SBL Women day 19: Elfic ne fait qu'une bouchée de son dauphin


Selena Lott a une nouvelle fois montrée toute sa polyvalence face à Nyon. (©Alain Wicht/La Liberté).


19ème journée en ce milieu de semaine avec notamment le choc entre Elfic et Nyon. Résumés des trois rencontres disputées entre mardi et mercredi ci-dessous.


Hélios s'impose à l'arrachée

C'est toujours sans leur TopScoreuse Alison Gorell que les Valaisannes se rendent à la salle Arnold-Reymond. De leur côté, les Vaudoises sont privées de Justine Thévoz, blessée. Les joueuses de Simona Soda peuvent valider définitivement leur place en play off en cas de succès. Dans un début se rencontre marqué par beaucoup d'adresse de par et d'autre et très peu de coup de sifflet, ce sont les joueuses de Jean Fernandez qui font la course en tête grâce à la réussite aux shoots de leur duo de sénégalaise ainsi qu'au bon début de match d'Alphie Bongongo. Grâce aux 13 points de leur TopScoreuse Khady Dieng, les Pulliéranes sont en tête de 4 longueurs mais Leila Gasser à distance et au quasi buzzer permet à Hélios d'être tout proche, 25-24 pour les locales après 10 minutes. On est sur un score très élevé pour le moment avec une très grosse adresse extérieure. Si l'absence de Thévoz se fait clairement ressentir sous les panneaux, Pully vit essentiellement grâce aux exploits d'une monstrueuse Khady Dieng. Mais même avec leur TopScoreuse à 18 pts à la pause, Pully est à la peine et les Vétrozaines prennent 6 unités d'avance à la pause (36-30). Avec un collectif plutôt bien rôdé, Césaria Ambrosio et compagnie réalisent une bonne première mi-temps malgré quelques errements défensifs. La deuxième période démarre et si Anissa Toumi score deux jolis paniers en post up, Giulia Simioni perd trop de ballons et de l'autre côté Dieng sanctionne! La Sénégalaise est inarrêtable et Pully reste au contact après 25 minutes (40-42). Mais avec un jeu un peu plus rapide et intense, Hélios passe un 11-2 pour finir ce troisième dix et creuse l'écart avec 4 joueuses à 11 points. après 30 minutes. Le réveil de Sabel Diata va permettre aux locales de rester dans le match. Revenues à 2 points à 2 minutes de la fin, les blanches et vertes ne lâchent rien et peuvent aller chercher une très belle victoire. Dieng loupe deux occasions de donner l'avantage à son équipe et Soda prend un temps mort à 55 secondes de la fin du match. Pas de succès lors de la sortie de ce time-out et alors que Pully a une nouvelle balle pour passer devant, Hélios sort une énorme défense qui leur permet de récupérer le ballon et de s'imposer finalement 61-60.


Les Valaisannes sont donc définitivement en play off grâce à ce succès obtenu à l'arrachée avec une bonne répartition du scoring au niveau du cinq de départ. Gasser malade et Ambrosio blessée, ce n'était pas mission aisée que de venir s'imposer un mardi soir à Pully. Elles l'ont fait et peuvent aborder la fin de la saison régulière avec un peu plus de sérénité.


Défaite rageante pour Cindy Mouther et ses coéquipières qui n'étaient pas loin. Malheureusement le manque de soutien au scoring leur a fait défaut. Si le cinq finissant la partie a semblé étonnant avec notamment la présence de Lisa Perrot, il faut quand même noter que c'est avec Fague, Bongongo et la numéro 8 que les Vaudoises sont revenues dans le match. Si les responsabilités offensives passent essentiellement pu presque par Dieng et Diata, les Suissesses font le travail de l'ombre et mériteraient sans doute un peu plus de reconnaissance.


Les notes:


Pully Hélios

Dieng⭐⭐⭐⭐ Ambrosio⭐⭐⭐⭐

Mouther⭐⭐⭐ Tolusso (n'a pas assez joué)

Fague⭐⭐⭐ Simioni⭐⭐⭐

Jotterand (n'a pas assez joué) De Preux⭐⭐⭐

Perrot⭐⭐⭐ Van Der Kaaij (n'a pas joué)

Ukmata (n'a pas joué) Verly (n'a pas joué)

El Bekachi (n'a pas assez joué) Toumi⭐⭐⭐

Bogongo⭐⭐⭐ Ivashchenko⭐⭐⭐

Diata⭐⭐⭐ Gasser⭐⭐⭐

Lukusa⭐⭐⭐

⭐Très mauvais match ⭐⭐ Mauvais match ⭐⭐⭐ Match correct


⭐⭐⭐⭐ Bon match ⭐⭐⭐⭐⭐ Performance spéciale


Elfic en leader face à Nyon

C'est sans Tiffanie Zali et avec Yeinny Dihigo Bravo et surtout Nancy Fora fortement diminuées qu'Elfic Fribourg accueille dans son antre de St-Léonard l'équipe du duo Hakim Salem-Caroline Turin. Ce choc au sommet entre le leader fribourgeois et leur dauphin vaudois va tourner très vite à l'avantage de la formation de Romain Gaspoz. Avec un 13-0 d'entrée de jeu et de trop nombreux paniers faciles ratés par les Nyonnaises, Elfic prend largement les commandes. Si Miriam Uro-Nilie et Laure Margot inscrivent quelques points, il y a déjà 9 longueurs d'avance pour les locales après 10 minutes (22-13).


Avec une très bonne défense et notamment celle de Selena Lott sur Jessie Loera, les championnes en titre creusent sensiblement l'écart face à des visiteuses qui ne trouvent pas le chemin du panier avec régularité et qui peinent à freiner le duo Fogg-Giroud à l'intérieur. Résultat, les Elfes mènent de 19 longueurs à la pause (41-22).


A la peine ces dernières semaines, les problèmes continuent pour Nyon avec Meline Franchina rapidement à 4 fautes et le duo Ruga-Loera qui passent au travers. De leurs côtés, Lott, Jacquot et compagnie mettent une grosse pression défensive, récupèrent des ballons et on va même avoir 36 points d'écart entre les deux premières équipes au classement à ce jour!


Au final, une victoire nette et sans bavure 77-50 qui nous montrent encore une fois qu'Elfic Fribourg sera très difficile à battre sur cette fin de saison. L'arrivée de Selena Lott dont le QI basket nous ébloui match après match est à mettre particulièrement en avant. Dans son placement défensif comme dans son intelligence offensive, l'ancienne joueuse de Marquette est un régal à voir jouer et c'est un privilège de l'avoir dans notre championnat. Avec une Nancy Fora diminuée, mention aussi à Eléa Jacquot qui a encore livré une très belle performance dans la continuité de sa très belle saison. La Canadienne Abigail Fogg a également été très présente comme à chaque rencontre en 2022!


Si on peut (doit) être déçu de la performance des joueuses du Rocher sur cette partie, on ne peut absolument pas nier le fait que ce qui se passe en Ukraine (Miriam Uro-Nilie est ukrainienne) influence les prestations des protégées du Coach néerlandais Hakim Salem. Un vrai esprit de famille s'est installé au sein de cette formation et les t-shirts Stopwar/WesupportUkraine qu'elles ont arboré prouve bien tout le soutien qu'elles apportent à leur TopScoreuse. Admirable de courage, Uro-Nilie a fait son match dans un contexte extrêmement difficile et on ne peut que respecter cela et lui donner toute notre force dans cette situation horrible.


Les notes:


Elfic Nyon

Kroselj ⭐ ⭐ ⭐ Uro-Nilie ⭐ ⭐ ⭐

Fora (n'a pas assez joué) Loera ⭐ ⭐

Giroud ⭐ ⭐ ⭐ Margot ⭐ ⭐ ⭐

Jacquot ⭐ ⭐ ⭐ Ruga ⭐ ⭐ ⭐

Dihigo ⭐ ⭐ ⭐ Sinner (n'a pas assez joué)

Sollberger (n'a pas assez joué) Bonacorsi (n'a pas assez joué)

Stoianov (n'a pas assez joué) Haas (n'a pas assez joué)

Lott ⭐ ⭐ ⭐ ⭐ ⭐ Franchina ⭐ ⭐

Fogg ⭐ ⭐ ⭐ ⭐ Blanchard ⭐ ⭐ ⭐


⭐Très mauvais match ⭐⭐ Mauvais match ⭐⭐⭐ Match correct


⭐⭐⭐⭐ Bon match ⭐⭐⭐⭐⭐ Performance spéciale


Troistorrents avait la tête à samedi mais s'impose

Ce ne fût de loin pas parfait mais l'essentiel a été assuré par les joueuses de José Gonzalez Dantas à domicile face à Genève Elite Basket. S'il leur faudra un petit moment pour se défaire de leur adversaire du soir c'est finalement sans trop trembler que les Valaisannes se sont imposées 66-46.


Avec aucune joueuse à 30 minutes de jeu hormis Ainhoa Holzer, le but était clair, éviter toute blessure en vue du gros match de samedi du côté du Rocher. Avec un duo Zimmerman-Constantin très discret, c'est une autre paire qui va se mettre en avant. En effet, Delaquis et Holzer sont en forme et aux côtés de Nezerwa et McCutcheon, elles permettent à leur équipe de s'offrir un matelas d'avance confortable à la pause (31-20).


A la peine offensivement parlant jusqu'ici, on voit tout de même du mieux chez les Genevoises avec un meilleur mouvement de balles et une défense un peu mois désordonnée que du temps de Fran Leon Sedano. Romain Petit apporte quelques petites choses en plus qui même si elles ne révolutionnent pas le jeu des pensionnaires du Sapey, ont le mérite de donner un basket plus plaisant à suivre.


C'est finalement sans vraiment forcer que l'écart va atteindre la vingtaine de points d'écart avec une Ainhoa Holzer qui en profite pour battre son record de points en carrière à ce niveau là. Il n'y avait pas besoin de forcer et les têtes étaient sans doute déjà un peu tournées vers samedi pour les locales.


Les joueuses du bout du Lac Léman se déplaceront à nouveau dans le Valais du côté de Vétroz pour y affronter Hélios. Avec de bonnes performances de Puijalon ou Tacconi, la montée en puissance de McDonald et la combattivité de Chahrour et des jeunes suissesses on peut croire à un possible exploit à la Salle de Bresse ce samedi. Ce sera évidemment compliqué mais pourquoi pas? Affaire à suivre.


Les notes:


Troistorrents Genève

Zimmerman ⭐ ⭐ Chahrour ⭐ ⭐ ⭐

Constanin ⭐ ⭐ ⭐ Taki ⭐ ⭐ ⭐

Murisier ⭐ ⭐ ⭐ Nallbani ⭐ ⭐ ⭐

De Preux ⭐ ⭐ ⭐ Ezzakraoui ⭐ ⭐ ⭐

Delaquis ⭐ ⭐ ⭐ Tacconi ⭐ ⭐ ⭐

Holzer ⭐ ⭐ ⭐ ⭐ Da Silva ⭐ ⭐

Nezerwa ⭐ ⭐ ⭐ McDonald ⭐ ⭐ ⭐

McCutcheon ⭐ ⭐ ⭐ Puijalon ⭐ ⭐ ⭐

Dutruel ⭐ ⭐ ⭐ Loosa ⭐ ⭐

Moix ⭐ ⭐ ⭐

⭐Très mauvais match ⭐⭐ Mauvais match ⭐⭐⭐ Match correct


⭐⭐⭐⭐ Bon match ⭐⭐⭐⭐⭐ Performance spéciale

100 vues0 commentaire