SBL Day 5 : le debrief' de la semaine offert par Isaiah Ross, le Boars killer

Chaque semaine, le Cinq Majeur vous emmène au coeur même des terrains de basket suisse pour revenir en 5 points sur les faits marquants de cette cinquième journée de SBL League :



1°) Massagno véritable leader de SBL

Le Tessin au sommet du basket suisse cette saison ! Spinelli Massagno a remporté le choc de cette 5ème journée de SBL face à Fribourg Olympic. Les hommes de Robbi Gubitosa se sont imposés 81-76 face au champion en titre et prennent les reines du championnat.

Duel très attendu entre les deux « monstres » du championnat suisse. Toujours privé de Jonathan Kazadi, les hommes de Petar Aleksic se rendaient à Nosedo avec pour objectif de revenir au contact de Massagno et de Monthey au classement.

Cependant, les Tessinois ont posé leurs vétos samedi soir. Ils ont fait preuve d’une discipline à rude épreuve face au champion de Suisse en titre en comptant sur un jeu d’équipe rôdé malgré l’absence de Marko Mladjan blessé. En s’appuyant à cette rencontre sur son monstre à trois têtes Kovac-James-Galloway, Massagno vire seul en tête du classement et passe un message pour la suite de la saison à tout ses adversaires.

Pourquoi pas rêver – enfin – d’un premier trophée dans l’histoire du club ?

2°) Swiss Central décroche sa première victoire de la saison

Boncourt se met les pieds dans la colle à Lucerne. Swiss Central Basket a crée une belle sensation samedi soir en s’imposant à domicile face aux Jurassiens sur le score de 78-74. Une rencontre qui a vu les deux étrangers Tre’vion Lamar et Martins Igbanu se livrer une bataille sans merci.

Swiss Central avait besoin de lancer véritablement sa saison pour ne pas rester dans le fond du classement cette saison. Après avoir dominé dès le 1er quart, les Lucernois n’ont pas lâché leur os dans cette rencontre. Malgré la belle remontée boncourtoise, les Alémaniques ont eu le dernier mot profitant de la fatigue des joueurs cadres du club ajoulot pour cueillir cette première victoire de la saison, ô combien essentielle.

Privé de Florian Steinmann, Boncourt doit très vite relever la tête après ce faux pas. Les hommes d’Etienne Faye recevront le BBC Monthey, actuel co-leader du championnat, ce mercredi au Chaudron avec pour objectif de retrouver la « potion magique » des premiers matchs convainquants des Jurassiens.


3°) Vevey Riveira, le nouveau cauchemar des clubs romands

Neuchâtel et Nyon n’ont pas vécu une semaine radieuse en Swiss Basketball League. Les deux équipes romandes ont subi la loi du néo-promu Vevey Riveira Basket cette semaine et prennent conscience de la saison compliquée à laquelle ils doivent s’attendre cette saison.

Des Veveysans qui règnent en maître en Romandie puisque sur ses 4 victoires obtenues cette saison, le club des Galleries du Rivage en a acquise trois face à des clubs romands à savoir Genève, Neuchâtel et Nyon. Les personnages principaux de ces succès probants sont leurs Américains - avec notamment un Tyrell Johnson retrouvé lors de ses deux derniers matchs, du père et gardien de la maison Jonathan Dubas ainsi que d’Eliott Kubler qui a livré sa meilleure performance jusqu’à présent face au BBC Nyon. Le néo-promu commence ainsi à prendre du galon dans le championnat et les hommes de Niksa Bavcevic font tout simplement parti du top 3 de l’élite du basket suisse.


4°) Bryan Colon, l’homme à tout faire des Lions

Un départ canonisime pour Bryan Colon. Le meneur des Lions livre tout simplement un début de saison extraordinaire sous ses nouvelles couleurs. Il a une nouvelle fois pris une part importante dans le succès des Lions de Genève face à Starwings Basket ce dimanche, bien épaulé par son camarade d’Union Neuchâtel Noé Anabir.

El Loco tourne tout simplement à plein régime. Le meneur genevois tourne à une moyenne de 20 PTS, 6 REB, 5 AST et 1,2 STL en seulement 4 matchs disputés seulement. Des statistiques éblouissantes digne d’un véritable candidat au MVP de la saison d’ores et déjà. Il a été le grand artisan, avec Noé Anabir (19 PTS, 4 REB, 3 AST, 90% FG), de la victoire des Lions 80-65 face aux Starwings. Il a aligné des statistiques à la hauteur de son début de saison (20 PTS, 8 REB et 7 AST) pour se défaire de la menace bâloise. Investi de la mission 2.0, Bryan Colon élève chaque journée son niveau de jeu et, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’est pas prêt à s’arrêter-là.


5°) La surprise du jour
Isaiah Ross, ou le cauchemar des Montheysans samedi dernier

Invaincu avant cette 5ème journée, le BBC Monthey pouvait poursuivre sa marche en avant dans le championnat s’il s’imposait face aux Lugano Tigers. Malheureusement pour eux, les Tessinois ont mis les poings sur la table, offrant une superbe opposition dans une rencontre électrique qui s’est décidée aux prolongations. Monthey s’incline pour la première fois de la saison 103-97), manquant de dynamisme après l’enchainement des matchs cette semaine.

Les fans de suspense et de thriller auront apprécié la rencontre de samedi dernier, en plein weekend d’Halloween avec des Tigers bien décidés à jouer un vilain tour à leur adversaire du jour.

Largement dominés en première mi-temps, les hommes de Valter Montini ont montré un tout autre visage lors du deuxième acte. Les Luganais ont témoigné d’une adresse du parking complètement insensée (48,1% à 3PTS) grâce notamment à Isaiah Ross. Dans un remake de Shining, l’arrière US de Lugano prenait un malin plaisir à achever les montheysans avec une deuxième mi-temps & une prolongation de haute volée.

Un véritable carnage de l’américain qui termine la rencontre à 29 PTS à 8-11 à trois points, offrant même la victoire aux Tigers dans les ultimes secondes des prolongations. Il a réalisé l’une des meilleures prestations à 3 points sur une rencontre de SBL depuis Roberto Kovac en 2019 avec les Lions de Genève. Lugano enchaine ainsi avec une deuxième victoire consécutive et remonte dans le top 8 au classement.



118 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout