SBL Women day 10 + 24: Elfic envoie un message en vue de la finale de PBSC!


Selena Lott n'est pas passé loin du triple double au Reposieux.



Un match à rattraper et deux matchs de la 24ème journée en ce samedi. Résumés des rencontres ci-dessous:


Elfic envoie un nouveau message

Le 9 avril prochain aura lieu la finale de Patrick Baumann Swiss Cup à St-Léonard. S'il ne faut jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tuée, dans leur antre, les Fribourgeoises seront très difficiles à déloger. Leur adversaire en avril prochain? Troistorrents, l'équipe qu'elles affrontaient ce samedi.


Sans Camille Delaquis (touchée au genou), les Valaisannes n'étaient pas très réveillées dès le coup d'envoi et les Elfes en ont immédiatement profité. Avec un invraisemblable 80% de réussite aux shoots après 10 minutes, elles mènent déjà de 18 longueurs (13-31).


S'il y aura un léger sursaut d'orgueil des joueuses de José Gonzalez Dantas notamment par l'intermédiaire de Taryn McCutcheon, les locales partent de trop loin et tombent sous la science du jeu de Selena Lott et la domination intérieure du duo Fogg-Giroud. Alors que Kroselj est plutôt bien tenue, Elfic trouve d'autres solutions pour atteindre a barre des 50 unités à la pause et mener de 24 points (51-27).


En vue de la finale du 9 avril, on attend une réaction notamment de Camille Zimmerman, transparente jusqu'ici. Le troisième quart temps est comme les deux précédents à sens unique et l'écart atteindra même 39 points! Si un léger sursaut aura lieu lors de la dernière période avec MCutcheon volontaires jusqu'au bout, le score final est net et sans bavure, 82-49 pour les protégées de Romain Gaspoz.


Si le retour de Delaquis en finale aidera certainement la formation du Reposieux, on a vraiment du mal à croire qu'elles peuvent frapper un gros coup. On sait que sur un match tout est possible et que par le passé Elfic a à plusieurs reprises échouée alors que l'on ne s'attendait pas en finale de Coupe de Suisse mais en 2022 avec l'arrivée de Selena Lott, les pensionnaires de St-Léonard sont intouchables!


Les notes:


Troistorrents Elfic

Zimmerman⭐⭐ Kroselj⭐⭐⭐

Constantin⭐⭐⭐ Fora⭐⭐⭐

Murisier (n'a pas assez joué) Zali⭐⭐⭐

De Preux (n'a pas assez joué) Giroud⭐⭐⭐

Holzer⭐⭐ Jacquot⭐⭐⭐

Marie⭐⭐ Dihigo⭐⭐⭐

Nezerwa⭐⭐⭐ Sollberger (n'a pas joué)

McCutcheon⭐⭐⭐ Stoianov⭐⭐⭐

Dutruel⭐⭐⭐ Lott⭐⭐⭐⭐

Moix⭐⭐⭐ Fogg⭐⭐⭐⭐


⭐Très mauvais match ⭐⭐ Mauvais match ⭐⭐⭐ Match correct


⭐⭐⭐⭐ Bon match ⭐⭐⭐⭐⭐ Performance spéciale


Nyon poursuit sa bonne dynamique

Le deuxième triple-double de la saison est arrivé en SBL Women! En effet, avec 24 points, 12 rebonds et 10 assists (également 5 interceptions), Jessica Loera est devenue après Césaria Ambrosio, la seconde joueuse a réalisé un double-double cette saison. Plus que jamais en course pour le trophée de MVP, l'américaine a encore une fois régalé tout son monde à la salle Arnold-Reymond de Pully.


A nouveau sans Cindy Mouther et Lisa Perrot mais aussi sans Océane Lukusa, Jean Fernandez a du faire face à plusieurs absences importantes et son équipe n'a pas eu la moindre chance face à des Nyonnaises qui ont perdu Caroline Sinner (4 à 6 semaines d'absences) mais qui récupéraient Eva Ruga.


Comme à leur habitude de leurs dernières rencontres, les visiteuses vont démarrer fort avec beaucoup d'intensité et d'énergie en défense et de l'adresse en attaque. La grosse pression mise sur le duo d'étrangères Dieng-Diata a mis très vite à mal les vertes et blanches. Offensivement, le duo Loera-Uro Nile se trouve bien et c'est avec une avance de plus de 30 unités (16-49) que les joueuses d'Hakim Salem rejoignent le vestiaire à la pause.


En seconde période, l'intensité baisse forcément un peu et Dieng avec Diata à nouveau très bien accompagnées par Justine Thévoz (de loin la meilleure pulliérane sur ce match) limitent un peu les dégâts. De l'autre côté, Loera fait tourner la boutique en distribuant des caviars à Franchina, Haas ou encore Pauline Bonacorsi. Cette dernière avec ses 7 points a pu sans doute reprendre un peu confiance après plusieurs semaines où pas grand chose ne rentrait.


82-44, victoire finale pour les pensionnaires du Rocher qui ont a nouveau fait preuve d'un très grand sérieux face à une équipe du bas de tableau. En face, la fin de saison est extrêmement dure avec le duo de Sénégalaise qui semble particulièrement éreinté sur cette fin d'exercice 2021/2022. La suite pour elles, un déplacement à St-Léonard samedi prochain... pas forcément le match idéal pour se remettre les idées en place...

Les notes:


Pully Nyon

Dieng⭐⭐⭐ Uro-Nilie⭐⭐⭐

Attanasio⭐⭐⭐ Loera⭐⭐⭐⭐

Fague⭐⭐ Margot⭐⭐⭐

Jotterand⭐⭐⭐ Ruga⭐⭐⭐

Cardis⭐⭐⭐ Bonacorsi⭐⭐⭐

Ardister⭐⭐⭐ Haas⭐⭐⭐

Thévoz⭐⭐⭐⭐ Franchina⭐⭐⭐

El Bekachi⭐⭐⭐ Dufour⭐⭐

Diata⭐⭐⭐ Blanchard⭐⭐⭐


⭐Très mauvais match ⭐⭐ Mauvais match ⭐⭐⭐ Match correct


⭐⭐⭐⭐ Bon match ⭐⭐⭐⭐⭐ Performance spéciale


Hélios a assuré sa victoire en première mi-temps

Avec des absences majeures de par et d'autres (Ambrosio et Toumi pour Hélios, Alford pour Aarau), cette rencontre à la salle de Bresse allait peut-être permettre à d'autres joueuses de se révéler. Sans leur intérieure américaine, c'est Andrea Andelova qui prend ses responsabilités. Malheureusement pour la meneuse tchèque rien ne rentre et le jeu offensif des argoviennes est terriblement stéréotypé.


Sans produire un basket fantastique, Hélios parvient tout de même a trouver des solutions notamment par les grosses qualités de scroring de Gorell et la taille d'Ivashchenko sous les paniers. + 13 à la pause puis + 26 à la mi-temps, le match est joué.


Malgré tous leurs malheurs cette saison (blessures et covid notamment), les joueuses de Velko Evgenievski ont au moins le mérite de se battre avec leurs armes. Combattives, la capitaine Katja Wasser et l'expérimentée Enisa Semanjaku vont s'arracher pour inscrire quelques paniers et permettre à leur formation de revenir à une petite dizaine de points.


Las pour elles, le duo Gasser-Gorell bien soutenu par Simioni à la mène et Ivashchenko dans la raquette font ce qu'il faut pour garder l'avantage au score et s'éviter tout fin de partie à suspens.


On parlait d'opportunités à saisir pour d'autres joueuses, hormis les 5 points d'Iman Tolusso pour Hélios, aucune jeune joueuse n'a réellement saisi la chance qui leur était donné sur ce match. Aarau jouera Genève pour sa prochaine rencontre alors qu'Hélios se déplacera à Monthey pour le derby valaisan.


Les notes:


Hélios Aarau

Ivashchenko⭐⭐⭐⭐ Wasser⭐⭐⭐

Tolusso⭐⭐⭐ Rasenberger⭐⭐⭐

Simioni⭐⭐⭐ Drück (n'a pas joué)

De Preux⭐⭐⭐ Donati⭐⭐⭐

Gorell⭐⭐⭐⭐ Andelova⭐⭐⭐

Van Der Kaaij⭐⭐⭐ Simeone⭐⭐⭐

Verly⭐⭐⭐ Semanjaku⭐⭐⭐

Toumi (n'a pas joué, voir plus haut) Wildi⭐⭐

Gasser⭐⭐⭐ Stein (n'a pas joué)

Guthauser⭐⭐⭐

Thern (n'a pas assez joué)


⭐Très mauvais match ⭐⭐ Mauvais match ⭐⭐⭐ Match correct


⭐⭐⭐⭐ Bon match ⭐⭐⭐⭐⭐ Performance spéciale

83 vues0 commentaire