• David Pinto

SBL Men - Day 26: Genève en démonstration au Rocher

Choc des extrêmes au programme sur le parquet du Rocher avec le leader genevois, assuré de terminer en tête de cette phase régulière de championnat face à la lanterne rouge nyonnaise, bientôt en vacances.


Mission ardue et presque impossible pour Nyon avec l’absence d’Amir Williams et de Benoit Hayman, laissant Alain Attallah dans un scénario déjà connu en ce début de saison au sein de sa raquette.

Genève en profitait également pour envoyer certains laisser certains cadres au repos, en témoigne l’absence de Sabeckis, remplacé dans le cinq majeur des Lions par Jérémy Jaunin.

Et suspense, il n’y eut guère avec des Genevois en mode rouleau-compresseur infligeant d’entrée un 12-0 aux locaux.

Il fallait attendre plus de 4 minutes pour voir N’Doye ouvrir la marque sur un shoot incroyable dont il a le secret.


Mais Genève déroulait son plan de jeu autour d’une défense de fer: les barbelés étaient installés et la block party pouvait commencer avec en maîtres de cérémonie, Brandon Kuba et surtout Michel-Ofik NZege, auteur d’une défense incroyable sur le père N’Doye.

Nyon subissait alors des averses rouges et blanches à pleine vitesse en transition et Genève menait déjà 31-4 à l’issue du 1er QT.


Alain Attallah essayait tant bien que mal de limiter la casse, mais avec l’absence de Williams et la défense étouffante des Lions sur N’Doye, ce dernier ne semblait pas trouver de solutions et les bonnes minutes de Zoccoletti ou encore Erard n’y changeaient rien.


Genève ne lâchait pas la pression sur les nyonnais, désireux de s’assurer une fin de rencontre en toute décontraction et en profitait pour venir remplir l’armoire à highlights. (20 à 52 à la MT)

(Derken en mode circus-mode sert N’Zege pour le dunk)


Vous l’aurez compris, le deuxième acte ne dérogeait pas à la règle avec des genevois dominateurs.

Stimac profitait de l’occasion pour offrir des minutes à ses joueurs de banc dont Natan Jurkovitz qui commence à prendre ses marques dans le jeu genevois.

Sa versatilité sera un atout de poids pour le technicien des Lions, en témoigne l’ensemble de sa prestation défensive du soir. (31-75 à l’aube du dernier QT)

(Jurkovitz sort le double contre qui amène un 3 Pts de Genève... Résumé du match en une action !)


Les 10 dernières minutes auront tout de même permis à Nyon de limiter un semblant la casse avec un peu plus d’adresse et à Genève de faire rentrer la classe biberon.


Score final: 48 à 90; Genève remporte là un succès rendu facile par la manière et qui viendra satisfaire coach Stimac.


Le collectif aura primé avec une nouvelle performance défensive de choix des Lions et un moral au plus haut avec cette fin de saison qui arrive, en attendant l’intégration à venir d’Andre Williamson.

Jaunin aura été parfait dans la peau du titulaire d’un soir, bien aidé par le nouveau match, taille MVP de Derksen.

L’américain, plus que jamais candidat au titre suprême des prochains LCM Awards, a emmené toute l’équipe dans son sillage avec une adresse collective insolente du parking (50%)


Du côté de Nyon, la dernière rencontre au Rocher aura viré à là déculottée trop rapidement, bien aidée par l’absence de Williams.

Sans son pivot américain, les chances de Nyon, ne serait-ce que de bien figurer, se réduisent drastiquement.

Et quant NDoye trouve une opposition défensive, comme celle proposée par NZege, cela devient trop dur pour les joueurs d’Alain Attallah qui iront terminer leur saison face à Boncourt avant un repos bien mérité pour notre lanterne rouge adorée.


Pour celles et ceux qui auraient manqué la rencontre, voici les highlights du match:


97 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout