• reymondbenoit

SBL Women day 12

En ce dimanche avait lieu une journée complète (pour une fois) du championnat de basket féminin. Résumé de ces différentes rencontres ci-dessous.


Le derby valaisan pour Troistorrents

Après un début de match poussif, les filles de José Gonzalez Dantas se sont imposées 78-72.


Emmenées par une Isabelle Spingola à 36 points et 8 rebonds, les résidentes du Reposieux ont dû cravacher pour aller chercher leur plus belle victoire de la saison. Privé de Nadia Constantin, Coach Gonzalez avait décidé de mettre la jeune Julie Bulliard à la mène, dans son cinq de départ. L'entame de rencontre est compliquée avec beaucoup de shoots ouverts ratés notamment de la vétérane hongroise Nora Nagy-Bujdoso. Les joueuses de Simona Soda n'en demandèrent pas temps et grâce notamment à la TopScoreuse Brittany Dinkins toujours très en jambes, elles prirent 5 points d'avance après le premier quart (18-23).

Isabelle Spingola a cartonné au Reposieux hier après-midi (36 points et 8 rebonds).


Par la suite, Troistorrents va retrouver des couleurs par l'intermédiaire de son américaine Isabelle Spingola mais il faut aussi souligner la très bonne entrée et performance globale de la toute jeune Ainhoa Holzer (à peine 18 ans) auteure de 10 points, 3 rebonds et 4 assists et qui jouait pour l'adversaire du jour en début de saison. Le momentum est inversé et Hélios a de plus en plus de mal en défense. Néanmoins, les Vétrozaines restent toujours devant de 2 points à la mi-temps et à la fin du 3ème quart temps.


La différence va se faire lors des 10 dernières minutes, un moment du match qui avait déjà été fatal aux coéquipières d'Alexia Dizeko à Genève il y a environ 1 mois. Troistorrents l'emporte finalement de 6 points avec leur TopScoreuse Haliegh Reinoehl certes maladroite mais qui a sorti un gros double-double (16 points 14 rebonds).


Avec cette victoire elles passent devant leur adversaire du jour mais avec un match en plus. Elles se déplaceront le 10 janvier à St-Léonard pour en découdre avec le leader invaincu du championnat quant à Hélios elles recevront samedi prochain les vaudoises de Nyon.


Nyon et Genève assurent

Les vaudoises et genevoises ont assuré l'essentiel en battant sereinement Aarau et Pully.


Un temps soit peut serrée, la rencontre entre les deux lanternes rouges du championnat ne nous a finalement pas donné droit à un match à suspens.


Accrochées durant le premier quart temps, les coéquipières de Meline Franchina ont pu faire la différence grâce à leur profondeur de banc et en limitant les pertes de balles (16 contre 28 aux argoviennes). Portées par leurs deux américaines (31 points et 18 rebonds en cumulé) les joueuses du Rocher ont tranquillement déroulé leur basket à partir du 2ème quart temps. Tous le monde a pu jouer et participer à la victoire en marquant au moins 2 points.

Avec leur nouvelle joueuse belge Jienke De Leyn active mais pas encore au top, les protégées de Vejko Evgenievski n'ont pas tenu le choc avec un effectif encore une fois très court (seulement 8 joueuses à disposition).


A la salle Arnold-Reymond de Pully, le duel entre des genevoises en quête d'une nouvelle victoire pour confirmer son statut d'outsider et les vaudoises à la recherche d'une première grosse victoire cette saison pouvait valoir son pesant de cacahuètes.

Malheureusement pour les Pulliéranes le manque de scoring des joueuses suisses (11 points sur 71 au total) leur a joué des tours. Certes leurs 2 américaines ont des points plein les mains mais sans supporting cast a leurs côtés, il sera difficile de gagner contre des équipes aussi solides que Genève Elite Basket.


Portées par une Kristen Spolyar à 34 points (record personnel pour elle cette saison) les filles du bout du lac ont pu elles compter sur un collectif bien plus présent et décisif.


Les coéquipières d'Anissa Toumi ont maintenant le même nombre de points que le BC Winterthur mais avec un match de plus. Pour les vaudoises, elles reculent à la 7ème et avant-dernière place suite à la victoire du Nyon Basket Féminin.

Prochaine rencontre pour ses deux formations le week-end prochain, Genève accueillera Aarau le samedi à 16h et Pully se déplacera le dimanche à 15h30 en terre zürichoise.



L'équipe genevoise s'est montrée particulièrement solide pour leur première rencontre de 2021


Le choc au sommet tourne à nouveau à l'avantage des Elfes

Avec un effectif affaibli et sans entraîneur pendant une bonne partie de la 2ème mi-temps les zurichoises ne sont pas passées loin de l'exploit à St-Léonard.


Sans leur intérieure ukrainienne Olga Yatskovets (blessée) et leur coach Daniel Rasljic (quarantaine), les joueuses coachées pour ce match par Aner Lev Ron ont très bien démarré leur partie avec une grosse adresse extérieure de Belinda Mensah (ex-Elfic) notamment. Avec une défense extrêmement agressive sur la TopScoreuse Aislinn König et en profitant du talent de leur américaine Ameryst Alston, Winterthur attaque cette rencontre pied au plancher. Seul point noir, les trois fautes rapides d'une Charlotte Kohler passée à côté de son match. Le début de match d'Elfic? Poussif pour ne pas dire plus, n'arrivant pas à mettre leur rythme en place, elles cherchent trop la solution individuelle pour marquer. Fort heureusement Marielle Giroud (encore une fois exemplaire) ainsi que l'adresse de Taylor Koenen et Tytionia Adderly leur ont permis de rester dans le match. Egalité parfaite à la mi-temps (38-38).

La capitaine d'Elfic Marielle Giroud a sorti son équipe d'un mauvais pas avec son gros matchs (21 points et 8 rebond) et ses nombreuses fautes provoquées (8)


En deuxième mi-temps alors qu'Elfic commençait à prendre un petit ascendant au score, le coach de Winterthour se fit expulser suite à une deuxième faute technique. Un brin sévère selon nous, cette décision a tout d'abord eu un effet négatif sur ses joueuses qui prennent de plus en plus de retard. (61-51 après 3 quarts temps). La capitaine Cinzia Tomezzoli et ses troupes ne vont néanmoins pas lâcher le morceau. Profitant de l'apathie de fribourgeoises étonnamment amorphes et molles, elles commencent à enquiller les trois points, Iva Bosnjak en tête. Auteure de cinq paniers primés sur le match, la talentueuse ailière croate (mais formée en Suisse) a permis à son équipe d'y croire jusqu'au bout. Malheureusement, elles s'inclineront 81-75, non sans avoir tout tenté jusqu'aux derniers instants de ce choc au sommet qui n'a pas vraiment tenu toutes ses promesses.


Elfic Fribourg a certes remporté leurs deux affrontements (trois si on prend en compte la SuperCup) mais jamais le BC Winterthur n'a pu compter sur un effectif et/ou un staff complet.


La ou les futures oppositions qui pourrait-ent arriver risquent de nous montrer un grand spectacle!


Les joueuses de Romain Gaspoz accueilleront Nyon Basket Féminin ce mercredi à 19h30.

Comme dit plus haut, Winterthour accueillera Pully le dimanche 10 janvier à 15h30.

30 vues0 commentaire