego Togninalli & Patrik Kovac pour Lugano, en tiraient profit pour grappiller quelques minutes de temps de jeu.


Score final: 92 à 67. Massagno s’imposait assez facilement dans ce derby tessinois qui n’aura tenu ses promesses que le temps d’un Quart-temps.


Les troupes de Robbi Gubitosa enchaînent donc un 4ème succès en autant de rencontres et continuent d‘impressionner en ce début de saison.

La marque fut très bien répartie au scoring avec une mention spéciale au meneur US, Eric Nottage, encore une fois au bord du triple-doubles. (17 Pts, 9 Rbs & 7 Ast).

Son entente avec Paschal Chukwu grandit match après match et sera un des axes forts des tessinois cette saison tant le pivot nigérian semble dominer les débats.

Encore auteur d’une prestation XXL avec notamment 5 CONTRES, l’intérieur s’impose comme le patron de la défense.

Ses 2M18 et sa force de dissuasion sont un atout indéniable pour Massagno et obligent les attaques adverses à revoir leur plan à l’heure d’attaquer la raquette des rouges et blancs.


Quant aux Tigers, cette troisième défaite ne viendra pas rassurer les troupes de Salvatore Cabibbo.

Après la gifle reçue au Pommier, Lugano s’incline encore lourdement, qui plus est dans le derby du Ticino.

Les lacunes défensives affichées lors des dernières rencontres sont toujours aussi criantes et il faudra trouver rapidement des solutions afin de faire face à ce problème manifeste aux rebonds.


Les Tigers pourront trouver quelques maigres motifs de satisfaction dans la 2ème mi-temps d’Axel Louissaint et de Jules Aw, qui a su par moment retrouver un semblant d’adresse en attaque.


Mais tant que l’agressivité défensive du Lugano ne montera pas d’un cran, il sera plus que difficile pour les tessinois d’espérer mieux au classement.


Une action vient symboliser ces lacunes si frappantes.

Nous sommes dans le 2ème QT, et Andjelkovic s’en va poster Nikolic poste-bas. Le pivot serbe nous gratifie encore d’une (absence de) défense dont il a le secret. Andjelkovic seul face au panier loupe l’immanquable. Rebond offensif facile pour Massagno qui ressort le ballon sur Nottage, laissé étrangement seul par Jackson qui errait sur le terrain ne sachant que faire.

On vous laisse seuls juges du marasme en question ci-dessous...

Vous l’avez donc compris, Cabibbo et les siens auront énormément de pain sur la planche afin de gommer toutes ces erreurs et la tâche n‘en sera que plus ardue face à Fribourg lors de la prochaine journée...


Pour Massagno, cette semaine s’annoncera chargée avec 2 déplacements au programme.

Pour commencer, les tessinois se rendront Mercredi au Chaudron pour y affronter Boncourt, en match en retard de la 6ème journée et enchaineront dès samedi au Reposieux face au BBC Monthey-Chablais pour espérer maintenir leur série victorieuse en ce début de championnat.

Les notes du match:


Nottage ⭐⭐⭐⭐ Jackson ⭐⭐

D. Mladjan ⭐⭐⭐⭐ Steinmann ⭐⭐⭐

Andjelkovic ⭐⭐⭐ Minnie ⭐⭐

M. Mladjan ⭐⭐⭐ Aw ⭐⭐⭐

Chukwu ⭐⭐⭐⭐ Nikolic ⭐⭐⭐

Richardon ⭐⭐⭐⭐ Louissaint ⭐⭐⭐

Molteni ⭐⭐⭐⭐ Bracelli ⭐⭐

Martino ⭐⭐⭐⭐ Stevanovic ⭐⭐

Facchinetti Kovac

Veri Togninalli


⭐ Très mauvais match ⭐⭐ Mauvais match ⭐⭐⭐ Match correct

⭐⭐⭐⭐ Bon match ⭐⭐⭐⭐⭐ Performance spéciale