SBL: Le debrief du day 8 servi par Cooper - Rutherford

1° Le dunk of the year pour Selim Fofana!

Il l'a annoncé la semaine dernière en "off" après son dunk manqué sur Joel Fuchs: "t'inquiète, la prochaine fois elle sera dedans ...!". Guess what: il l'a fait 4 jours après seulement! Selim Fofana a sûrement réalisé le poster de l'année lors de la victoire d'Union Neuchâtel face aux Lugano Tigers 92-79. Quel geste de classe de la part de l'arrière helvétique qui profite de la bonne transition lancée par Bryan Colon pour s'envoler claquer son premier meurtre sur la truffe d'Arkim Robertson.



À noter la bonne forme des Neuchâtelois qui s'offrent une 3ème victoire consécutive et remontent à la 5ème place du classement grâce au duo Fofana-Colon (29 PTS, 6 REB, 2 AST pour le premier et 28 PTS 7 REB et 9 AST pour le second).


2° Le derby Léman s'est joué à un Jurkovitz

Un derby lémanique de haute intensité entre les Lions de Genève et le BBC Nyon afin de déterminer qui se retrouvera à la 3ème place du classement de SBL. Victoire des joueurs d'Andrej Stimac 76-73 qui peut remercier Thomas Jurkovic pour son tir qui "n'a pas fait perdre le match" dans les dernières secondes.

(images swissbasketball)


Pour sa première en tant que Head Coach, Julie Le Bris se devait de remporter ce match afin de permettre à son équipe de rester sur le podium. Elle n'est pas passée loin de l'exploit vu la qualité défensive des Genevois qui équivaut à des montagnes russes ces derniers temps. Privé de leur top scoreur George Beamon parti du club, les Nyonais ont pu compter sur un collectif rodé et une combativité sans appel pour tenir les Lions jusqu'aux dernières secondes. Mais voilà, ces derniers ont fait parler leur expérience avec ce 3 points du corner de Thomas Jurkovitz (6 PTS, 2 REB, 1 AST) à 14 secondes de la sirène imitant ainsi ... Jeremy Jaunin qui fut le héros la semaine dernière face à Massagno.


3° A TABLE


Match à enjeu au Reposieux pour le duel entre le BBC Monthey et Starwings Basket avec peut-être la possibilité pour les Valaisans d'enfin débloquer leurs compteurs cette saison. Hélas pour eux, le père Andrejevic a pu compter sur son duo magique : Devin Cooper - Thomas Rutherford pour enfoncer un peu plus Monthey : victoire 81-72.


Les Bâlois ont pu compter sur un Devin Cooper qui était tout simplement sur un nuage ce week-end avec un basket agressif, efficace et mettant ses coéquipiers en avant par la même occasion. Il répond enfin aux critiques faites dernièrement et a simplement été partout comme le témoignent ses stats : 37 PTS, 57% FG, 7 REB, 5 AST, 2 STL. C'est la soupe à la grimace par contre pour le BBC Monthey qui enregistre sa 8ème défaite consécutive en championnat. Les prochains déplacements vont valoir cher pour Double P contre les Lugano Tigers et les Lions de Genève afin d'éviter d'être le coach avec le pire bilan au premier tour du championnat.


4° Fribourg et Massagno roulent en 4matic

La machine roule bien, le moteur fonctionne et la transmission est bonne pour Fribourg Olympic et SAM Massagno ce week-end. Ils ont pu essayer leurs nouveaux bolides pour rouler sur Boncourt et Swiss Central respectivement et confirmer ainsi leurs très nettes dominations dans ce championnat.


Dans un premier temps, Fribourg Olympic n'a eu besoin que d'une mi-temps pour se débarrasser du BC Boncourt. Un 30-11 fatidique dans le deuxième quart a enlevé tout suspense à cette rencontre qui a vu la performance sensationnelle de Milos Jankovic avec 22 PTS à 100% de réussite (dont 16 à la mi-temps), 9 REB, 1 AST, 2 STL donnant le tournis à son ancienne équipe. Score final: 98-65 pour Fribourg qui conserve toujours son invincibilité dans le championnat.


Plus tard dans la soirée, c'est SAM Massagno qui renouait avec la victoire de façon autoritaire face à Swiss Central Basket sur le score de 100 à 83. Un déplacement périlleux à Lucerne tant le néo promu fut invaincu jusqu'ici à domicile. Mais, le père Gubitosa a pu compter sur ses titulaires (75 points rien qu'à eux) pour venir à bout des Lucernois et notamment celle de Dusan Mladjan, de retour de blessure qui a donné le ton pour son premier match de la saison (19 PTS, 42% FG, 2 STL).


5° La surprise du chef

Âgé de 24 ans et tout droit venu des Balkans, le meneur américain Davonta Jordan est fraichement arrivé chez les champions en titre et tout ce que l'on peut dire c'est qu'il a déjà laissé une bonne impression pour la suite de la saison.



Avec 14 PTS, 50% aux tirs, 1 REB et 2 AST face à Boncourt ce week-end, il a grandement contribué au succès facile des fribourgeois et démontre ainsi tout son potentiel pour sa jeune carrière internationale qui a débuté la saison dernière seulement. On aimerais en voir plus maintenant !


Alireza Baheri


121 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout