SBL Women day 5: Nyon solide comme un Roc(her)

Dernière mise à jour : nov. 22


Eva Ruga a confirmé son très bon passage avec l'équipe nationale en livrant une très belle performance contre Hélios.(Michel Perret)



Après la trêve consacrée à notre équipe nationale, on repartait avec notre SBL Women adorée ce week-end.

Retour sur les 3 matchs de cette 5ème journée.


Elfic économise ses cadres et s'impose contre Pully

Avant d'affronter Bourges jeudi en EuroCup, Romain Gaspoz a décidé de reposer ses cadres pour cette rencontre contre la lanterne rouge. Aucune joueuse ne dépassera les 25 minutes de jeu. Après une première mi-temps en roue libre (48-18), les jeunes elfes ont pu avoir quelques minutes de temps de jeu en fin de 3ème quart et durant la quasi intégralité du dernier.


Au final une victoire sans trembler (79-42) et une bonne prestation d'ensemble pour les Fribourgeoises. Pour Jean Fernandez, l'essentiel était d'essayer de se préparer au mieux pour le match à venir contre Aarau. Si la différence est grande entre les deux formations, elles ont quand même montré un visage intéressant en ne lâchant rien du début à la fin.


Les points positifs

La première priorité était de reposer les joueuses majeures, ce qui a pu être fait. Individuellement, Lore Devos , Marielle Giroud et Abigail Fogg en tant que titulaires ainsi que Morgane Gull et Yeinny Dihigo comme remplaçantes ont fait le travail.


Avec le départ d'Aminata Faye (qui est partie cette semaine), les Suissesses ont eu plus de responsabilités. Et dans ce sens, on a beaucoup aimé l'intensité et la présence sous les panneaux de Justine Thévoz. Mention également à Camille Fague (à peine 15 ans) qui s'est bien donné en défense pour son premier match en LNA.


A noter le sublime 29/31 aux lancers francs pour les deux équipes.

Les points négatifs

Beaucoup de pertes de balle du côté d'Elfic ainsi que quelques sauts de concentration au rebond sont les points que l'on a noté sur notre calepin. Après difficile d'être vraiment sévère avec Nancy Fora et ses coéquipières tant elles ont la main sur ce genre d'adversaire.


Tening Diata et Ndeye Dieng ont un bon état d'esprit mais vont devoir améliorer leurs choix de tirs! 8/34 en cumulé pour les deux sénégalaises. Elles doivent prendre leurs responsabilités mais tout en impliquant encore plus leurs coéquipières pour que le groupe progresse collectivement.

Les notes:


Elfic Pully

Kroselj ⭐ ⭐ ⭐ Dieng⭐ ⭐ ⭐

Fora⭐ ⭐ ⭐ Mouther⭐ ⭐ ⭐

Zali ⭐ ⭐ ⭐ Fague⭐ ⭐⭐

Gull⭐ ⭐ ⭐ Jotterand⭐ ⭐ ⭐

Devos⭐ ⭐ ⭐ Perrot⭐ ⭐

Giroud ⭐ ⭐⭐ Ukmata⭐ ⭐

Jacquot⭐ ⭐ Thévoz⭐ ⭐ ⭐ ⭐

Dihigo⭐ ⭐ ⭐ Diata⭐ ⭐ ⭐

Sollberger⭐ ⭐ ⭐ Lukusa⭐ ⭐ ⭐

Stoianov⭐ ⭐ ⭐

Fogg⭐ ⭐ ⭐


⭐ Très mauvais match ⭐⭐ Mauvais match ⭐⭐⭐ Match correct


⭐⭐⭐⭐ Bon match ⭐⭐⭐⭐⭐ Performance spéciale

Troistorrents bat une équipe d'Aarau déplumée

Sans Katja Wasser, Enisa Semanjaku et Miriam Rasenberger, les troupes de Veljko Evgenievski allaient au devant d'un très gros challenge. D'entrée, les Valaisannes dictent leur rythme et mettent rapidement les Argoviennes dans les cordes. Finalement menées "que" de 8 longueurs après 10 minutes, les visiteuses vont encore connaître un terrible coup du sort...


En effet, Martina Gutthauser, TopScoreuse d'un jour, retombe sur les "tribunes" installées derrière le panier et se blesse... le diagnostic n'est pas encore connu mais on craint que le genou soit touché et que son absence dure un moment.


Breanna Alford et Andrea Andelova vont tenter de porter l'équipe mais c'est mission impossible d'autant plus avec la perte de Gutthauser.


Au final, victoire large et facile pour 3T (82-42) qui a pu faire tourner son effectif avec notamment une Taryn McCutcheon limitée à 13 minutes.

Les points positifs

Sélectionnée mais sans disputer la moindre minute avec l'équipe nationale, Cloé Marie a montré sur ce match qu'elle pouvait avoir un rôle majeur dans une équipe de haut de tableau! En plus d'être comme à son habitude très présente en défense, elle a été très adroite a distance, un vrai match référence pour elle. Globalement on a vu une performance très aboutie du côté des Valaisannes avec un collectif bien huilé et une très bonne réussite aux shoots.


On relèvera que les Argoviennes (comme Pully) n'ont rien lâché malgré des absentes et la blessure de Gutthauser mais la différence de niveau est énorme entre une équipe qui vise les premiers rôles et l'autre qui joue sur une patte la majorité du temps...

Les points négatifs

Est-ce que McCutcheon a été ménagée en vue du match contre Nyon de mercredi? On l'espère car elle est fondamentale dans le collectif de José Gonzalez Dantas. Hormis cette interrogation, on a eu le droit à une rencontre très bien gérée.


6 assists et 31 pertes de balle, forcément ces deux statistiques font très mal. Avec les absences de Semanjaku à l'extérieur et Wasser à l'intérieur, Evgenievski ne pouvait pas compter sur deux éléments majeurs de sa rotation et ça s'est clairement ressenti. Les Livia Druck, Larissa Rüede ou encore Romina Thern font de leur mieux mais c'est malheureusement trop limité pour espère quoi que ce soit.

Les notes:

Troistorrents Aarau

McCutcheon⭐ ⭐ ⭐ Gutthauser⭐ ⭐ ⭐

Constantin ⭐ ⭐ ⭐ Drück (n'a pas assez joué)

Murisier⭐ ⭐ ⭐ Donati⭐ ⭐ ⭐

De Preux (n'a pas joué) Andelova⭐ ⭐ ⭐

Delaquis ⭐ ⭐ ⭐ Rüede⭐ ⭐

Holzer⭐ ⭐ ⭐ Wildi⭐ ⭐

Marie⭐ ⭐ ⭐ ⭐ Simeone⭐ ⭐

Nezerwa⭐ ⭐ ⭐ Alford⭐ ⭐ ⭐

Zimmerman⭐ ⭐ ⭐ ⭐ Thern⭐ ⭐

Dutruel⭐ ⭐ ⭐

⭐ Très mauvais match ⭐⭐ Mauvais match ⭐⭐⭐ Match correct


⭐⭐⭐⭐ Bon match ⭐⭐⭐⭐⭐ Performance spéciale

Nyon remporte le choc du samedi

En difficulté en début de rencontre, les Nyonnaises ont haussé le ton en défense pour parvenir à s'imposer assez largement face à des Vétrozaines trop courtes en terme d'effectif malgré les débuts d'Alison Gorrell et le retour de Virginie Bruchez.


A la peine offensivement avec l'équipe nationale, Anissa Toumi commence sa partie avec beaucoup d'agressivité et va chercher des fautes. Globalement les protégées de Simona Soda sont bien dans le match et mènent après 10 minutes 15-14.


Pour leur premier match contre une grosse équipe du championnat, les Vaudois semblent mais sous l'impulsion de trio helvétique Margot-Ruga-Franchina, elles vont passer la deuxième avec une press tout terrain qui va gêner plus d'une fois les Valaisannes. Ce changement d'attitude leur permet de virer en tête à la pause (38-32).


Maladroite en première période, Miriam Uro-Nilie se rebiffe et gagne son duel contre Ivashchenka qui est en souffrance défensivement. Plutôt discrète au scoring jusque là, TopScoreuse Loera prend ses responsabilités et voilà Nyon qui s'envole.


Devant 250 spectateurs, les résidentes du Rocher déroule du très beau basket. Margot à distance, Ruga en drive, Franchina au rebond, ce trio fait des misères à Leila Gasser et ses coéquipières qui n'arrivent pas stopper l'hémorragie.


Au final mission accomplie pour Hakim Salem, Caroline Turin et leur formation qui remportent leur premier match de référence sur le score de 86-64.

Les points positifs

Quel régal de voir évoluer un Swiss Squad à ce niveau! L'entrée d'Eva Ruga a changé beaucoup de choses dans la mentalité nyonnaise. Elle a apporté de l'énergie, du courage et des actions de grande classe des deux côtés du terrain. Mention aussi à Capitaine Franchina, irréprochable dans l'attitude. Ses 13 rebonds (dont 7 offensifs!) en sont la preuve écrite!


Pour sa première, Alison Gorrell nous a plutôt séduit. En ayant vu qu'un seul match on voit déjà qu'elle apportera beaucoup plus de scoring et de polyvalence au sein du groupe valaisan que ne le faisait Melis Uçar. Quand elle aura plus d'entraînements dans les pattes, elle sera à surveiller de très près. Toumi a également livré la marchandise dans le jeu mais aussi dans l'attitude.

Les points négatifs

On va parler de l'entame de match des joueuses de la Côte qui ont manqué d'intensité et de réussite aussi. Contre une équipe d'Hélios affaiblie ça passe mais ça ne sera pas le cas contre 3T ou Elfic, attention à ne pas négliger les débuts de partie!


Evidemment que l'absence de Césaria Ambrosio (positive au covid) s'est fait ressentir à la création notamment pour soulager une Giulia Simioni que l'on a trouvé en manque de rythme (sans doute dû à cause de sa quarantaine récente). Les 20 pertes de balles ainsi que le manque d'impact défensif de Maryna Ivashchanka sont des points que l'on veut mettre en avant.


L'agressivité nyonnaise les a complétement pris au dépourvu ce qui explique une bonne partie de ces ballons perdus. On peut aussi parler du manque de mouvement dans leur jeu offensif qui a aussi amené à plusieurs turnovers.


Concernant la Biélorusse, elle a un talent fou en attaque et l'a encore montré sur ce match. Mais le basket se joue des deux côtés du terrain et en défense elle est fantomatique! Si elle peut placer des contres par ci par là, elle ne peut pas défendre au large et souffre quand on lui impose un défi physique dans la peinture. Toumi et Gasser ont encore dû se démultiplier pour limiter les dégâts mais en vain sur cette rencontre.


Les notes:


Nyon Hélios

Loera ⭐⭐⭐⭐ Ivashchanka⭐⭐⭐

Uro-Nilie⭐⭐⭐ Simioni⭐⭐

Margot⭐⭐⭐⭐ De Preux (n'a pas assez joué)

Ruga⭐⭐⭐⭐ Gorrell⭐⭐⭐

Sinner (n'a pas assez joué) Bruchez⭐⭐⭐

Bonacorsi (n'a pas assez joué) Van Der Kaaij (n'a pas assez joué)

Haas⭐⭐⭐ Verly (n'a pas assez joué)

Franchina⭐⭐⭐⭐ Toumi⭐⭐⭐

Beucler (n'a pas assez joué) Gasser⭐⭐⭐

Lindt (n'a pas assez joué)

Blanchard⭐⭐⭐

⭐ Très mauvais match ⭐⭐ Mauvais match ⭐⭐⭐ Match correct


⭐⭐⭐⭐ Bon match ⭐⭐⭐⭐⭐ Performance spéciale



186 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout