SBL : le debrief de la semaine servi par Yoan Granvorka


Air Granvorka s'envole dunker en haute altitude (Albin Tissier)

1° Un indien dans la ville ... à Lugano !


Chacun sa route, chacun son chemin, Passe le ballon à Robertson !

Arkim Robertson a réalisé ce week-end une performance sensationnelle et inédite en SB League : 45 POINTS, 20 REBONDS, 3 ASSISTS, 79% FG et un 62 d'évaluation qui fait de sa perf’ la prus grosse évaluation jamais enregistrée en SB League ! Une performance monstrueuse de notre Indien qui s'est par contre retrouvée un peu esseulé dans la ville de Lugano ...


La preuve est bien là : Robertson a inscrit plus de la moitié des points de son équipe dans la rencontre entre les Lugano Tigers et le BC Boncourt. Les deux autres étrangers tessinois ont certes pu compléter au mieux la balade du pivot américain (20 PTS pour Humphrey et 12 PTS pour Criswell). Mais les joueurs suisses n'ont clairement rien pu apporter dans cette rencontre : 6 PTS seulement réalisés par Bracelli et Stevanovic. Une nouvelle défaite - la 7ème consécutive - frustrante pour Lugano 92-83 face au BC Boncourt avec un Brent Jackson de retour à son niveau après une période avec quelques ennuis de santé (29 PTS, 3 REB, 66% FG, 2 STL).




2° Le Pommier protégé des Sangliers par deux tours de contrôle !

Dans l'un des deux oppositions romandes du week-end, les Lions de Genève se sont imposés au forceps face au BBC Monthey sur le score de 68 à 60 et confortent ainsi leur 3ème place au classement. Une victoire compliquée pour les hommes d'Andrej Stimac, toujours privés de Scott Suggs, qui ont longtemps été bousculé par les Sangliers.


Les hommes de Double P avaient commencé la rencontre pied au plancher grâce au duo Payne-Le Sann dégainant à foison à 3 points. Les Genevois ont toutefois pu réussir à reprendre le contrôle du match dans le deuxième et troisième quart grâce au duo Adams-Zekovic. S'en suit un véritable combat de coq entre les Lions et les Sangliers avec une frayeur à 4'22'' du coup de sifflet final lorsque Monthey observait un point d'avance. Mais là encore, les intérieurs genevois verrouillent la maison et offrent une victoire importante aux Lions sans pourtant rassurer d’un point de vue du jeu.


3° Slam dunk contest à Neuchâtel

Décidément, on a droit à pastilles sur pastilles à la Riveraine cette saison. Après les dunks de Selim Fofana et de Daniel Giddens durant le premier tour, c'est au tour de Yoan Granvorka de montrer toute sa verticalité au moment de s'élever au dessus de Khadim Sow qui s'était écarté de la photo.


Le match entre Union Neuchâtel et le BBC Nyon s'est soldé par une victoire des joueurs de Mitar Trivunovic 71-64. Portés par un Kilian Martin qui a tout rentré pendant plus de 3 quarts-temps (21 PTS, 6 REB, 2 AST, 85% FG), Neuchâtel enchaine une 5ème victoire consécutive en championnat et talonne toujours Genève pour la dernière place du podium avant son choc face à Fribourg Olympic! RDV le samedi 18 décembre à St-Léonard.




4° Comme un air de F1 dans le championnat suisse ...

Les amateurs de F1 ont sûrement dû apprécier la bataille épique entre Lewis Hamilton et Max Verstappen lors de la dernière course de la saison dimanche dernier où tout s’est joué dans les dernières minutes.

Il se pourrait bien qu'on retrouve et vive un scénario un tantinet similaire cette année en SBL ...


Car oui, Fribourg Olympic et SAM Massagno restent et resteront visiblement les deux équipes à battre en championnat. La lutte pour le titre final de champion de Suisse se décidera sûrement entre ces deux équipes. La preuve ce week-end avec la domination d'Olympic sur le terrain de Swiss Central 81-63 et Massagno qui s'est fait drôlement peur au Biersfielden mais s’impose tout de même 73-71 face aux Starwings. Y'aura t-il un challenger qui viendra s'interférer dans la course entre Fribourg et Massagno pour le titre ? Affaire à suivre ...


5° La surprise du chef !

Alors qu'on avait évoqué le bel état de forme des clubs suisses allemands quelques journées auparavant, ces derniers connaissent visiblement un petit coup de mou. En effet, Starwings Basket reste sur 1 victoire lors de leurs 4 derniers matchs alors que Swiss Central enchaine avec une 4ème défaite consécutive en championnat. La réalité du calendrier et l’enchainement de rencontres de part et d’autre quand on repense au bon début de saison des Lucernois et au parcours des bâlois la saison passée.


Résultat au classement, Swiss Central et Starwings Basket se trouent dans le ventre mou du classement à la 6ème et 8ème place respectivement. A l'inverse, les clubs romands montrent leurs dominations désormais dans ce championnat avec 4 clubs parmi les 5 meilleures équipes de la saison : Fribourg, Genève, Nyon et enfin Neuchâtel.


Alireza Baheri.

176 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout