SBL Women Day 1: c'est reparti!


Ines Nezerwa a dominé la peinture avec ses 18 points et 17 rebonds. (© Nicola Acri)


C'était l'heure de la reprise ce week-end en SBL Women.

Elfic a écrasé Aarau, Genève a battu Pully alors que Troistorrents a créé une petite surprise en s'imposant à domicile contre Hélios.


Une première maîtrisée pour Troistorrents

Privées de Camille Zimmerman, blessée au doigt, on s'attendait à un premier match compliqué pour les pensionnaires du Reposieux dans le derby valaisan face à Hélios. Avec Dutruel dans le cinq de base pour la remplacer, elles vont rapidement prendre les commandes du match avec une adresse folle à distance.


Alors qu'elle n'a plus joué en compétition officielle depuis bien longtemps, la nouvelle recrue Nezerwa fait un chantier dans la raquette. Elle gagne clairement son duel face à Ivashchanka, qui elle souffre sous les panneaux. Même si une réaction a lieu en début de deuxième quart temps sous l'impulsion notamment de Toumi et Ambrosio, 3T va augmenter son avance avec des énormes coups de chaud à 3 pts. Delaquis (3x!!!), Dutruel, McCutcheon, Huguenin, tout le monde y va de son tir primé et à la pause les locales sont bien devant (44-31).


Une réaction des visiteuses est attendue mais elle tarde à venir. On sent une équipe qui se cherche et qui dans ce match vit sur les exploits individuels. Avec plusieurs paniers de haut niveau, Toumi les maintient en vie. L'impact des étrangères ou le non-impact si on parle d'Hélios est clairement un facteur déterminant dans cette première rencontre de la saison. Ce n'est que le premier match, mais on voit bien qu'Uçar et Ivashchenka n'ont pas encore trouvé leur rôle. D'ailleurs, la première nommée a souvent eu la tête basse sur plusieurs actions offensives qui n'allaient pas assez vite à son goût. Après une première mi-temps très prolifique, les défenses prennent le pas sur les attaques mais l'écart reste stable après 30 minutes (50-38).


Dans le dernier quart temps, Hélios va revenir petit à petit sous l'impulsion d'un cinq 100% helvétique. Simioni, à la baguette trouve ses coéquipières et on sent le souffle chaud de Vétroz s'installer sur la nuque de Nadia Constantin et ses coéquipières. Le tournant du match a peut-être lieu lorsqu'Anissa Toumi, jusqu'ici irréprochable, rate un lay up tout cuit qui aurait pu ramener sa formation à six longueurs. Finalement l'écart ne descendra jamais en dessous de sept-huit points et voilà une très belle première victoire pour le duo Gonzalez Dantas-Clément.


Les points positifs

On commence avec les satisfactions du côté de Troistorrents et elles sont nombreuses! Le duo étranger McCutcheon-Nezerwa a été létal tout au long du match! La meneuse a dicté le tempo, assumé son rôle et a fait preuve d'une grande volonté en défense et a donc réalisé une grosse partie. La Burundaise a dominé comme elle devra dominer toute la saison à l'intérieur. Avec l'absence de Zimmerman, elle allait au devant de grandes responsabilités et le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle n'a pas déçu!


On notera également les très bonnes performances de Camille Delaquis et Melyssa Dutruel. L'ex-joueuse d'Elfic a sans doute réalisé son meilleur match en SBL Women avec notamment une confiance qui accroit grandement au niveau de son tir extérieur. Dutruel qui n'avait pas beaucoup joué la saison dernière à Genève, a bien assumé son statut de titulaire en étant très intense défensivement notamment.


Du côté d'Hélios, on le disait plus haut, Toumi a réalisé un grand match même si la fatigue l'a un peu rattrapée sur la fin. Son attitude a été parfaite et elle était de loin la meilleur vétrozaine sur le parquet. Un peu entre le positif et le négatif, on citera Simioni et Ambrosio qui n'ont pas vraiment déçu mais qui devront selon nous prendre plus de responsabilités à l'avenir. Ce sont des joueuses très altruistes et même s'il en faut, on attend un peu plus d'elles en terme de scoring.


Ce qui fait bien évidemment plaisir et qui se retrouve au somment des éléments positifs, c'est le retour du public!


Les points négatifs

Il est difficile d'être négatif sur un tout premier match de saison régulière surtout après une aussi belle victoire. Il est vrai que la capitaine Nadia Constantin n'a inscrit qu'un seul point mais sa volonté étant toujours aussi incroyable, on peut difficilement lui reprocher quoi que ce soit.


Du côté d'Hélios en revanche, force est de constater que tout n'est pas encore en place. Vous nous direz que c'est normal en début de saison avec de nouvelles joueuses suisses comme étrangères mais l'apathie par moment notamment d'Ivashchanka nous fait déjà un peu peur. Certes elle avait une cliente face à elle, mais on ne sentait pas vraiment de volonté de gagner la bataille du rebond chez la Biélorusse. Affaire à suivre donc, mais il va falloir un clair changement de mentalité dans ce domaine sinon elles souffriront à chaque rencontre.


Les notes:


Troistorrents Hélios

Constantin ⭐⭐ Gasser ⭐⭐

De Preux ⭐⭐ Ambrosio ⭐⭐⭐

Delaquis ⭐⭐⭐ Tolusso (n'a pas joué)

Holzer ⭐⭐ Simioni ⭐⭐⭐

Marie (n'a pas assez joué) De Preux (n'a pas joué)

Nezerwa ⭐⭐⭐⭐⭐ Uçar ⭐⭐

McCutcheon ⭐⭐⭐⭐ Bruchez ⭐⭐

Dutruel ⭐⭐⭐ Van der Kaaij (n'a pas joué)

Huguenin ⭐⭐⭐ Verly (n'a pas joué)

Toumi ⭐⭐⭐⭐

Ivashchanka ⭐⭐


⭐ Très mauvais match ⭐⭐ Mauvais match ⭐⭐⭐ Match correct


⭐⭐⭐⭐ Bon match ⭐⭐⭐⭐⭐ Performance spéciale

Elfic envoie un nouveau message

La saison risque d'être longue pour les adversaires d'Elfic Fribourg. Après avoir étrillées Genève en SuperCup, les Fribourgeoises ont réservé le même sort à l'équipe d'Aarau. A cinq jours du début de leur campagne européenne (contre Sassari à Fribourg), Romain Gaspoz a pu faire tourner son effectif et a sans doute pu se réjouir du match parfait aux tirs d'Aleksandra Kroselj, qui trouve peu à peu ses marques.


Après un premier quart temps plus ou moins équilibré (26-13), les Elfes ont appuyé sur l'accélérateur dans les dix dernières minutes de la première mi-temps pour prendre une large avance et dérouler en seconde période.


Pour la formation alémanique, l'obstacle était bien trop haut mais s'était attendu. Le jour de son anniversaire, Coach Evgenievski n'a sans doute pas dû apprécier les 34 ballons perdus mais a pu voir une équipe volontaire notamment aux rebonds offensives avec neuf prises pour la seule Katja Wasser. Néanmoins, le fossé qui sépare les deux équipes donne finalement un écart logique au score final 89-38.


Les points positifs

Pour Elfic, ce match a permis à Gaspoz de préserver un petit peu ses cadres en vue de la première rencontre d'EuroCup et c'est évidemment un premier élément positif. Avec 23 assists, le jeu collectif de l'équipe de St-Léonard était bien huilé avec à la conclusion une Kroselj de gala. Auteure d'un parfait 8/8 aux tirs ainsi que de 4 assists et 4 interceptions, elle a réalisé un festival. L'adresse à distance ainsi que les bonnes performances dans le secteur intérieur de Fogg et Dihigo sont également à noter. La défense proposé notamment sur les lignes arrières était également de très bonne facture.


Du côté d'Aarau, Wasser réussit un joli double-double et Gutthauser a montré de belles choses mais difficile de trouver plus de points positifs tant l'écart est immense. Mais tout n'est pas à jeter non plus et on a hâte de revoir le duo d'étrangère Andelova-Alford face à des équipes un peu plus à leur niveau.


Les points négatifs

Avec la grosse pression qu'Elfic a mis sur les extérieurs d'Aarau, elles n'ont du coup pas toujours été présentes aux rebonds défensifs ce qui a laissé pas mal de secondes chances aux Argoviennes, ce point a néanmoins été bien corrigé en deuxième mi-temps.


Du côté argovien, on l'a déjà évoqué mais les très nombreuses pertes de balles sont évidemment un aspect négatif de leur rencontre. Autrement, il est vraiment compliqué de parler de joueuses en particulier car elles sont justes tombées sur plus fort qu'elles.


Les notes:


Elfic Aarau

Giroud ⭐⭐⭐ Wasser ⭐⭐⭐

Kroselj ⭐⭐⭐⭐⭐ Koç (n'a pas assez joué)

Fora ⭐⭐⭐ Drück (n'a pas assez joué)

Zali ⭐⭐⭐ Donati ⭐⭐

Gull (n'a pas assez joué) Andelova ⭐⭐

Devos ⭐⭐⭐ Rasenberger ⭐⭐

Jacquot ⭐⭐⭐ Rüede (n'a pas assez joué)

Dihigo ⭐⭐⭐⭐ Wildi ⭐ ⭐ ⭐

Sollberger (n'a pas assez joué) Simeone ⭐ ⭐

Stoianov ⭐⭐ Guthauser ⭐ ⭐ ⭐

Fogg⭐⭐⭐⭐ Alford ⭐ ⭐ ⭐

Thern (n'a pas assez joué)

⭐ Très mauvais match ⭐⭐ Mauvais match ⭐⭐⭐ Match correct


⭐⭐⭐⭐ Bon match ⭐⭐⭐⭐⭐ Performance spéciale

Genève commence bien

Après la claque reçue en SuperCup, place au championnat pour les Genevoises avec un déplacement du côté de Pully. Sur le papier, les visiteuses sont favorites et devraient s'imposer sans trop de difficultés. Néanmoins les dix premières minutes nous font mentir avec des Vaudoises accrocheuses et qui se battent bien. De leur côté, Gloria Loosa et ses coéquipières peinent à réellement entrer dans leur match et n'ont qu'un cours avantage après dix minutes (12-16).


Avec leurs trois joueuses sénégalaises, les Pulliéranes se démènent pour rester à porter de fusil de leur adversaire du jour. Mais même si c'est encore brouillon dans leurs rangs, les protégées de Fran Leon Sedano mettent plus de pression et trouvent des paniers faciles notamment sous l'impulsion d'uneLaura Chahrour revancharde. Critiquées pour leurs manques d'altruisme en SuperCup la numéro 35 et sa compatriote Del Moral montrent l'exemple et impliquent tous le monde. Résultat, l'avance augmentent et atteint les dix unités à la pause (25-35).


Sur la deuxième mi-temps, pas grand chose à retenir si ce n'est que ça allait dans tous les sens sans vraie philosophie de jeu chez les Verts. Du côté de Genève, avec 26 points inscrits sur les 34 ballons perdus au total par les joueuses de Jean Fernandez, elles se sont régalées en contre-attaque et ont produit vingt dernières minutes de bonne facture. L'écart va s'agrandir de plus en plus pour atteindre au final les 30 points au moment du gong final (44-74).


Les points positifs

On sait très bien que la saison va être très compliquée pour Pully mais on retient tout de même deux joueuses qui nous ont particulièrement plu sur cette rencontre. Dans la raquette, Aminata Faye a fait son match, elle termine au porte du double-double et n'a pas grand chose à se reprocher d'un point de vue individuel. L'autre bonne surprise vient du banc avec la jeune Tiffany Chavin, auteure de 5 points et 4 rebonds avec quelques très jolis mouvement balle en main.


Pour Genève, le trio d'étrangères a livré la marchandise dans un match qu'elle devait remporter. Elles ont fait leur job comme elles le devaient. A leurs côtés, Aine Font de Benito a fait une entrée que l'on qualifiera de très solide. Les autres joueuses n'ont pas été mauvaises mais ne méritent pas forcément une mention particulière au vue de l'opposition qui même si elle a été réelle en première mi-temps, était trop modeste pour vraiment juger.


On notera quand même que l'équipe du Sapay a bien su rebondir après cette lourde défaite contre Elfic samedi dernier.


Les points négatifs

On n'a pas vraiment vu d'organisation dans le jeu vaudois en ce dimanche après-midi. Vouloir jouer vite c'est bien mais il faut parfois jouer avec la tête et c'est ce qui a manqué à Cindy Mouther et sa bande. Foncer tête baissée leur a fait perdre beaucoup de ballons et donner forcément des points faciles de l'autre côté pour Genève. Au niveau de l'adresse, on signalera le terrible 1/18 à distance...


Le plus gros point noir pour le technicien espagnol est peut-être les 16 rebonds offensifs accordés sinon globalement la prestation fournie fut de bonne qualité et il n'y a donc pas vraiment de point négatif à ressortir pour ce groupe dont le projet a peut-être réellement démarré sur ce match-là.


Les notes:


Pully Genève

Faye ⭐ ⭐ ⭐ Loosa ⭐ ⭐

Mouther ⭐ ⭐ Nallbani ⭐ ⭐ ⭐

Ukmata (n'a pas assez joué) Del Moral ⭐ ⭐ ⭐

Jotterand ⭐ ⭐ Ezzakraoui (n'a pas assez joué)

Perrot (n'a pas assez joué) Tacconi ⭐ ⭐ ⭐

Dieng ⭐ ⭐ Amoos ⭐ ⭐ ⭐

Thévoz ⭐ ⭐ Milwen (n'a pas assez joué)

Chavin ⭐ ⭐ ⭐ Font de Benito ⭐ ⭐ ⭐

Diata ⭐ ⭐ Da Silva ⭐ ⭐ ⭐

Lukusa ⭐ ⭐ Edringer ⭐ ⭐ ⭐

Puijalon ⭐ ⭐ ⭐

Chahrour ⭐ ⭐ ⭐ ⭐

⭐ Très mauvais match ⭐⭐ Mauvais match ⭐⭐⭐ Match correct


⭐⭐⭐⭐ Bon match ⭐⭐⭐⭐⭐ Performance spéciale



236 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout