• David Pinto

SBL Men - Day 18: Massagno remporte le derby du Ticino

Comme le dit si bien l’adage populaire dans le sport, « un derby, ça ne se joue pas, ça se gagne ».

Et ce derby du Tessin promettait plus que jamais avec des visiteurs désormais 2ème du championnat face à des Tigers en net regain de forme et 5ème au classement.


À noter beaucoup de changements dans les Cinq Majeur respectifs, à cause des blessures à gogo dans les rangs des deux équipes: Lugano, pour commencer, devait faire sans les cadres indiscutables : Jules Aw et Florian Steinmann. Salvatore Cabibo titularisait donc les très jeunes Bracelli et Kovac pour pallier ces absences.

Dans les rangs de Massagno, c’était Marko Mladjan qui manquait à l’appel, remplacé par Molteni tandis que Isaiah Williams faisait son apparition sur la feuille de match pour ses débuts officiels sous le maillot tessinois.

Malgré les absences de part et d’autre, le match démarrait tambour battant, lancé par le gros dunk de Nikolic.

Les défenses, aux abonnées absentes permettaient à Nikolic et Nottage de faire régner leur loi sur le parquet avec le pivot de Lugano extrêmement aggressif et qui venait provoquer 2 fautes très rapidement à Paschal Chukwu obligeant Massagno à changer ses plans.

En dépit du passage en Small-ball, Massagno parvenait à prendre l’avantage au scoring avec le doux réveil du sniper maison, Dusan Mladjan auteur de 4 bombinettes du parking coup sur coup.

Dusan Mladjan prend le dessus sur la défense de Lugano (© Ti-Press)


Lugano, trop dépendant de Nikolic en attaque (10 Pts inscrits sur 18) ne tenait plus le rythme et suite à un énième shoot longue distance de Mladjan, Cabibbo ramenait ses troupes sur le banc pour un Time-out bien senti.


Et c’est à ce moment-là que le tacticien maison décidait de sortir une nouvelle carte de sa manche avec le retour après blessure de Nikola Stevanonic.

Et bien lui en a pris puisque le sniper maison se montrait immédiatement efficace et permettait aux siens de rester au contact des visiteurs profitant des quelques pertes de balles accumulées en fin de QT par Massagno.

22-27 à l’issu du 1er QT marqué par l’adresse folle des deux équipes depuis le parking.


Malgré un score à son avantage, Massagno retombait dans ses travers habituels affichant une certaine nervosité lorsque Dusan Mladjan venait provoquer une faute de Lugano, qui méritait plus lourde sanction d’après le banc visiteurs.

Une faute technique était logiquement sifflée et dans le sillage de ce coup de sifflet, Massagno encaissera un terrible 12-0.

Lugano prenait donc la tête pour la 1ère fois du match, bien aidé par le superbe QT d’Axel Louissaint, décidément dans une forme olympique en ce début d’année 2021.


Mené de 7 points, il fallait bien un Dusan Mladjan, en mode VIP pour venir éteindre l’incendie et permettre à Massagno de ne pas être trop décroché à la pause. 48-44 en faveur de Lugano.


Même avec leur les absences, les Tigers se montraient appliqués en attaque, portés par le Top-Scoreur Nikolic, secondé avec brio par Axel Louissaint et Nikola Stevanovic, précieux en sortie de banc.

Dans les rangs visiteurs, le salue ne venait que des bras de Dusan Mladjan, déjà auteur de 18 points à la pause. Malgré un match qu‘il contrôlait parfaitement, Massagno prenait l’eau suite à une énième faute technique, symptomatique de la nervosité habituelle qui règne sur le groupe.


Et heureusement pour Spinelli, le retour des vestiaires allait être beaucoup plus tranchant avec une intensité défensive revue à la hausse, en témoigne l’impact grandissant de Molteni, qui disputera l’intégralité de la rencontre.

A l’inverse, Salvatore Cabibbo s’insurgeait du début de QT insipide des siens et demandait très rapidement un Time-out pour remettre son équipe en selle.

Mais avec le retour de Chukwu sur le terrain, Lugano se montrait beaucoup trop agressif et naïf en défense, les amenant dans le bonus après 3 petites minutes de jeu seulement.

Le constat fut amère pour eux puisque Massagno profitait dès lors au maximum pour aller chercher les points gratuits sur la ligne de L-F.


Isaiah Williams, se rappelait au bon souvenir de la SB League et il fallait un grand Nikola Stevanovic pour éviter que Lugano ne prenne plus l’eau dans ce 3ème quart-temps.

Isaiah Williams en transition vient poser la pastille de cette rencontre


Malgré les dunks à tout va de Nikolic, Lugano accusait toujours 6 points de retard à la fin du 3ème QT mais pouvait espérer une fin de rencontre pleine de suspense dans ce derby tessinois.

60-66 à l’aube du dernier acte.


Cependant, il est de ces jours où rien ne semble arrêter un certain Dusan Mladjan.

L’international suisse poursuivait son entreprise de démolition avec notamment une bombinette du fin fond du parking qui venait presque sonner comme le Dagger de la rencontre donnant 10 points d’avance aux siens.

Dusan Mladjan a encore envoyé des bombinettes du parking dont il a le secret


Mais force est de constater que Salvatore Cabibbo savait trouvé les mots durant son temps-mort pour permettre à ses joueurs de combler ce retard dans le sillage d’un Nikola Stevanovic, diabolique de loin et auteur d’un match XXL pour son retour en sortie de banc (20 points au total pour le serbe.)

Par deux fois, il permettait aux Tigers de recoller à 2 possessions d’écarts mais les mauvais choix accumulés de Jackson et Nikolic dans le Money-Time venaient définitivement entériner et enterrer les espoirs de Lugano.


Score final 74-81.


Massagno, même privé de Marko Mladjan et Uros Slokar a su mettre le coup de collier au moment décisif malgré ce trou d’air terrible du 2ème QT.

Cette nervosité affichée et qui sortit l’équipe de son match aurait pu coûter très cher aux joueurs de Robbi Gubitosa qui pourra cependant se féliciter des très bons débuts de Williams, déjà précieux dans le système défensif de Massagno.

Et malgré les problèmes de faute de Chukwu, les pensionnaires de Nosedo ont su s’adapter avec un Small-ball qui gêna la défense en zone proposée par les Tigers.

Ce succès vient clôturer une superbe 1ère partie de championnat avec 2 défaites seulement au compteur et une 2ème place derrière les Lions de Genève au classement.


Dans les rangs des Tigers, cette défaite peut laisser certains regrets, compte tenu des absents du jour.

Nikolic et Louissaint ont encore une fois portés leur équipe en attaque, à l’instar des dernières semaines.

L’ancien fribourgeois poursuit sa montée en puissance et se positionne comme grand favori pour le trophée de MIP des prochains LCM Awards 2021.

Dans le rang des satisfactions, notons la superbe prestation de Stevanovic en sortie de banc avec notamment un 2ème acte de haut niveau.

Son adresse longue distance permettra à Cabibbo d’enfin disposer d’un véritable apport au scoring en sortie de banc et ainsi permettre à Lugano de maintenir ce 5ème rang au classement.

Pour cela, il faudra pour eux espérer un retour rapide de Jules Aw et Florian Steinmann, qui ont terriblement manqué aux Tigers sur cette rencontre-là.


Place désormais au 3ème tour avec 2 formations tessinoises ambitieuses et désireuses de maintenir leur standing au classement avant le début des playoffs, en attendant le retour des blessés de part et d’autre.


MVP 🏆 :

LUG - Nikola Stevanovic : 20 PTS, 54% FG, 48% 3PT, 5-5 FT, 2 STL & 20 INDEX

MAS - Dusan Mladjan : 32 PTS, (7/13 3 PTS), 59% FG, 54% 3PT, 3 REB, 3 AST.

Coup de 💓 :

LUG - Patrik Kovac : 6 PTS, 4 REB, 1 STL.

MAS - Isaiah Williams : 12 PTS, 7 REB, 3 AST, 2 STL, 1 BLK


Pour celles et ceux qui auraient manqué la rencontre, voici les highlights du match:




Posts récents

Voir tout