SBL Men - Day 22 : Fribourg relance la machine au Rocher

Tout juste remis de son épopée européenne en Bulgarie, les Fribourgeois retrouvaient les parquets de SBL avec un déplacement des plus déséquilibrés face à la lanterne rouge nyonnaise.


Pour ce faire, Petar Aleksic décidait d‘opérer beaucoup de changements dans son Cinq Majeur après cette semaine éreintante du côté du Botevgrad avec les titularisations de Vignon Memishi et d’Alexander Hart dans la peinture.


Et bien en a pris au technicien fribourgeois puisqu‘Olympic démarrait tambour battant cette rencontre avec un run de 8-0 qui laissait présager la physionomie du match.


Fribourg contrôlait son sujet et souhaitait enterrer le plus rapidement possibles les espoirs nyonnais dans cette rencontre.

Résultat des courses, 13 points d’avance à l’issue du 1er QT pour Olympic qui s’appuie sur sa force intérieure pour dominer les débats.

En face, N’Doye et Williams ne brillent pas comme à l’acoutumée et sans leurs 2 joueurs étrangers, la mission semblait injouable pour les nyonnais.


Mission rendue impossible par l’apport conséquent du banc fribourgeois et de l’homme en forme de ces dernières semaines: l’international suisse Robert Zinn.

Le combo-guard enchaine les bonnes prestations et vient une nouvelle fois réciter une partition excellente (17 Pts, 5 Reb & 4 Ass).

Massacré au rebond, Nyon voyait l’écart gonfler inexorablement pour atteindre les 25 unités à la pause.


Et malheureusement pour le suspense général, le deuxième acte n’amènera guère de suspense au rocher avec des fribourgeois toujours aussi concentrés et déterminés à plier la rencontre.

Les suisses Mbala et Gravet canardaient à tout va sur de pauvres nyonnais qui ne pouvaient que constater les dégâts. +42 en faveur de Fribourg à la fin du 3ème QT.


Le dernier acte en mode « garbage Time » n’aura permis qu’aux deux techniciens d’ouvrir leur banc et de donner du temps de jeu aux jeunes joueurs suisses tels que Schommer, Martin ou Maquiese.


Nyon aura eu au moins le mérite de sauver l’honneur avec un dernier QT moins catastrophique leur permettant de limiter la casse au tableau d’affichage.


Score final: 69-100 en faveur de Fribourg qui se relance somme toute assez facilement après sa défaite en Bulgarie pour le compte de la FIBA Europe Cup.


Après un séjour prolongé jusqu’à ce vendredi en terres bulgares, Petar Aleksic a utilisé toute la profondeur de son effectif pour donner du repos à ses joueurs cadres et ce dernier ne peut que se réjouir de la réponse apportée par ses role player.


Quant à Nyon, l’obstacle était bien trop grand pour les locaux qui n’ont jamais semblé dans le coup durant cette rencontre.

Il faudra vite tourner la page et se remettre au travail pour espérer terminer de la meilleure manière qui soit cette fin de saison avec en point d’orgue cette demi-finale de Patrick Baumann Cup face à l’ogre genevois.

MVP 🏆:

NYON - Maleye N’Doye: 17 PTS, 6 REB, 1 AST, 1 BLK

FRIBOURG - Robert Zinn : 17 PTS, 5 REB, 4 AST

Coup de 💓 :

NYON - Hamish Warden : 10 PTS,1 REB, 1 AST

FRIBOURG - Boris Mbala: 13 PTS, 4 REB, 3 AST & 3 STL


Pour celles et ceux qui auraient manqués la rencontre, voici les highlights du match:


27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout