• reymondbenoit

SBL Women: Day 16

Nouvelle journée complète en ce samedi 20 février. Résumé des différentes rencontres ci-dessous.

Aislinn König et ses coéquipières restent invaincues sur le plan national cette saison.


Elfic conserve son invincibilité

A l'affiche la future finale de SBL Cup du côté de Vevey le 6 mars prochain. Elfic accueille Hélios et l'entame de match est plutôt équilibrée. Les deux équipes se rendent pour coup mais une joueuse va particulièrement sortir du lot dans ce premier quart temps. En effet, la capitaine des Elfes Marielle Giroud va inscrire la moitié des points de son équipe (15) et va prendre un nombre incalculable de rebonds et délivrer assist sur assist. L'entrée de la nouvelle arrivée Jacqueline Blake fait du bien aux Valaisannes mais il y a tout de même un petit écart de fait après dix minutes (30-19).


Le duel dans la peinture entre Ana Vojtulek (très en forme en ce moment) et Abigail Fogg devait être une des clés du match. La Croate a été très bien défendue durant l'intégralité de la partie alors que Fogg elle n'a rien loupé (7/7 aux tirs) mais a été pénalisée par les fautes et n'a pu jouer que quinze minutes. Le collectif d'Elfic est plus solide et malgré toute la bonne volonté des joueuses de Simona Soda, Hélios n'arrive pas à rester au contact.


Menées de quinze points à la mi-temps les Vétrozaines reviendront à dix longueurs sur un panier à distance de la TopScoreuse Brittany Dinkins mais cette saison les Fribourgeoises sont vraiment sûres de leur force. Dans leur rang, elles peuvent notamment compter sur une Aislinn König toujours aussi adroites à distance et une Nancy Fora irréprochable dans l'attitude.


La fin de match permet de donner des minutes à celles qui en ont moins eu et de constater la supériorité des leaders toujours invaincues sur le plan national.


Hélios n'a pas à rougir de cette défaite et pourra sans doute en tirer des enseignements avant cette fameuse finale dans deux semaines. Avant ça, il y aura un derby valaisan à disputer samedi prochain face à Troistorrents avec sans doute un gros esprit de revanche. Les protégées de Romain Gaspoz se déplaceront elles du côté de Pully le dimanche.


Défaite encourageante pour Genève face à de peu rassurantes Zurichoises

Face à face entre les deux éliminées des demi finale de SBL Cup. Genève se déplace à Neuhegi avec pour objectif de reprendre confiance en défendant fort notamment. Ce qu'elles montrent sur le début de match est très prometteur, grosse défense et un ballon qui circule en attaque sont les éléments sur lesquels elles comptent en ce début de partie. Elles ont sept points d'avance après le premier quart temps (17-24).


En grande difficulté, Winterthur ne trouve pour l'instant pas de solution pour contrecarrer le plan d match d'Antoine Manthey et ses joueuses. Cherchant trop l'exploit individuel, elles n'arrivent pas à trouver le chemin du panier avec régularité et subissent les coups de chaud de Clémentine Morateur et Anissa Toumi qui rentrent tout leurs tirs ou presque. Genève joue un peu moins bien mais montre une belle attitude en sa battant sur chaque possession. Belinda Mensah relance le match avec un gros panier primé qui ramène les locales à six unités é la pause (34-40).


Les visiteuses sont bien dans leur match et ont clairement à cœur de montrer qu'elles valent mieux que leurs deux dernières prestations. Elles conservent leur adresse et leur jeu collectif fait de mouvements de balle et augmentent même leur avantage (+14 après 23 minutes). Si Winterthur veut l'emporter il va falloir élever leur niveau de jeu, c'est toujours brouillon mais au moins les paniers s'enchaînent quelque peu et les voilà revenues à -5 après 30 minutes.


La blessure de Toumi et le talent d'Alston

La mauvaise nouvelle pour les genevoises c'est qu'Anissa Toumi s'est blessée en fin de troisième quart temps. Très en forme depuis quelques semaines, l'intérieure de 28 ans fera bien son retour au jeu mais on la sent clairement diminuée.


Genève veut sa victoire et commence par un 6-0 pour prendre onze points d'avance. Walter Montini prend un temps-mort et c'est la qu'Ameryst Alston va littéralement prendre feu! Elle trouve tout d'abord Cinzia Tomezzoli toute seule à mi-distance et va ensuite inscrire dix points d'affilées dont le and one pour faire passer son équipe devant pour la première fois depuis très longtemps.


Il reste un peu plus de deux minutes et les joueuses du bout du lac bafouillent leur basket pendant que Winterthur ratent leurs tirs mais peuvent compter sur Olha Yatskovets qui gobe trois rebonds offensif sur la même séquence qui se terminera finalement sur un panier de cette diable d'Alston.


Un nouveau ballon perdu et un panier de Yatskovets oblige le coach genevois à prendre un temps-mort. Malheureusement Kristen Spolyar encore très (trop?) discrète manque son lay up et Alston assure aux lancers francs.


Finalement les Zurichoises s'imposent 71-62 en ayant passé un 20-0 pour finir la rencontre à un adversaire qui s'est montré à son avantage pendant 32 minutes mais la blessure d'Anissa Toumi leur fait mal sur la fin. Cette victoire n'a rien de rassurant mais permet à Coach Montini de souffler.


Genève accueillera Nyon le week-end prochain alors que Winterthur se déplacera chez la lanterne rouge.

L'américaine Amersyt Alston a porté son équipe de toute sa classe en dernier quart temps.


Troistorrents assure contre Aarau

Après la claque monstrueuse reçue la semaine passée, les Argoviennes voulaient montrer un autre visage au Reposieux. Et le début de match va plutôt dans ce sens, agressive en défense, elles peuvent compter sur leur TopScoreuse et capitaine Enisa Semanjaku pour les guider et scorer en attaque. Surprises par l'intensité de leur adversaire du jour les filles de José Gonzalez Dantas peinent à rentrer dans le match. Après six minutes le score de 4-7 met en avant deux défenses très présentes mais aussi une certaine maladresse aux shoots. Avec la moitié de leurs points inscrits sur lancers-francs les Valaisannes mènent de deux longueurs après dix minutes (16-14) dans un match pour le moment très haché.


En deuxième quart, ça se complique sérieusement pour les visiteuses, le jeu collectif des locales est mieux huilé et les voilà avec une avance confortable de treize unités à la pause (34-21).


Pour s'éviter toute mauvaise surprise, il faut que Nadia Constantin et ses coéquipières prennent cette deuxième mi-temps par le bon bout. Ce qu'elles font en encaissant aucun point en cinq minutes. Mais Aarau montre du courage et de l'envie et avec un peu d'adresse elles reviennent légèrement au score.


Finalement, en toute gestion et maîtrise Troistorrents s'impose et consolide sa 5ème place au classement avant le derby valaisan ou elles restent sur une victoire, attention à la revanche d'Hélios! Quant à Aarau elles joueront le derby alémanique en accueillant Winterthur.


Angela Rodriguez et Nyon s'imposent avec la manière

"C'était un match important pour nous, je pense que l'on a bien joué en tant qu'équipe. Nous étions bien préparées et avons très bien exécuté notre plan de match." Angela Rodriguez (nouvelle étrangère de Nyon Basket Féminin)

Les mots de la nouvelle recrue du club du Rocher résument bien la vision que nous avons eu de la rencontre des Vaudoises. Dominatrices de par leur adresse et leur volonté de défendre dur, les Nyonnaises ont tout de suite mis la tête de leur adversaire sous l'eau. Al Barqua, Calloway, Bonacorsi et Margot se relaient au scoring et voilà Nyon devant de treize longueurs après cinq minutes de jeu (16-3). Le temps-mort de Patrick Macazaga permet de voir Angela Rodriguez faire son entrée. A trois points elles redonnent un peu d'air à ses couleurs qui sentaient le souffle des Pulliéranes dans leur nuque après cet arrêt de jeu. Le premier quart temps s'achève sur un panier de Calloway auteure de huit points déjà. Nyon maîtrise et mène de treize unités (23-10).


Il faut réagir pour les visiteuses et Asia Logan va prendre les choses en main. C'est un peu (pour ne pas dire beaucoup) de l'isolation de sa part mais ça fonctionne et sur un ultime panier au quasi buzzer de Robinson les visiteuses sont revenues à sept points (37-30).


Angela Rodriguez va amener beaucoup de choses à cette équipe. A la passe ou au scoring, elle rayonne dans ce troisième quart temps (13 points) et avec l'aide de ses coéquipières qui font du super travail en défense notamment, Nyon inflige un 20-6 sur la période et mène de vingt et une unités après trente minutes (57-36).


La fin de match est sans réel intérêt même si la TopScoreuse de Pully tentera bien un comeback désespéré. L'écart est le même pour un résultat final de 75-54.


Suite à cette victoire et son premier match sous les couleurs nyonnaises l'américano-mexicaine nous donnait ses premières impressions suite à son arrivée en Suisse:


"Je suis vraiment contente d'être ici (en Suisse) et de jouer pour Nyon. L'accueil a été super. Cette équipe a beaucoup de potentiel et je me réjouis de terminer la saison ici!" Angela Rodriguez (joueuse Nyon Basket Féminin)

Classement et cinq majeur de cette journée


Classement à la fin du tour préliminaire (victoires=2 points; défaites=0 point)


1. BCF Elfic Fribourg 16 matchs 32 points

2. BC Winterthur 16 matchs 28 points

3. Hélios VS Basket 16 matchs 18 points

4. Genève Elite Basket 16 matchs 18 points

5. Portes du Soleil BBC Troistorrents 16 matchs 14 points

6. Nyon Basket Féminin 16 matchs 10 points

7. Espérance Sportive Pully 16 matchs 8 points

8. BC Alte Kanti Aarau 16 matchs 0 point


Cinq Majeur


Aislinn König (Elfic): 24 points, 4 rebonds, 5 assists, 9/16 aux tirs 6/12 à 3 points

Ameryst Alston (Winterthur): 24 points, 4 rebonds, 6 assists, 3 interceptions 9/15 aux tirs, 5/5 aux lancers-francs

Angela Rodriguez (Nyon): 22 points, 3 rebonds, 3 assists, 7/9 aux tirs, 6/8 à 3 points

Marielle Giroud (Elfic): 22 points, 12 rebonds, 5 assists, 3 interceptions, 9/15 aux tirs

De'jionae Calloway (Nyon): 20 points, 14 rebonds, 10/18 aux tirs


Mention spéciale

Nora Nagy-Bugdoso (Troistorrents): 10 points, 18 rebonds, 5 assists


Coup de coeur

Enisa Semanjaku (Aarau): 24 points,12 rebonds, 3/7 à trois points

92 vues0 commentaire