top of page

SBL Cup Women: Elfic et Nyon en finale!


Avec ses 20 rebonds, Korinne Campbell aura été un élément clé dans le succès de son équipe. (©Nyon Basket Féminin)


Au programme de cette semaine, les deux 1/2 finale de SBL Cup Women. Résumé de ces rencontres capitales ci-dessous:

Elfic s'impose au forceps

Après avoir enchaîné plusieurs gros matchs en peu de temps, les Fribourgeoises accueillaient une équipe de Troistorrents qui arrivait sans pression avec juste l'envie de réaliser le match de leur saison pour obtenir leur ticket pour la finale du final four à Montreux fin janvier 2023.


Le début de match est surtout marqué par de l'adresse et des attaques qui prennent le pas sur les défenses. Avec 3 paniers longues distances dont 2 pour Nikitinaité, les Elfes sont bien entrées dans leur match. Grâce au talent de Hoppie mais aussi à la combattivité de ses coéquipières, les joueuses de José Gonzales Dantas restent dans le match malgré déjà 9 longueurs de retard après 10 minutes (25-16).


Le second quart temps sera beaucoup moins convaincant pour Marielle Giroud et compagnie. Sans solution offensive, elles vont encaisser un terrible 12-0 de la part du trio Hoppie-Constantin-Blazejewski. Et sur deux lancers-francs de l'intérieure américaine, les Valaisannes passent devant 28-27 après 14 minutes de jeu. Finalement deux paniers de loin de Nikitinaité et Giroud permettent aux Elfes de rester devant à la pause mais d'une courte tête (35-34).


Revenues sur le terrain sans Courtney Range (manque de sucre?) pour démarrer la seconde période, Nancy Fora et ses partenaires vont gentiment prendre le dessus. Si Blazejewski rentre de gros tirs, les Chablaisiennes se trouvent moins et Elfic n'est pas une bonne équipe européenne pour rien. Elles creusent l'écart au score et mènent 57-50 au moment de la clôture du 3ème quart temps.


Alors qu'on s'attend à une fin de match sans grand suspens avec des locales qui vont gérer leur avance au score, c'est tout le contraire qui se produit!


Portées par Hoppie en attaque et par Loosa en défense, les visiteuses remontent, remontent et vont même passer devant sur un sublime hook shot de Blazejewski à 4 minutes de la fin. Dans la foulée Constantin inscrit un très gros tir primé et voilà 3T à +4 avec 3 minutes 30 secondes de jeu.


Romain Gaspoz prend un temps mort mais sa formation ne marque toujours pas. Au contraire Hoppie score encore pour donner 6 unités d'avance à son équipe. Nouveau temps mort du technicien valaisan et cette fois-ci Nancy Fora rentre le tir du match qui relance complètement la partie (64-67).


La fin de rencontre va tourner à l'avantage des pensionnaires de St-Léonard, plus expérimentée et qui géreront mieux les derniers instants de cette demi-finale malgré les deux lancers francs loupés de Fora ou encore l'inimaginable lay up raté de Range alors qu'elle pouvait tuer la partie.


Avec plusieurs pertes de balles, Yeinny Dihigo et son équipe se sont sabordées sur cette fin de match qui a donc vu une issue très cruelle pour elles. Réalisant probablement leur meilleure partie jusqu'ici cette saison, la formation du Reposieux peut s'en mordre les doigts mais pourra également tirer beaucoup de positif de cette soirée où elles ont clairement fait douté les championnes en titre.


L'essentiel est acquis pour Elfic qui aura eu le mérite de ne rien lâcher alors que tout ou presque allait de travers. Elles se retrouveront donc en finale fin janvier à la salle du Pierrier de Clarens mais vont surtout avoir quelques jours de repos avant de préparer au mieux leur 1/16ème de finale en EuroCup.


Les notes:


Elfic Troistorrents

Nikitinaité⭐⭐⭐ Hoppie⭐⭐⭐⭐

Ambrosio (n'a pas joué) Constantin⭐⭐⭐

Fora⭐⭐⭐⭐ Murisier (n'a pas assez joué)

Sollberger (n'a pas joué) Moix (n'a pas assez joué)

Allen Taylor⭐⭐⭐ Dihigo⭐⭐⭐

Giroud⭐⭐⭐ Marie⭐⭐

Jacquot ⭐⭐ Tacconi⭐⭐⭐

Losey (n'a pas joué) Loosa⭐⭐⭐⭐

Stoianov (n'a pas asse joué) Blazejewski⭐⭐⭐

Takyi⭐⭐⭐ Huguenin⭐⭐⭐

Range⭐⭐⭐


⭐Très mauvais match ⭐⭐ Mauvais match ⭐⭐⭐ Match correct


⭐⭐⭐⭐ Bon match ⭐⭐⭐⭐⭐ Performance spéciale


Après un démarrage difficile, Nyon hausse le ton et se qualifie pour la finale

Il y a un an, la même affiche au même stade de la compétition avait eu lieu également du côté du Rocher et ce soir là sur un panier dans les dernières secondes d'Annissa Toumi, la formation valaisanne s'était qualifiée pour la finale. Cette fois-ci Hakim Salem et sa bande n'avaient pas l'intention de revivre ce "cauchemar" une nouvelle fois.


L'entame de partie des Nyonnaises n'a pas dû rassurer leurs fidèles supporters. Peu actives en défenses, les Vaudoises ne sont pas dans leurs baskets dans ce début de match et Hélios en profite grâce notamment à son duo Ivashchenko-Calip. Menées 20-11 après 9 minutes, les locales peuvent compter sur un panier à 3 points très important d'Agnès Blanchard pour relancer la machine. 22-16 après 10 minutes pour les protégées de Benny Mertens qui elles sont bien entrées dans leur partie.


En passant un 17-5 à leur adversaire et en dominant outrageusement dans la raquette à l'image de Kori Campbell, l'équipe du Rocher va prendre la mesure du match avec maîtrise. Face à une rotation extrêmement courte, Coach Salem n'hésite pas à multiplier les changements et ça paie. Laure Margot retrouve son adresse et c'est tout le public nyonnais qui peut souffler. 46-33 à la mi-temps, tous les feux sont ouverts pour une qualification pour la finale.


Et effectivement la seconde mi-temps sera très bien gérée par les vices championnes de Suisse en titre. Dès qu'Hélios se rapproche par l'intermédiaire de Bruchez ou de Calip, les joueuses de la Côte trouvent la solution offensive pour freiner la bonne dynamique adverse. La balle tourne bien et les paniers primés s'accumulent.


Devant de 20 longueurs après 30 minutes (70-50), c'est finalement sur le score de 80-66 qu'Eva Ruga et ses coéquipières s'imposent et disputeront la 2ème finale de l'ère Salem-Turin (SuperCup pas comptée). Cette finale se disputera sans Meline Franchina, qui va partir en Afrique pour 3 mois dans le cadre de ses études. A voir si le club engagera une remplaçante pour cette période voire pour toute la suite et fin de saison.


Avec l'absence de Dieng, le technicien belge d'Hélios et son équipe allait au delà d'une mission très difficile. S'il n'y a pas eu que des mauvaises choses, on a senti encore l'écart entre les deux formations notamment au niveau de l'envie aux rebonds ou Topaloglu s'est encore une fois montrée trop tendre. A voir désormais si la Sénégalaise sera remplacée en 2023.


Les notes:


Nyon Hélios

Margot⭐⭐⭐⭐ Calip⭐⭐⭐

Ruga⭐⭐⭐ Van Der Kaaij (n'a pas assez joué)

Yamada⭐⭐⭐ De Preux⭐⭐⭐

Haas⭐⭐⭐ Bruchez⭐⭐⭐

Franchina⭐⭐⭐ Verly (n'a pas assez joué)

Vilolo Dos Santos⭐⭐⭐ Ivashchenko⭐⭐⭐

Lindt (n'a pas joué) Gasser⭐⭐⭐

Blanchard⭐⭐⭐ Topaloglu⭐⭐

Da Silva (n'a pas assez joué)

Campbell⭐⭐⭐⭐

Dufour (n'a pas joué)


⭐Très mauvais match ⭐⭐ Mauvais match ⭐⭐⭐ Match correct


⭐⭐⭐⭐ Bon match ⭐⭐⭐⭐⭐ Performance spéciale

88 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page