• reymondbenoit

SBL Women: Day 17

Résumés des rencontres de la 17ème journée ci-dessous.

Troistorrents s'est imposé pour la seconde fois contre Hélios(©Radio Chablais).


Genève prend le dessus sur Nyon en seconde mi-temps

A la recherche de victoires autoritaires, les locales entament cette partie de manière agressive en provoquant beaucoup de fautes. En a peine plus de trois minutes les Nyonnaises ont déjà fait six fautes dont deux pour Eva Ruga et leur intérieure américaine Calloway. Malgré cela, elles arrivent à s'accrocher et rester au contact.


La fin de quart temps est tout de même plus compliquée avec des Genevoises qui haussent le rythme et qui mènent de huit unités (20-12). Pour son deuxième match sous ses nouvelles couleurs Angela Rodriguez ne rate rien, d'une adresse hallucinante à trois points, elle permet à son équipe avec l'apport de Laure Margot notamment de revenir à une possession. Avec un jeu toujours aussi intense et de l'adresse les joueuses d'Antoine Manthey prennent le dessus et mettent les Vaudoises à distance respectable à la pause (44-33).


Un 16-2 d'entrée de seconde mi-temps va définitivement mettre fin aux espoirs des troupes de Francesco Leon Sedano qui ont maintenant vingt cinq longueurs de retard. On se dirige donc vers un long garbage time qui permettra aux deux coachs de faire tourner leur effectif.


A la peine lors des dernières sorties, Kristen Spolyar s'est montrée très à son affaire et a pu compter sur le soutien d'Emma Chardon et Clémentine Morateur dans un bon jour également pour assurer une victoire finalement aisée 96-68.


Avec cette victoire les Genevoises passaient provisoirement en troisième place en attendant de connaître le résultat d'Hélios. Elles se déplaceront à Aarau le week-end prochain.


Pour les résidentes du Rocher, lourde défaite malgré l'énorme match d'Angela Rodriguez. Il y a encore du travail pour rivaliser avec les meilleures équipes de notre championnat. La suite pour elle? Elfic à la maison, pas cadeau... ou alors le quart de finale de coupe de Suisse contre Hélios (date à déterminer).


Troistorrents remporte le derby valaisan dans une fin de match à suspens

1 partout balle au centre avant ce troisième derby de la saison. Qualifiées pour la finale de SBL Cup, les Vétrozaines accueillent un BBC Troistorrents dont les performances varient en ce moment.


Revanchardes, les protégées de Simona Soda veulent consolider leur troisième place et poursuivre sur leur bonne dynamique du moment. Avec leurs trois étrangères pour débuter la rencontre, les locales peinent tout de même à prendre le dessus sur leur adversaire du jour. Nora Nagy-Bujdoso est une joueuse d'expérience et le montre d'entrée de jeu avec réussite aux tirs. Mais Hélios prend beaucoup de tirs extérieurs et ça passe avec quatre paniers primés en premier quart temps. Mais avec déjà treize points à son compteur la vétérane hongroise permet à ses couleurs de mener (18-20).


Le deuxième quart est équilibré avec deux formations qui se rendent coup pour coup. Finalement les visiteuses font la course en tête 31-35.


L'entame de seconde mi-temps sera importante et Isabelle Spingola l'a bien compris, avec six points rapide elle commence fort ce troisième quart. Globalement Troistorrents est meilleur avec une profondeur de banc plus importante et une grosse défense. L'écart est de treize points à deux minutes de la fin de cette troisième période. Mais en bonne capitaine Césaria Ambrosio ramène les siens à porter de fusil en inscrivant sept points consécutifs (51-57). On en aurait presque oublié que Nadia Constantin s'est à nouveau blessé en début de quart, évidemment une mauvaise nouvelle pour José Gonzales Dantas...


Les étrangères de Troistorrents bien accompagnées par une Brigitte Huguenin en grande forme maintiennent le cap pour l'équipe du Reposieux. Hélios s'accroche avec sa nouvelle recrue Blake et sur un panier à distance d'Alexia Dizeko elles reviennent à une seule unité, il reste alors un peu moins de trois minutes de jeu.


Il faut attendre une minute pour voir un nouveau panier avec Ambrosio qui continue sa superbe seconde période sur un énorme trois points! Mais Nagy en a vu d'autres et fait parler son expérience sur un rebond offensif et deux points facile. Malgré des balles de matchs, la fin du temps règlementaire se termine par quelques cafouillages et nous voilà partis pour cinq minutes supplémentaires pour notre plus grand plaisir car on assite à un très beau combat.


La sortie pour cinq fautes d'Ana Vojtulek pénalise grandement son équipe et Haliegh Reinoehl et Nagy ne se font pas prier pour punir Hélios dans la raquette. Mais Simona Soda a mis en place une mentalité de guerrière et de ne jamais abandonner, la preuve avec ces deux énormes tirs à distance de Dizeko et Dinkins pour égaliser alors que ça sentait clairement le roussi.


On le disait Huguenin nous sort un gros match, agressive, elle réussit et convertit un and one au meilleur des moments, +3 Troistorrents et Hélios n'a plus de temps-mort. Amborsio score rapidement mais il faut faire faute directement pour éviter que le chrono tourne trop, c'est chose faite mais Spingola ne tremble pas sur la ligne. Nagy commet une faute tout en intelligence et Dinkins fait deux sur deux mais Hélios et toujours derrière. Spingola assure avec un un sur deux et la dernière action n'aboutit à rien et Troistorrents sort de haute lutte vainqueurs de ce derby!


Cette victoire elles l'ont méritée car elles ont globalement fait la course en tête alors qu'Hélios n'a pas évolué au niveau de ces dernières semaines et de ce fait, elles cèdent leur troisième place à Genève.


Très jolie promotion du basket féminin que ce derby qui a valu son pesant de cacahuètes de part son suspens!


Elfic atomise Pully

Après Aarau il y a quelques semaines c'est au tour des Pulliéranes de subir la foudre des joueuses de Romain Gaspoz. 29-4 après dix minutes, 64-13 à la mi-temps, ces deux informations suffisent pour comprendre que de match il n'y a pas eu. Certes les locales vont remporter le dernier quart temps mais c'est anecdotique. Au final elles s'inclinent 100-48.


Le premier panier du match est signé Klara Brichakova, le suivant pour Pully arrivera huit minutes plus tard pour "revenir" à -19. Archi dominées, elles vont également perdre Angélique Robinson blessée et qui ne reviendra pas au jeu dès le deuxième quart temps, à voir maintenant si c'est une blessure sérieuse.


Asia Logan a essayé de porter le navire mais elle était bien seule. Ivanie Tacconi a montré de bonnes choses tout comme Sara Van Der Kaaij même si cette dernière a perdu énormément de ballons (11).


Du côté des Elfes, Nancy Fora a encore sorti un grand match tout comme les étrangères qui ont été sérieuses et appliquées. Cette prestation montre encore à quel point les Fribourgeoises sont au dessus au niveau national et qu'on se demande bien qui pourrait les empêcher de réaliser le triplé cette saison.

Aarau a bien lutté mais s'effondre en dernier quart

Toujours à la recherche de leur première victoire, les Argoviennes démarrent tambour battant avec un six su six à trois points. Complétement en feu, tout leur réussit et elles prennent douze longueurs d'avance (29-17). En face, Winterthur survit grâce à ses deux étrangères. Elles refont leur retard en fin de premier quart et passeront devant en toute fin de première mi-temps.


Sans Belinda Mensah et Pia Jurhar, on les sent un peu court physiquement mais c'est surtout du au super boulot que sont en train de réaliser les locales. En défense elles répondent présentes et continuent à bien faire circuler la balle en attaque pour trouver toujours autant d'adresse extérieure. Après trois quart temps, il y a toujours match et la lanterne rouge peut toujours croire en sa bonne étoile.


Toutefois, Ameryst Alston est une des meilleures joueuses du championnat et le prouve en prenant les choses en mains dans le dernier dix. Sans réel pivot avec l'absence de Katarina Barnjak, les "petites" joueuses de Velko Evgenievski ne peuvent rien faire face à la puissance et la taille d'Olha Yatskovets qui se régalent et fait un carnage sans la peinture. Finalement avec un dernier quart remporté 30-9, les Zurichoises s'imposent 96-73.


Le score ne reflète pas la très bonne performance d'une équipe argovienne qui a montré de très belles choses avec un vrai esprit d'équipe et de l'adresse. Avec ce genre de prestation, elles peuvent clairement espérer remporter cette fameuse victoire.


A Winterthur, Walter Montini avait certes des absentes mais encore une fois cette rencontre n'a rien de très rassurant. On les sent clairement au creux de la vague avec notamment une Iva Bosnjak à la recherche de son adresse depuis de longues semaines. Il va falloir réagir et rapidement.

Classement et cinq majeur de cette journée


Classement au 28.02.2021 (victoires=2 points; défaites=0 point)


1. BCF Elfic Fribourg 17 matchs 34 points

2. BC Winterthur 17 matchs 30 points

3. Genève Elite Basket 17 matchs 20 points

4. Hélios VS Basket 17 matchs 18 points

5. Portes du Soleil BBC Troistorrents 17 matchs 16 points

6. Nyon Basket Féminin 17 matchs 10 points

7. Espérance Sportive Pully 17 matchs 8 points

8. BC Alte Kanti Aarau 17 matchs 0 point


Cinq Majeur


Ameryst Alston (Winterthur): 29 points, 8 rebonds, 8 assists, 12/20 aux tirs, 3/7 à 3 points

Nancy Fora (Elfic): 21 points, 6 rebonds, 4 assists, 8/11 aux tirs, 5/8 à trois points

Kristen Spolyar (Genève): 29 points, 7 rebonds, 3 assists, 5 interceptions, 10/18 aux tirs

Nora Nagy (Troistorrents): 26 points, 7 rebonds, 4 assists, 12/19 aux tirs

Olha Yatskovets (Winterthur): 33 points, 9 rebonds, 4 interceptions,12/19 aux tirs, 8/9 aux lancers-francs


Mention spéciale

Taylor Koenen (Elfic): 24 points, 10 rebonds, 10/18 aux tirs, 3/7 à trois points


Coup de coeur

Jienke De Leyn (Aarau): 21 points,8 assists, 8/16 aux tirs, 5/7 à trois points

83 vues0 commentaire

       Le Cinq Majeur      

© 2020 by Le Cinq Majeur Genève. Proudly created with David & Florian

  • Instagram
  • Twitter Icône sociale
  • Facebook Social Icône
  • Youtube
  • Spotify Icône sociale