SBL Team of the Week - Day 10


La 10ème journée de championnat est officiellement venue marquer le début de ce 2ème tour de SBL avec une cuvée monstrueuse de performances XXL, voire historiques pour cette cette “Team of the Week - Day 10” .

Prenez donc place et laissez-vous guider, Le Cinq Majeur revient pour vous sur cette dizième journée de Swiss Basketball League avec votre traditionnelle Team of the Week.


DAVONTA JORDAN - Fribourg Olympic :

17 Points (80% FG), 4 Steals en 23 min - 18 d’Évaluation

(Victoire à Swiss Central: 81 à 63)


Arrivé en cours de saison sur les bords de la Sarine, Davonta Jordan a sûrement livré son plus beau match sous le maillot fribourgeois dans un rôle de 6ème homme de luxe !

Son apport en sortie de banc a permis à Olympic de prendre le large au tableau d’affichage que ce soit dans son impact offensif ou de l’autre côté du terrain avec une activité défensive de tout les instants face aux lucernois (5 Steals au total pour lui).

Véritable slasher, il cumule au final 17 points avec une superbe adresse et une sélection de shoots très propre.

Une performance plus qu’intéressante mais on attend également de voir l’américain plus impliqué dans la création pour ses coéquipiers.

Après plusieurs rencontres déjà, on sent l’impact défensif de ce joueur qui doit cependant gommer certaines erreurs maladroites du à cette fougue électrisante.

Avec ce genre de matchs, l’arrière pourra espérer avoir un rôle conséquent dans l’effectif pléthorique de Fribourg sur cette deuxième partie de saison.

Affaire à suivre donc pour Mr Jordan du côté de St Léonard !

BRENT JACKSON - BC Boncourt :

29 Points (7/11 à 3 Pts), 3 Rebonds en 24 min - 29 d’Évaluation

(Victoire vs Lugano: 92-83)


Un habitué des Team of the Week en la personne de Brent Jackson.

Le Top-Scorer du championnat n’a pas dérogé à la règle et a sorti un énième carton offensif pour offrir à Boncourt une victoire ô combien importante pour ne pas engluer les jurassiens dans les bas-fonds de SBL.


A peine remis de son infection aux sinus qui l’avait grandement handicapé sur ces dernières semaines, Brent Jackson s’est offert un duel à distance à la sauce ricaine face à l’intérieur tessinois, Arkim Robertson.

Certes, son compatriote repartira avec une ligne de stats historique mais l’ami Jackson ne s’en sort pas mal non plus avec la victoire en prime


6ème homme de luxe d’un soir avec des minutes limitées (30 au total), l’arrière a récité une partition presque parfaite en 1ère mi-temps sur le parquet de l’Istituto Elvetico avec une adresse redoutable notamment du parking avec un stratosphérique 7/9 (7/11 au total) à en faire pâlir un chef Curry outre-Atlantique.

À l’instar de son équipe, Jackson sera nettement plus discret durant le deuxième acte avec aucun point au compteur mais l’écart était largement fait et Vladimir Ruzicic pouvait alors se permettre de faire souffler son Top-Scorer compte tenu de l’avance accumulée pendant les 20 premières minutes du match.


Malgré ses pépins physiques l’empêchant d’être à 100%, l’américain a de nouveau montré sur cette rencontre à quel point le BC Boncourt était dépendant de lui offensivement parlant.

L’opposition en face, menée par l’intenable Robertson, ne sera cependant pas toujours aussi faible sur son poste et il sera ainsi nécessaire de mieux épauler le génial Scoreur jurassien pour que Boncourt puisse espérer quoi que ce soit en championnat cette saison !


Qu’importe, le pari « Brent Jackson » pris par les dirigeants boncourtois s’avère déjà plus que payant pour le club et c’est en MVP candidate que l’arrière s’apprete à clôturer cette année 2021 en attendant de nouveaux cartons offensifs en 2022 ! Le RDV est d’ores et déjà pris…


KILLIAN MARTIN - Union Neuchâtel :

21 Points (86% FG), 6 Rebonds - 30 d’Évaluation

(Victoire vs Nyon: 71-64)


Cinquième victoire de suite pour Neuchatel… qui place encore une fois un joueur dans le Cinq Majeur de la semaine.

Cette fois-ci, c’est l‘ailier-fort Killian Martin qui en fait partie et que nous décalons exceptionnellement sur l’aile pour l’occasion.

D’une propreté absolue, KM13 a du attendre sa 9ème tentative du soir pour enfin connaître l’échec aux shoots face à Nyon !

Dans une rencontre capitale pour cette lutte pour la 3ème marche du podium, Union a pu compter sur le natif de Genève en l’absence de Selim Fofana, blessé pour ce match.

Très sollicité offensivement, Martin semble enfin prendre la pleine mesure de tout son potentiel en faisant étalage de son talent sur cette série victorieuse pour Union.

Avec 15,6 points de moyenne sur ces 5 dernières rencontres, Killian s’installe (enfin) comme un des hommes forts d’Union au côté du duo Colon-Fofana.

Pas étranger à la superbe dynamique des neuchatelois, l’international suisse termine cette année 2021 comme un boulet de canon et pourrait s’immiscer, si la dynamique se poursuit, comme un potentiel candidat au titre de MIP en fin de saison.

La prochaine rencontre face à Fribourg sera un véritable révélateur pour Neuchâtel et en particulier pour Martin compte tenu de l’opposition qui lui sera livrée en face. Une nouvelle grosse prestation viendra définivement entériner sa grande forme du moment et cette saison de l’éclosion, tant attendue par les fans d’Union.


THOMAS RUTHERFORD - Starwings Regio Basel

17 Points, 24 Rebonds (9 offensifs), 3 Blocks - 44 d’Évaluation

(Victoire à Swiss Central: 83-100)


Compte tenu de la présence de Martin à l’aile, vous avez vite compris que cette Team of the Week s’oriente vers un Big-Ball comme on les aime avec la présence de l’intérieur bâlois, Thomas Rutherford en Poste 4.

Meilleur rebondeur du championnat, Rutherford a fait péter le compteur le weekend dernier face au leader du championnat, Spinelli Massagno.

Malgré l’opposition proposée par les troupes de coach Robbi, Rutherford aura régné en maitre dans la peinture avec un chiffre historique pour cette édition 2022 de SBL : 24 Rebonds au final pour l’américain avec 9 rebonds offensifs au passage qui ont permis à Starwings de faire vaciller les tessinois jusqu’aux dernières possessions.

Ajouté à cela 17 Points avec une superbe adresse (60% FG) et vous obtenez un nouveau double-double pour l’intérieur bâlois qui s’installe comme le parfait compère de Devin Cooper cette saison.

Passé par la très belle université de UC Irvine aux Etats-Unis, Rutherford avait tout cassé sur son passage au Luxembourg pour sa première année sur le vieux-continent.

Victime (à tort) de la jurisprudence Griffin Kinney, Rutherford continue sur ses standards affichés l’an passé en roulant sur toutes les raquettes de SBL !

Utilisé exclusivement au Poste 5 par Dragan Andrejevic (malgré ses 2M03 ), l’intérieur impressionne par sa maturité affichée sur le terrain qui se transcrit par une domination absolue sur le secteur des rebonds.

Très intelligent dans sa lecture du jeu, il sait pertinemment être au bon moment au bon endroit.

Véritable surprise de ce début de saison, il est un des très bons coups réalisés sur le marché des transferts et on a hâte de le voir évoluer en 2022 avec la future arrivée d’un renfort étranger du côté de Bâle.

Avec un troisième larron qui rejoindrait la bande, cela fera à coup sûr des Starwings une des équipes les plus attendues pour cette deuxième partie de saison.


ARKIM ROBERTSON - Lugano Tigers

45 Points (79% FG), 20 Rebonds (9 offensifs) - 62 d’Évaluation

(Défaite vs Boncourt: 83-92)


Il y a de ces performances qui marquent les esprits et les mémoires… celle d’Arkim Robertson lors de cette 10ème journée restera dans les annales de notre championnat et ce malgré la défaite des Lugano Tigers…


Car le génial Pivot américain a livré une prestation en mode NBA avec des chiffres à donner le tournis !

C’est tout simplement la meilleure évaluation jamais enregistrée dans l’histoire moderne du basketball suisse avec un 62 complètement ahurissant !

Présent du début à la fin de la rencontre, Robertson a été gavé de ballon et a martyrisé comme jamais la raquette boncourtoise profitant à merveille de l’absence d’Eric Katenda.

Avec ses 45 Points à presque 80% aux tirs, il aura provoqué bon nombre de cauchemars au pauvre Nemanja Calasan qui ne pouvait que constater les dégâts ! Ultra dominant sur le terrain, il aura gobé plus de la moitié des rebonds tessinois du soir (20 sur 37) avec une facilité déconcertante.

Malgré la présence de Criswell et Humphrey, Robertson a offert une prestation légendaire signe de sa domination sous les arceaux cette saison.

Qui plus est, son duel à distance avec Brest Jackson aura pimenté la chose faisant de ce Lugano-Boncourt une rencontre qui restera dans les annales pour les performances individuelles du soir.

Après 2 années de domination dans le championnat croate sous le maillot de Skrljevo, Robertson poursuit sa progression en martyrisant les peintures du championnat suisse avant très logiquement de s’envoler vers d’autres cieux.

Régalons-nous donc d’avoir un tel talent dans notre ligue car il ne serait pas surprenant de voir le natif de l’Oklahoma faire ses valises en cours de saison pour rejoindre une formation plus huppée que les Tigers.

A l’instar de Rutherford & Jackson, le recrutement du pivot américain s’avère être une superbe réussite et son nom reviendra très certainement dans les discussions de fin de saison autour des LCM Awards 2022 !



Retrouvez chaque semaine la Team of the Week sur nos réseaux sociaux… See you next Week pour la dernière de l’année 2021 !






77 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout