SBL Women day 7: Elfic est tombé!


Le collectif nyonnais a trouvé la parade pour enfin vaincre Elfic! (@Nicola Acri).


Dernière journée du premier tour au programme ce week-end. Retour sur les 3 rencontres ci-dessous.


Hélios tremble mais bat Aarau

Quel beau combat on a eu entre des Valaisannes encore en rodage et des Argoviennes qui voulaient se racheter après leur défaite au buzzer contre Pully. Toujours privé de Martina Gutthauser et Miriam Rasenberger, Veljko Evgenievski peut tout de même compter sur un cinq de qualité avec ses trois étrangères ainsi que Wasser et Wildi.


Sur ce début de match, on voit les locales qui se partagent bien le ballon et qui trouvent de l'adresse grâce notamment à une Andrea Andelova en feu! Alors que Breanna Alford trouve également son rythme, elle écope de fautes rapides et cela l'empêche de continuer à dicter le ton à l'intérieur face à Ivashchenka. Finalement après 10 minutes, Aarau est devant (18-16).


Malmenées et en difficulté à l'image d'Anissa Toumi et de Virginie Bruchez, les Vétrozaines vont élever leur intensité défensif et s'offrir plusieurs paniers faciles grâce au talent de Césaria Ambrosio et d'Alison Gorell. Bien aidées par Gasser et Ivashchenka ainsi que par Simioni à la baguette, ce cinq fait mal à Katja Wasser et ses coéquipières. A la mi-temps, Hélios a fait le break (23-30).


Au courage, à la volonté et portées par une Enisa Semanjaku retrouvée, les alémaniques ne vont rien lâcher et vont réaliser une très belle deuxième période. Aux côtés de la vétérane numéro 13, Giulia Simeone sort de sa boîte! En provenance d'Arlesheim (NLB), la recrue n'avait pas été très en vue sur les premières rencontres. Avec ses 12 points à 5/6 aux tirs, c'est elle qui avec deux bombes de loin va complétement relancer la rencontre! Andelova va également inscrire un panier à distance et voilà qu'il n'y a plus que 3 longueurs d'écart à 2 minutes de la fin de la rencontre.


Finalement, le sang-froid (plus ou moins avec un 2/4) de Toumi et Ambrosio sur la ligne des lancers francs va permettre à Hélios de s'imposer au forceps 70-67.


Les points positifs

Comme la saison passée, on a vraiment l'impression que les Argoviennes vont monter crescendo. Leur jeu collectif va de mieux en mieux et on a vu une vraie volonté de rien lâcher chez chaque joueuse.


Plusieurs filles se sont montrées au niveau sur cette partie. Les 3 étrangères, chacune dans leur registre ont contribué à la belle performance du seul club alémanique de SBL Women. Mention comme écrit plus haut à Giulia Simeone, auteure d'une superbe entrée tout en adresse.


Si elle a été moins en vu que contre Genève, Alison Gorrel a encore montré tout son talent offensif tout en étant plus impliquée en défense, une vraie renfort! Avec son double-double, Césaria Ambrosio ne semble pas avoir trop été affectée par le covid qu'elle a eu il y a quelques jours. Si elle a encore du déchet, on la voit prendre plus de responsabilités en attaque et cela nous plaît!


Avec son 1/6 aux tirs, on pourrait considérer que le match de Giulia Simioni a été raté. On l'a souvent répété mais on veut la voir prendre plus de tirs et c'est ce qu'elle a fait malheureusement sans réussite sur ce match. Mais c'est l'attitude qu'elle doit avoir, quand ça rentrera, elle sera encore plus une pièce maîtresse du collectif de Simona Soda.


Les points négatifs

Les fautes sanctionnées contre Alford et Wasser en début de match ont fait mal. L'italo-américaine avait l'air revancharde défensivement parlant mais avec ses fautes rapides (au final elle a été exclue), elle n'a pas pu avoir autant d'impact qu'espérer. Capitaine Kat (Wasser) a elle manqué de réussite et un peu de fraîcheur physique sur ce match. C'est dommage car si elle était au top, Aarau pouvait l'emporter. Il faut tout de même savoir que la numéro 22 était en examen le matin même et qu'elle est arrivée quelques minutes avant le début de la rencontre!


Un jour sans pour Anissa Toumi et Virginie Bruchez en attaque. La première nommée, en forme en ce début de saison, n'était pas dans un bon jour. Elle a toutefois gardé son bon état d'esprit et c'est quelque chose que l'on ne voyait pas la saison dernière.


Bruchez manque de rythme et ça se voit. Absente des parquets (raison inconnue) pendant un bon moment, la jeune internationale suisse, en est à 1/11 à trois points depuis son retour sur le terrain. Et quant on sait que c'est sa grande force, ça devient compliqué...

Les notes:


Aarau Hélios

Andelova⭐⭐⭐⭐ Ivashcchenka⭐⭐⭐

Drück (n'a pas joué) Ambrosio⭐⭐⭐⭐

Donati⭐⭐⭐ Tolusso (n'a pas joué)

Semanjaku⭐⭐⭐⭐ Simioni⭐⭐⭐

Rüede (n'a pas joué) De Preux (n'a pas joué)

Wildi⭐⭐⭐ Gorell⭐⭐⭐⭐

Simeone⭐⭐⭐⭐ Bruchez⭐⭐

Wasser⭐⭐⭐ Verly (n'a pas joué)

Alford⭐⭐⭐⭐ Toumi⭐⭐⭐

Thern (n'a pas joué) Gasser⭐⭐⭐


⭐Très mauvais match ⭐⭐ Mauvais match ⭐⭐⭐ Match correct


⭐⭐⭐⭐ Bon match ⭐⭐⭐⭐⭐ Performance spéciale

 

Genève s'effondre en deuxième mi-temps

Toujours avec une seule étrangère, les Genevoises allaient encore une fois au devant d'un gros défi en ce samedi avec la venue de Troistorrents dans leur salle. Ce match va étrangement ressembler à leur dernier contre Hélios avec un effondrement général en seconde partie de match.


Volontaires et combattives, les joueuses de Fran Leon Sedano vont montrer un beau visage en début de rencontre à l'image d'Ivanie Tacconi. L'ex-joueuse de Pully va inscrire 7 points d'affilés pour un total de 9 dans le premier quart! Si offensivement ça se passe plutôt bien, défensivement c'est très compliqué avec déjà 25 points encaissés après 10 minutes.


Ayant reçu plusieurs coups, Laura Chahrour tient tout de même sa place et son entente avec Naomi Takyi fonctionne bien. Mais en face, il y a une Camille Zimmerman au four et au moulin! Décevante malgré son double-double contre Nyon, l'américaine score, passe et prend des rebonds. A ses côtés, les Delaquis, Constantin, McCutcheon et autre Nezerwa se régalent. C'est d'ailleurs elle qui va donner un premier coup de massue aux Genevoises avec un lay up au buzzer pour donner 10 longueurs d'avance aux troupes de José Gonzalez Dantas (39-49).


Au retour des vestiaires, c'est le cauchemar pour les locales... avec une intensité défensive retrouvée, 3T ne laisse aucune chance à Genève et remporte le troisième quart temps 30-2! Et elles vont même infliger un terrible 52-12 sur l'ensemble de la seconde période pour un score final de 51-101.


Le groupe genevois est encore très jeune et c'est complétement effondré sur ce deuxième acte. C'est un peu triste car leur première mi-temps (offensive) laissait prévoir de bonnes choses. Ca n'a pas marché sur la durée...


Les points positifs

Encore une fois, la première mi-temps des joueuses du Sapay était de bonne facture. Il est difficile de se réjouir d'une défaite de 50 unités mais si les Genevoises veulent avancer, il faut prendre en compte la bonne première mi-temps délivrée et espérer avec grande impatience la venue d'une nouvelle joueuse étrangère dans le secteur intérieur.


Individuellement, mentions pour Naomi Takyi, qui continue de nous impressionner ainsi qu'à Laura Chahrour qui malgré la difficulté et les coups qu'elle reçoit ne cesse de tout donner sur le terrain. Si on ne l'a que très peu vu en deuxième mi-temps, Tacconi a parfaitement réagi au gros coup de gueule qu'elle avait reçu de son coach lors du dernier match. La verra t'on dans le cinq de départ au prochain match? On dit oui.


Avec 6 points, 3 rebonds et 2/2 aux tirs, Elisa Moix, internationale U16, a inscrit ses premiers points en SBL! Avec sa patte gauche, elle a fait preuve de beaucoup de sang froid. Notre vrai coup de cœur sur cette rencontre.


Le match hyper complet de Zimmerman est aussi à mettre en avant, elle nous sort une ligne de stats très impressionnante (26 points, 13 rebonds, 6 assists, 5 interceptions, 12/15 aux tirs) et a montré tout l'impact qu'elle pouvait avoir dans cette équipe.


On notera aussi l'orgueil des Valaisannes avec une deuxième mi-temps où elles n'ont absolument rien laissé passer. Une marque des grandes équipes.


Les points négatifs

C'est dur, très dur, très très dur défensivement parlant et aux rebonds pour Genève qui n'y arrive pas dans ce secteur. Si elles se battent avec leurs armes, le manque de taille leur fait beaucoup trop défaut et il va vraiment falloir trouver quelqu'un pour grappiller du rebond sinon la saison va être très longue...


Ce n'est pas un point négatif mais plus une inquiétude concernant l'état de santé (dos) de Gloria Loosa. Nommée capitaine, l'ex-joueuse de Meyrin et de Neuchâtel souffre depuis plusieurs semaines et ça se traduit sur le terrain. Si c'est admirable de sa part de vouloir jouer et tout donner pour son équipe, ne serait-ce pas préférable de faire un break? On est pas médecin mais on est inquiet...


Une première mi-temps mitigée avec une défense un peu emmenthal et beaucoup de ballons perdus voilà ce qui doit rester en tête du duo Gonzalez Dantas-Clément pour travailler en vue du derby de samedi prochain contre Hélios.

Les notes:

Genève Troistorrents

Chahrour⭐⭐⭐ McCutcheon⭐⭐⭐

Takyi⭐⭐⭐ Constantin⭐⭐⭐

Nallbani⭐⭐ Delaquis⭐⭐⭐

Ezzakraoui (n'a pas assez joué) Holzer⭐⭐⭐

Tacconi⭐⭐⭐ Marie⭐⭐⭐

Amoos (n'a pas assez joué) Nezerwa⭐⭐⭐

Milwen (n'a pas joué) Zimmerman⭐⭐⭐⭐⭐

Vilolo Dos Santos⭐⭐⭐ Dutruel⭐⭐⭐

Font de Benito⭐⭐ Moix⭐⭐⭐⭐

Da Silva⭐⭐

Puijalon⭐⭐

Loosa⭐⭐

⭐ Très mauvais match ⭐⭐ Mauvais match ⭐⭐⭐ Match correct


⭐⭐⭐⭐ Bon match ⭐⭐⭐⭐⭐ Performance spéciale

 

Le duel au sommet pour Nyon!

Après près de 3 ans d'invincibilité sur le plan national, Elfic a rendu les armes contre un fantastique équipe nyonnaise.


Pourtant le début de rencontre ne laissait rien présager de bon pour les joueuses du Rocher. Marielle Giroud inscrit rapidement 9 points et on sent que l'enjeu est trop grand pour les épaules des Vaudoises. Elles sont menées 31-10 après 10 minutes.


Est-ce qu'Elfic avait déjà la tête au match décisif à venir jeudi en Eurocup contre Tenerife? C'est bien possible, mais il ne faut surtout pas enlever le mérite au coach Hakim Salem et ses troupes. Le technicien est un grand coach et l'a démontré en trouvant les mots pour remobiliser son équipe. Avec des défenses variés et un rythme retrouvé en attaque, les locales vont recoller à 6 longueurs à la pause (34-40).


On trouve Romain Gaspoz bien apathique sur son banc et les Elfes au global ne sont pas dans un grand soir. Uro-Nilie fait la chanson à Fogg avec 3 paniers à distance alors que Franchina prouve qu'elle est une des meilleures joueuses défensives du pays en rendant chèvre le Swiss Goat (sans mauvais jeu de mot) Marielle Giroud.


On pourrait croire que le manque d'expérience de Nyon va leur être fatal dans le dernier quart temps mais que nenni! Jessie Loera bien aidée par Laure Margot et Eva Ruga va mettre fin aux espoirs fribourgeois qui à l'image de ce lay up tout cuit raté par Nancy Fora ne pouvaient pas l'emporter ce dimanche.


La série prend donc fin avec cette victoire 74-64 des joueuses de la Côte qui ont envoyé un sérieux message à la concurrence. Avec cette victoire, elles recevront Hélios en demi-finale de la SBL Cup alors que Troistorrents se déplacera à Fribourg.


Les points positifs

Quelle performance défensive de Meline Franchina! Ca ne se voit pas forcément dans les statistiques mais elle a réalisé un nombre de stops incalculables face à Marielle Giroud notamment. La capitaine a été fantastique et Nyon lui doit beaucoup sur cette rencontre.


Pour gagner d'aussi gros matchs, il faut des étrangères au top niveau et ce fût le cas avec le duo Uro-Nilie-Loera. L'intérieure a mis son équipe sur les bons rails et a fait très mal aux Fribourgeoises avec son adresse en troisième quart temps. La meneuse a quant à elle une âme de leader! Très vocale, elle montre l'exemple sur le terrain offensivement et défensivement. La MVP sans contexte de ce début de saison.


Le premier quart temps livré par les Elfes était de très bonne facture avec notamment une très bonne recherche du jeu intérieur avec Giroud et Fogg. La Canadienne est d'ailleurs la seule qui a montré son meilleur visage, du moins offensivement...


Quel plaisir d'être au milieu d'une superbe ambiance! Poussées par leur public, les joueuses de la côte se sont sublimées et ont proposé un superbe spectacle aux spectateurs présents. Espérons maintenant que ce maudit covid ne vienne pas tout gâcher...

Les points négatifs

Un retard à l'allumage pour les vaudoises qui étaient complétement apathiques et prises par l'enjeu. Ce fût sans conséquence mais on avoue avoir eu très peur d'assister à un match sans suspens.


Que dire mise à part que les visiteuses se sont complètement trouées pendant une bonne partie des 30 dernières minutes. Si l'on a pas compris certaines rotations ainsi que l'absence de réaction du coach, les filles de St-Léonard sont passées au travers un peu toutes en même temps. Ca devait bien arriver un jour et on espère que cette petite secousse va leur remettre les idées en place pour livrer une grosse performance en EuroCup!


Les notes:


Nyon Elfic

Loera⭐ ⭐ ⭐ ⭐ ⭐ Fogg⭐ ⭐ ⭐

Uro-Nilie⭐ ⭐ ⭐ ⭐ ⭐ Kroselj⭐ ⭐

Margot⭐ ⭐ ⭐ Fora⭐ ⭐ ⭐

Ruga⭐ ⭐ ⭐ Zali⭐ ⭐

Sinner (n'a pas assez joué) Devos⭐ ⭐ ⭐

Bonacorsi (n'a pas joué) Giroud⭐ ⭐ ⭐

Haas⭐ ⭐ ⭐ Jacquot⭐ ⭐ ⭐

Franchina⭐ ⭐ ⭐ ⭐ Dihigo Bravo⭐ ⭐

Beucler (n'a pas joué) Sollberger (n'a pas joué)

Lindt (n'a pas joué) Stoianov⭐ ⭐ ⭐

Blanchard⭐ ⭐ ⭐

⭐ Très mauvais match ⭐⭐ Mauvais match ⭐⭐⭐ Match correct


⭐⭐⭐⭐ Bon match ⭐⭐⭐⭐⭐ Performance spéciale

519 vues0 commentaire