SB League Women : Review #8 BCF Elfic Fribourg

Les Fribourgeoises ont réalisé une saison parfaite sur le plan national et ont également performé en coupe d'Europe.

Saison exceptionnelle pour les joueuses de St-Léonard qui n'ont perdu aucun match en Suisse. (©Swiss Basket).


Un très bon départ

La saison débute parfaitement pour les Elfes avec plusieurs victoires aisées et de grosses performances collectives. Aislinn König est incandescente aux shoots à distance et les autres étrangères apportent chacune dans leur registre, la défense pour Tytionia Adderly et de la polyvalence pour Taylor Koenen.


De leurs côtés, les Suissesses font le travail, on ne présente plus Marielle Giroud et c'est surtout les progrès des jeunes qui fait plaisir à voir. Nancy Fora est titulaire indiscutable et Elea Jacquot et Yeinny Dihigo en sortie de banc apportent beaucoup de niaque et de de volonté.


Le parcours européen

Pour aller plus loin en EuroCup, il va falloir sortir le grand jeu lors de la bulle de Landernau en France. Au programme, 3 rencontres en 4 jours et il faut finir à l'une des deux premières place du groupe.


On ne le sait pas encore mais lorsque Marielle Giroud inscrit le panier de la gagne à quelque dixièmes de la fin du premier match contre l'équipe locale, elle va permettre aux Fribourgeoises de se qualifier pour les huitièmes de finale. Avec cette victoire accompagnée de celle contre les Belges de Boom, les filles du duo Gaspoz-Temelso vont poursuivre l'aventure européenne au mois de mars contre Ramla.


En Roumanie, Elfic va réaliser une grand performance pour sortir les Israéliennes et se qualifier pour les 1/4! Abigail Fogg arrivée en cours de route pour remplacer Adderly apporte beaucoup et malgré un dernier quart temps compliqué, l'exploit est réalisé!


Malheureusement, en quart, deux jours plus tard la marche est trop haute face aux française de Carolo. Défaite logique mais qui ne doit en aucun cas faire oublier la performance historique du club géré par la présidente Karine Allemann.


Une fin de saison parfaite

Après la victoire en SBL Cup contre Hélios dans une finale parfaitement maîtrisée et le parcours fantastique en coupe d'Europe, retour à la réalité du championnat. Avec un match difficile à Pully, il faut rester humble et continuer à travailler. Ce sera chose faite avec sérieux jusqu'à la fin de la saison régulière.


Juste avant le début de la post season, un changement d'étrangère a lieu avec l'arrivée d'Alexis Jones pour remplacer la Canado-Autrichienne König qui a réussi une saison fantastique et qui tentera de se faire sa place en WNBA.


En play off face à Aarau puis contre Troistorrents le boulot est fait malgré des matchs 2 plus difficiles avec notamment des problèmes au dos pour Fogg. Invaincues jusque-là, les Fribourgeoises vont affronter Winterthur en finale. Les deux premières rencontres vont être remportées mais ça ne s'est pas joué à grand chose avec des victoires obtenues dans le money time.


Finalement profitant de l'absence de l'intérieure de l'équipe zurichoise Olha Yastkovets, les Elfes remportent le dernier match facilement et sont à nouveau championnes Suisse et n'ont pas encore perdu un match en Suisse lors de cet exercice 2020-2021.


Il en reste un seul et celui-ci ne sera qu'une formalité ou presque contre Genève Elite lors de la finale de la Patrick Baumann Swiss Cup. Le trophée qui manquait au palmarès de Romain Gaspoz est maintenant dans sa poche. Saison donc parfaite avec aucune défaite sur le plan national lors de cet opus.


Bilan global

Que demandez de plus? 4 titres sur 4 possibles, aucune défaite au niveau national et un quart de finale en coupe d'Europe ce qui n'avait jamais été réalisé par un club féminin suisse. La saison réussie par les résidentes de la salle St-Léonard est historique et force le plus grand des respects.


Malgré des changements dans l'effectif avec notamment deux nouvelles joueuses étrangères arrivées durant la saison, rien ne pouvait les empêcher de tout rafler. Avec un jeu collectif avant tout, elles ont livré des prestations de très haut niveau notamment sur le plan européen.


Note: 10/10


Bilan individuel


Morgane Gull

Après une grosse blessure au genou elle n'a pas beaucoup joué en LNA pour son retour. C'est avant tout en LNB qu'elle s'est montré à son avantage. On l'attend pour une saison complète lors du prochain exercice.

Justine Sollberger

Avec très peu de minutes en LNA, elle s'est surtout mise en avant à l'échelon inférieur avec notamment une grosse adresse extérieure. Aura t'elle un peu plus sa chance la saison prochaine? On l'espère.

Flora Stoianov

Avec sa grande taille, elle domine en LNB notamment aux contres ou en 8 rencontres elle tournait à 3.4 blocks de moyenne! Elle a eu droit à des minutes en LNA et même avec l'équipe Suisse en montrant de très belles choses. Forcément son physique est un avantage mais faut-il encore savoir l'exploiter et elle le fait plutôt bien.

Camille Delaquis

Après sa blessure, elle a essayé de revenir mais n'a pas eu beaucoup d'opportunités du côté d'Elfic pour exprimer ses qualités. Elle s'en ira en cours de saison du côté de Troistorrents où elle aura plus de responsabilités.

Tiffanie Zali

La co-capitaine est un exemple à suivre. Toujours motivée, elle apporte beaucoup de par son expérience. Bien présente aux rebonds, elle n'a pas eu une grande réussite aux tirs mais son intelligence de jeu a fait un bien fou à chaque fois qu'elle était sur le terrain.

Laura Morisod

Elle n'a joué que 6 minutes avant de se blesser gravement. Il y a du potentiel chez celle qui avait déjà évolué en LNA. Maintenant reste à voir comme elle récupérera de cette blessure.

Eléa Jacquot

Grosse progression pour elle qui a été énormément responsabilisée cette saison. En défense elle a les mains très actives et met beaucoup d'énergie. En attaque, elle doit encore avoir plus confiance en son tir mais le potentiel est là notamment au niveau du drive ou malgré son côté assez frêle, elle est très efficace.

Yeinny Dihigo Bravo

Pivot remplaçante, c'est un vrai plus de l'avoir à l'intérieur. Elle s'est aminci mais n'en reste pas moins très puissante dos au panier ou elle est souvent recherchée dans cette position préférentielle. Son touché n'est pas encore parfait mais sa courbe de progression globale est constante et c'est évidemment très positif.

Tytionia Adderly

Un impact défensif énorme mais malheureusement des ennuis de santé ne lui ont pas permis de poursuivre l'aventure. Très mobile, elle peut défendre sur plusieurs postes et c'est tout faire de ce côté là du terrain. Offensivement, elle montait en puissance avant son départ notamment au shoot extérieur.

Nancy Fora

Elle sait tout faire sur un terrain. En plus d'avoir un talent inné, elle a une volonté de tous les instants. En défense, elle est intraitable et a beaucoup progressé en attaque où elle peut distribuer le jeu mais aussi le prendre à son compte et scorer de son propre chef.

Marielle Giroud

The Swiss GOAT ! Un palmarès affolant et une motivation toujours intacte, elle a à nouveau réalisée une saison de tout premier plan. Elle perd peut-être un peu trop de ballon mais que lui reprochez tant son apport au sein du groupe et sur le terrain est énorme! Aspirateur à rebonds, elle a amplifié sa légende avec cette saison historique. La Niaque à l’état pur !

Abigail Fogg

Un autre profil que Adderly (qu'elle a remplacé) mais quel talent offensif. Depuis son premier passage en Suisse (à Troistorrents), elle a fait d'énormes progrès. A mi-distance, elle ne rate rien si elle est ouverte et a aussi un très bon sens du jeu collectif. Défensivement, son placement au rebond et la dissuasion dû à sa grande taille sont de vrais atouts pour Romain Gaspoz.

Taylor Koenen

Pas toujours en réussite avec son tir, elle a quand même réalisé une très belle saison. Polyvalente en attaque comme en défense, elle est également une très bonne personne en dehors du terrain et est appréciée de tous. Cette saison sur sol helvétique va lui servir de tremplin pour la suite de sa carrière avec un départ en D1 espagnole.

Alexis Jones

Recrutée pour la fin de saison, elle a fait le boulot avec classe et maîtrise. Même s'il y a eu du déchet, son talent est tel qu'elle n'a rien forcé et a su jouer pour les autres quand il le fallait mais a également pris ses responsabilités aux moments opportuns. Un passage court mais réussi pour l'Américaine.

Aislinn König

Tourner à près de 50% de réussite à 3 pts sur une saison quasi complète, ce n'est pas commun et pourtant la jeune meneuse l'a fait. On la disait jouant uniquement pour elle, elle a prouvé dans les grands matchs qu'elle était capable de s'y mettre défensivement et de faire jouer les autres si son adresse n'était pas au rendez-vous. Un gros talent qui aura on l'espère sa chance dans la grande ligue américaine un jour.

Romain Gaspoz

La saison parfaite pour le Valaisan. Quand tous les matchs sont gagnés, il n'est pas forcément simple de garder les troupes motivées mais il a réussi à le faire. Son travail et sa rigueur ont permis au groupe de bien vivre et de réaliser quelque chose d'historique dans le monde du basket et pas seulement en Suisse mais au niveau européen, chapeau à lui et son staff!


116 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout