• Alireza Baheri

SBL Men - Day 20: Dusan Mladjan sort le grand jeu contre Starwings Basket

Spinelli Massagno se rendait en terres bâloises pour reprendre sa marche en avant, suite à leur cruelle défaite contre Fribourg Olympic en 1/4 de final de la Swiss Baumann Cup. Mission accomplie pour les hommes de Robbi Gubitosa qui s'imposent aisément 79-57 grâce notamment à un sensationnel Dusan Mladjan.

Dusan Mladjan n'a pas fait dans le détail contre Starwings Basket (©️: Spinelli Massagno)


Ladies and Gentlemen ... Dusan Mladjan!

C'est un match prometteur qui nous est proposé à la salle du Biersfelden. Après l'exploit réalisé une semaine plus tôt contre Union Neuchâtel dans les dernières secondes, Starwings Basket devait y remédier une nouvelle fois pour tenter de bousculer Spinelli Massagno, actuel 2ème du championnat, et pour pouvoir enfin sortir du bas du classement.

La tâche semble ardue pour les hommes de Dragan Andrejevic, mais pas impossible contre des Tessinois qui doivent se passer des services de Marko Mladjan, préservé en vue du match de SBL Cup contre Genève.


Toutefois à l'entame de la rencontre, on ne voit qu'une seule équipe sur le terrain: Spinelli Massagno.

Les visiteurs commencent tambour battant avec un run de 12-0, réussi entièrement par l'intraitable Dusan Mladjan. L'helvético-serbe a la main chaude et profite de la mauvaise entame de match bâloise pour permettre à son équipe de prendre une belle longueur d'avance dans cette rencontre. Les Starwings sont en panne offensivement (29% FG à la fin du quart) et ne peuvent que constater l'oeuvre du Top Scoreur Tessinois, bien assisté par un Westher Molteni omniprésent (3 PTS, 5 REB, 2 AST, 1 STL à la fin du quart).

C'est donc logiquement que Massagno remporte le 1er round (25-9) avec un Dusan Mladjan (18 PTS, 66% FG, 1 REB en 9 minutes!) au sommet de son art!


Un second quart au coude-à-coude

Le second acte est bien plus équilibré que le premier. Après un début de quart assez brouillon, les deux équipes se répondent coup pour coup avec notamment un duel entre Nathan Krill et le top scoreur Dusan Mladjan. L'américain montre de belles choses des deux côtés du terrain et tente de ramener son équipe dans le match. Mais, l'ainé des frères Mladjan réussit quasiment tout et démontre une réussite à 2 PTS sans précédent (100% de réussite à 2 PTS).


Les Bâlois mènent toutefois la vie dure aux Tessinois avec de bonnes séquences défensives. Mais, ils n'en profitent pas et voient leur adresse diminuée (22% à la mi-temps) ainsi que leur nombre de faute augmenté (9 durant le quart).

C'est donc bien Massagno qui reste devant à la mi-temps grâce à l'homme à tout faire Dusan Mladjan (23 PTS, 7-11 FG, 100% à 2 PTS en 14 minutes). Il faut espérer une sacré réaction côté bâlois, plus précisément de leur capitaine Cheikh Sane (2 PTS, 10 REB) ainsi que de leur Top Scoreur Deondre Bruns (5 PTS, 25% FG), pour revenir dans la partie.


Massagno prend le large au retour des vestiaires

Place au troisième acte, et ce sont de nouveau les hommes de Robbi Gubitosa qui annoncent le ton. Les Tessinois infligent un sévère 10-2 grâce au trio Williams-Mladjan-Nottage.

Ces derniers profitent des nombreuses pertes de balles offertes par Starwings pour prendre l'avantage et par la même occasion poser un premier pas dans la victoire contre une équipe qui semble dépassée par la réussite de Mladjan.


Cependant, il y a du mieux dans le jeu bâlois. Les hommes de Dragan Andrejevic connaissent un meilleur taux de réussite par rapport à l'ensemble de leur première mi-temps, et ce notamment grâce à la collectivité du duo Davet-Millon et à la contribution défensif de Cheikh Sane.

Maladroit en première mi-temps alors qu'il a planté 42 PTS lors de la dernière rencontre, Eric Nottage (1 PTS seulement à la mi-temps, mais avec 3 REB et 4 AST) se réveille et permet à son équipe de mieux finir le quart-temps.

C'est donc logiquement que Massagno mène au score (37-60) grâce à leur meneur américain (6 PTS, 1 REB, 1 AST à la fin du quart).


Réaction trop tardive de Starwings Basket

Pour le dernier acte, on pourrait s'attendre à une domination des hommes de Robbi Gubitosa. Mais, c'est au contraire Starwings qui revient dans la partie. Plus agressif et plus dominant dans le jeu, les hommes de Dragan Andrejevic infligent un run de 11-2 en 4 minutes grâce au réveil de leur Top Scoreur Deondre Burns.

Le meneur américain, très maladroit jusqu'à maintenant, ramène son équipe à 15 points de différence avec la complicité de Nathan Krill - qui reste sur son nuage après son shoot décisif lors de la rencontre contre Union Neuchâtel.

Les Tessinois se laissent aller et peinent sans l'appui de leur Top Scoreur. A ce rythme-là, on pourrait bien assister à un hold-up inespéré des Bâlois.

Voyant son équipe à la peine, Gubitosa remet en jeu son atout offensif numéro 1 afin de consolider la victoire.

A ce moment-là on assiste de nouveau à un super duel entre Dusan Mladjan et Nathan Krill. L'américain force Dusan Mladjan a commettre deux pertes de balles consécutives et tout semble indiquer qu'il en n'a pas encore terminé avec le capitaine tessinois.

Mais c'est finalement Massagno qui aura le dernier mot et qui passera l'épaule en fin de match, sous l'impulsion d'un Eric Nottage collectif et rentrant ses shoot au meilleur moment.


Spinelli Massagno finit donc par s'imposer sans coup férir (79-57) contre Starwings Basket, qui a payé son mauvais début de match.

Les hommes de Dragan Andrejevic ont montré une belle réaction dans le dernier quart, à l'image de la performance de Nathan Krill. Malheureusement, l'écart fut trop important pour espérer une victoire contre l'actuel second du championnat.

Massagno peut dire merci à leur Top Scoreur Dusan Mladjan qui a livré une prestation de choix en l'absence de son frère.

MVP 🏆:

SB - Nathan Krill: 16 PTS, 40% FG, 7 REB, 1 AST, 4 STL, 1 BLK

MAS - Dusan Mladjan: 30 PTS, 66% FG, 7-7 à 2 PTS, 3 REB, 1 AST

Coup de 💓 :

SB - Deandre Burns: 19 PTS, 44% FG, 1 REB, 4 AST, 4 STL

MAS- Eric Nottage: 14 PTS, 33% FG, 6 REB, 9 AST, 3 STL

Mention spéciale à la performance de Westher Molteni (5 PTS, 11 REB, 3 AST, 2 STL)


Les highlights de la rencontre pour celles et ceux qui n'ont pas pu suivre la rencontre


33 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout