• Benoît Reymond

SBL Men Day 16: Massagno s'impose contre Starwings

Mis à jour : févr. 1

Massagno s'impose largement face aux Starwings de Bâle (95 à 70) malgré un premier acte extrêmement serré et des Bâlois appliqués offensivement.


Les Tessinois de Massagno conservent leur deuxième place grâce à un nouveau succès à domicile

Crédit photo : Photo Brusca


Un début de match équilibré

Beaucoup d'adresse en ce début de partie, les attaques prennent le pas sur les défenses en tout cas dans les trois premières minutes. Il faut attendre deux minutes pour avoir un nouveau panier et il est signé Sané pour l'égalisation (9-9) après cinq minutes. Dans la foulée s'enchaînent un prêté pour un rendu à trois points, Marko Mladjan d'un côté et Krill de l'autre. Les frères Mladjan scorent ensuite cinq points de suite et forcent Coach Andrejevic a prendre son premier temps mort (17-12).


Les Rhénans restent dans le match avec notamment un panier facile du TopScorer Burns et commencent à accélérer le jeu. Ce même Burns égalise même sur un superbe floater (19-19). En pleine confiance, il réalise un gros drive et score pour permettre à son équipe de rester tout près de Tessinois un peu endormi en défense. Marko Mladjan en est déjà à neuf points et Massagno fait la course en tête d'une toute petite longueur (22-21).


Massagno a enfin des rotations

On a beaucoup parlé du manque de rotations dans l'effectif de Robi Gubitosa mais avec le retour au jeu d'Uros Slokar, ils récupèrent une solution de rechange très intéressante à l'intérieur. Malgré ceci et l'activité d'un Westher Molteni toujours aussi présent au rebond offensif, les Starwings jouent sans complexe et prennent l'avantage suite à un dunk de Krill, le trois point de Milenkovic et un nouveau lay up de Burns. Gubitosa n'est pas content et prend un temps mort (27-28).


Burns est inarrêtable et rentre un nouveau tir de très haut niveau mais Andrejevic arrête de nouveau le jeu suite à un panier en contre attaque d'Andjelkovic (29-30). Sébastien Davet inscrit un trois points et Molteni fait air ball, Bâle se bat et reste accroché aux basques de leurs adversaires du jour. Le ballon circule très bien en attaque comme sur cette phase où tous le monde touche la gonfle et ça se finit par un panier dans la raquette de Sané pour égaliser à nouveau.


La fin de mi-temps est plus compliquée pour les visiteurs avec des Tessinois qui ont augmenté leur intensité défensive. Milenkovic a pris sa troisième faute et Nottage trouve son rythme. Néanmoins les Bâlois ne sont qu'à six longueurs (43-37) et tout reste encore ouvert avant d'entamer la deuxième partie de match dominical.


Massagno fait le break

La pause a refroidi le TopScoreur américain de la formation du bord du Rhin. Un air ball de sa part et de l'autre côté Massagno qui déroule son basket pour prendre treize longueurs d'avance. Le technicien serbe est obligé de stopper le jeu. On a même le droit à un contre de Dusan Mladjan sur Burns signe que les Bâlois n'y sont plus. Après finalement près de cinq minutes ils inscrivent enfin leurs premiers points dans cette période pour revenir à -15 (54.39).


Par la suite, on assiste un concours de tirs à trois points avec des réussites pour Krill, Nottage deux fois et Davet. Massagno semble gérer et se diriger vers une victoire aisée. Il ne faut pas s'endormir pour autant surtout que Marko Mladjan prend sa troisième faute et Burns concrétise le and one qui ramène son équipe à onze unités (61-50). Ce diable de Nottage ne veut pas d'un quelconque retour et sort un énorme tir du parking de son chapeau pour redonner de l'air à ses couleurs.


Pour la fin de quart temps, Chukwu renvoie Sané à ses études avec un gros contre et Nottage encore lui score derrière sur une claquette. Dusan Mladjan se régale à provoquer des fautes et comme les Starwings sont dans le bonus tout se tire. Parfait dans cet exercice (9/9), l'international helvétique donne seize points d'avance aux locaux. Kostic n'y est pas aujourd'hui et perd encore un ballon. Massagno a le match en main (72-54).


Les Bâlois trop courts

Burns rentre un panier primé pour revenir à -18 face à un cinq inhabituel composé des jeunes Martino et Veri ainsi que les expérimentés Andjelkovic, Slokar et Chukwu. On sent bien que Gubitosa veut reposer ses joueurs majeurs. Burns régale toujours autant par ses paniers dans toutes les positions possibles et imaginables et lorsqu'il intercepte et sert Kostic pour revenir à -14, le coach tessinois décide de prendre un temps-mort pour réveiller ses hommes.


Cette fin de match est compliquée pour les jeunes tessinois qui ne mettent pas grand chose en place et qui font tout simplement n'importe quoi. Plusieurs opportunités sont données aux joueurs d'Andrejevic mais sans réussite, ils ne peuvent pas espérer revenir dans la partie. Milon rentre enfin un tir mais l'écart est trop grand. Finalement grâce à un très bon troisième quart temps, Massagno s'impose aisément (95-70).


MVP 🏆 : Eric Nottage: 21 points, 7 assists, 8/11 aux tirs, 4/5 à trois points

Deondre Burns: 27 points, 4 rebonds, 6 assists, 12/20 aux tirs


Coup de 💓 : Uros Slokar: 10 points, 12 rebonds

Sébastien Davet: 10 points, 3 rebonds, 3/5 aux tirs, 2/4 à tois points

Notes du match:

D. Mladjan⭐⭐⭐ Burns⭐⭐⭐⭐

Chukwu⭐⭐⭐ Milon

Richardson⭐⭐ Kostic⭐⭐

Nottage⭐⭐⭐⭐ Davet⭐⭐⭐

M. Mladjan⭐⭐⭐ Sané⭐⭐

Martino⭐⭐⭐ Milenkovic⭐⭐⭐

Facchinetti (a trop peu joué) Pausa (a trop peu joué)

Molteni⭐⭐⭐ Krill⭐⭐⭐

Hüttenmoser⭐⭐ Haile⭐⭐

Andjelkovic⭐⭐⭐ Fassnacht (a trop peu joué)

Veri ⭐⭐

Slokar ⭐⭐⭐

⭐ Très mauvais match ⭐⭐ Mauvais match ⭐⭐⭐ Match correct

⭐⭐⭐⭐ Bon match ⭐⭐⭐⭐⭐ Performance spéciale


Pour celles et ceux qui auraient manqué la rencontre, voici les highlights du match:



24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout