SBL: Le debrief du Day 4 servi par Diego "Potter" Togninali




Chaque semaine, le Cinq Majeur vous emmène au coeur même des terrains de basket suisse pour revenir en 5 points sur les faits marquants du Day 4 de SB League :


1° Fribourg remporte le "classico"!

Si vous avez bien suivi les classicos au football ce week-end, sachez qu'on y a également assisté dans le monde du ballon orange! En effet, cette 4ème journée de championnat SBL a donné lieu au choc toujours très attendu entre Fribourg Olympic et les Lions de Genève et sans vouloir faire de l'ombre à nos voisins Français, il a complètement cassé la gueule au OM - PSG.


Dans une salle comble et une ambiance à rendre pâle le Vélodrome, les Genevois ont regardé leur adversaire droit dans les yeux. La recette reste la même : une grosse défense et une implication maximale des joueurs de coach Stimac sur chaque possession qui a mis Fribourg dans la panade pendant trois quarts-temps ! La fureur du coach fribourgeois Petar Aleksic a résonné dans toute la salle Léonard, lui qui a carrément lancé une bouteille d'eau en fin de 1er quart suite au long 3 points réalisé par Marco Portannese au buzzer.


Mais après s'être défoulé sur les panneaux publicitaires comme sur un vulgaire punching-ball, Petar retrouve son sang-froid et trouve les mots justes pour renverser la rencontre. Il a pu compté notamment sur un Boris Mbala une nouvelle fois précieux en fin de rencontre (17 PTS, 2 REB, 1 AST, 3 STL), bien accompagné par Kwamain Mitchell (16 PTS) et d'Arnaud Cotture (14 PTS), pour maintenir leur équipe invaincue en 5 rencontres toutes compétitions confondues (victoire 77-70).



2° Le Monthey ivre !


Capitaine Pembele et son équipage sont entrain de traverser des eaux très trouble sur ce début de saison, le moins qu'on puisse dire c'est que notre cher Double P a laissé échaper le gouvernail quelques minutes durant le 3ème quart face à Union Neuchâtel. 19-0, c'est le score sans appel qu'a concédé le BBC Monthey durant cette période. Ceci montre une nouvelle fois les nombreuses failles observées chez les sangliers dont l'absence de Jacori Payne fait bien mal aux têtes ...


Défait sèchement 80 à 55 par Union Neuchâtel, le BBC Monthey n'a toujours pas enregistré la moindre victoire cette saison. Les Valaisans se sont reposés essentiellement sur les performances de Lakoju et de Clayton Le Sann, mais sinon aucun autre joueur n'a su sortir son épingle du jeu. Une rencontre qui a vu Selim Fofana brillé de mille feux pour son équipe (24 PTS, 5 REB, 2 AST, 1 BLK) décrochant ainsi la première victoire de la saison pour Neuchâtel. La situation va davantage se corser pour Double P & Cie qui se rendront à Massagno la semaine prochaine.


3° Les Papys flingueurs

Dans les deux rencontres du dimanche après-midi, le BBC Nyon et Swiss Central Basket ont parfaitement su rectifier le tir après leurs défaites de la semaine dernière. Ils ont pour cela pu compter sur l'expérience pour venir à bout des Starwings et du BC Boncourt.


Au Rocher, Nyon s'offre une 3ème victoire cette saison face au vice-champion de Suisse Starwings Basket. Un homme a survoler cette rencontre: Maleye N'doye! Le "papy" âgé de 41 ans a sorti une performance de grande classe avec 23 PTS à 60% de réussite, accompagné de 5 rebonds, d'une interception et d'un contre. Il a ainsi porter son équipe à une large victoire (85-64) face à des Bâlois trop passifs. Le regard désespéré de Dragan Andrejevic dans le 2ème quart en dit long sur la prestation fourni par ses joueurs: 4 points seulement en sorti de banc, Devin Cooper transparent, 36% de réussite seulement et 18 ballons perdus. Beaucoup trop d'erreurs pour espérer un meilleur sort du côté Bâlois, malgré un très bon Sébastien Davet (25 PTS, 75% FG, 6 REB, 3 AST, 2 STL) de retour de blessure.


Décidément, il faut à tout prix éviter de se rendre à Lucerne pour les matchs SBL si on n'est pas Lucernois ! Swiss Central confirme sa place dans l'élite du basket suisse grâce à sa victoire 99-91 contre le BC Boncourt. Ultra dominateur durant les 3 premiers quarts, les locaux ont pu compter sur les grandes prestations de leurs étrangers Antwoine Anderson (25 PTS, 72% FG, 4 REB, 5 AST, 2 BLK), Michael Phillips (20 PTS, 3 REB, 3 AST, 4 STL) ou encore Stan Leemans (19 PTS, 5 REB, 2 AST).

Du côté de Boncourt, on joue au yo-yo à chaque journée de SBL. Après leur solide prestation face à Nyon, ils ont été pénalisé par les assauts offensifs lucernois dont celle d'un autre "papy" de 40 ans Nana Harding (21 PTS, 88% FG, 5 REB, 2 AST) qui a été décisif pour Swiss Central au moment où les Jurassiens revenaient en fin de rencontre. Boncourt a clairement payé le prix fort en prenant de haut leur adversaire du jour, provoquant la rage du coach Vladimir Ruzicic contre son américain Brent Jackson qui a directement quitté ses partenaires en fin de rencontre ...

Joël Fuchs (en bas à gauche) a visiblement un penchant pour le son "Magic in the Air" !


4° "La voie numéro 9 3/4 ?"

Dans la dernière rencontre du samedi soir, les Lugano Tigers recevaient la redoutable équipe de SAM Massagno pour le fameux derby tessinois. Pour ce 3ème derby de la soirée, les locaux n'ont pas eu voix au chapitre en se frottant contre un véritable mur, comme a pu témoigner le pauvre Diego Togninalli ...

Le pauvre Diego Togninalli a cru pouvoir se rendre sur la voie 9 trois-quart ce week-end !


Tout avait pourtant bien commencé pour les Tigers dans le 1er quart-temps qui restaient au coude à coude face à son rival tessinois. Ils infligent même un run improbable de 14-0 emmené par un Anthony Criswell on fire (12 points dans le quart). Mais cela n'a pas duré longtemps, les entrées simultanées de Juwann James et Vernon Taylor vont faire très très mal aux Tigers. Les deux américains renversent complètement le cours du match et font très mal dans la peinture des Luganais. Depuis, Spinelli Massagno a dominé son sujet par le biais d'un "VT" décidemment très efficace en sortie de banc (20 PTS. 5 REB, 3 AST, 2 STL), laissant son équipe invaincue dans ce championnat ... et son nom dans les archives des MVP of the week du Cinq Majeur.


5° La surprise du chef

Le classement général révèle quelques belles surprises dont vous (et même le Cinq Majeur) n'auraient sans doute pas imaginer à ce stade de la compétition. En effet, qui auraient parié qu'on retrouverait Nyon et Swiss Central à la 3ème et 4ème place du classement derrière Massagno et Fribourg ?


Le cancre de la saison dernière et le néo-promu disposent, à la surprise générale, d'un meilleur bilan que Monthey, Neuchâtel et même Genève! La saison est longue certes, mais il faudra désormais compter sur eux cette saison car ils ont clairement gagné le respect de toutes les équipes dans ce championnat!


Alireza Baheri




236 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout