SBL Women day 8: Troistorrents remporte aisément le derby


Nadia Constantin et ses coéquipières ont déroulé contre Hélios. (©SwissBasket)


Première journée du deuxième tour au programme ce week-end. Retour sur les 3 rencontres ci-dessous.


Le calvaire se prolonge pour Genève

Avec une seule victoire à leur compteur jusqu'ici, les Genevoises et les Pulliéranes s'affrontaient ce samedi pour tenter de doubler leur nombre de match gagnés. Si l'on n'a pas assisté à du très grand basket, le suspens était au moins présent avec un maximum de sept points d'écart dans cette partie.


Avec toujours une seule étrangère à disposition, Fran Leon Sedano continue d'essayer de mettre en avant ces jeunes suissesses. Mais pour les accompagner, il faut des joueuses d'expérience et Laura Chahrour (qui porte un masque) n'est pas dans un grand soir et c'est forcément pénalisant. Avec Lukusa, Thévoz, Mouther et leurs deux Sénégalaises, les Vaudoises s'accrochent et vont même prendre un avantage intéressant dans le dernier quart avec sept longueurs d'avance.


Si Odea Nallbani va rentrer deux énormes tirs à distance dans le corner gauche pour relancer son équipe, ça ne suffira pas et au final, Pully l'emporte 53-56. Sevrées de victoires en championnat depuis la première journée, le temps doit devenir long pour les résidentes du Sapey qui n'ont pas été au proposé un niveau de jeu suffisant pour pouvoir l'emporter.


Les points positifs

Un peu de mieux aux rebonds pour Genève et la bonne entrée d'Indira Vilolo Dos Santos sont à noter. On va aussi relever que malgré les bobos, Gloria Loosa et Laura Chahrour donnent tout mais c'est vraiment dur...


Le collectif pulliéran tourne mieux et ça se voit depuis quelques matchs. Cindy Mouther et Justine Thévoz se sont bien montrées et on a apprécié le match tout dans l'ombre de Océane Lukusa. Khadry Dieng a également livré la marchandise mais c'est bien en équipe que les vertes se sont imposées pour la seconde fois lors de cet exercice 2021-2022.


Les points négatifs

Ca manque cruellement de talent et d'expérience dans cette équipe de Genève. Le projet de former et de développer des jeunes est une chose mais il faut du soutien pour qu'elle puisse progresser. Depuis la blessure de Del Moral, rien ne va plus et il faut du renfort et très vite!


S'il y a du mieux à Pully, il va falloir améliorer la gestion du ballon (encore trop de pertes de balle) et moins précipiter les choses. Sur la fin de rencontre, plusieurs choix dû au stress et au manque de concentration auraient pu coûter très cher...


Les notes:


Genève Pully

Chahrour⭐⭐⭐ Dieng⭐⭐⭐⭐

Takyi⭐⭐ Mouther⭐⭐⭐

Nallbani⭐⭐⭐ Jotterand⭐⭐⭐

Ezzakraoui (n'a pas joué) Perrot (n'a pas assez joué)

Tacconi⭐⭐ Ukmata (n'a pas assez joué)

Milwen (n'a pas joué) Thévoz⭐⭐⭐

Vilolo Dos Santos⭐⭐⭐ Chavin⭐⭐⭐

Font de Benito⭐⭐⭐ Diata⭐⭐⭐

Da Silva⭐⭐⭐ Lukusa⭐⭐⭐

Puijalon⭐⭐

Loosa⭐⭐⭐


⭐Très mauvais match ⭐⭐ Mauvais match ⭐⭐⭐ Match correct


⭐⭐⭐⭐ Bon match ⭐⭐⭐⭐⭐ Performance spéciale

Troistorrents remporte le derby valaisan

On pouvait espérer un match serré mais ce ne fût pas du tout le cas. Alors même que Taryn McCutcheon était absente (blessure au talon), les visiteuses ont déroulé leur basket en profitant de l'apathie des joueuses de Simona Soda. Une première mi-temps extrêmement compliquée pour les locales alors que les troupes de José Gonzalez Dantas proposaient un basket de qualité avec du mouvement de balle et un adresse au rendez-vous.


Victime de deux fautes rapides, Marina Ivashchenka a été à nouveau largement dominée par le duo Nezerwa-Zimmerman. Topscoreuse avec l'absence de la meneuse américaine, Zimmerman monte en puissance depuis deux matchs et on ne parle pas que du jeu mais aussi de son attitude qui a bien changé (et dans le bon sens).


Si en début de deuxième mi-temps on voit une timide réaction, Hélios n'a pas les armes et l'écart final sera de 31 unités (46-77).


Avant les demi finales de SBL Cup, les deux formations ont des dynamiques bien opposées. Troistorrents joue vraiment bien alors qu'Hélios n'est toujours pas rentré dans sa saison.


Les points positifs

Césaria Ambrosio n'a pas grand chose à se reprocher sur ce match, la numéro 3 était la meilleure joueuse de son équipe. Touchée au mollet, elle a essayé de revenir mais c'était trop juste. Espérons qu'elle puisse récupérer pour mercredi...


Match très accompli de 3T, même s'il y a eu un petit coup de mou au début de la seconde période, elles ont réalisé une rencontre de très bonne facture.


Plusieurs filles à mettre en avant, à commencer par Elisa Moix, 15 ans, qui, contre son ancienne équipe a fait une superbe entrée avec 7 points à 3/3 aux tirs. Dutruel en sortie de banc a également brillé au shoot extérieur et en défense. Comme mentionnée Zimmerman est la MVP de cette rencontre et son entente avec Nezerwa est de plus en plus intéressante.


Les points négatifs

On était au bord de la catastrophe lors des 20 premières minutes côté Hélios. Sans doute la pire mi-temps de leur saison! Il n'y avait aucune envie et ça faisait vraiment mal aux yeux. A l'image de leur pivot biélorusse qui était encore une fois à la rue défensivement, l'attitude des locales inquiète clairement. On se sent pas d'état d'esprit. Est-ce que cela ne viendrait pas de la coach? La question mérite d'être posée car si Simona Soda est très active sur son banc, on est pas sur que le message qu'elle essaie de faire passer rentre dans la tête de ses joueuses...


Hormis l'entame de seconde période où elles sont restées au vestiaire, il n'y a rien à dire, les filles du duo Gonzalez Dantas-Clément n'ont rien à se reprocher. D'ailleurs lors du temps mort pour stopper cette mauvaise passe, le technicien espagnol a passé une soufflante à Nezerwa et la Burundaise va s'en rappeler!


Les notes:

Hélios Troistorrents

Ivashchenka⭐ ⭐ Zimmerman⭐ ⭐ ⭐ ⭐

Ambrosio⭐ ⭐ ⭐ Constantin⭐ ⭐ ⭐

Tolusso (n'a pas assez joué) Murisier⭐ ⭐ ⭐

Simioni⭐ ⭐ De Preux (n'a pas assez joué)

De Preux (n'a pas assez joué) Delaquis⭐ ⭐

Gorrell⭐ ⭐ ⭐ Holzer⭐ ⭐ ⭐

Bruchez⭐ ⭐ Marie⭐ ⭐ ⭐

Verly (n'a pas assez joué) Nezerwa⭐ ⭐ ⭐

Toumi⭐ ⭐ ⭐ Dutruel⭐ ⭐ ⭐ ⭐

Gasser⭐ ⭐ Moix⭐ ⭐ ⭐ ⭐


⭐ Très mauvais match ⭐⭐ Mauvais match ⭐⭐⭐ Match correct


⭐⭐⭐⭐ Bon match ⭐⭐⭐⭐⭐ Performance spéciale

Elfic s'impose sans forcer

Après leur très belle qualification européenne, les joueuses de Romain Gaspoz retrouvaient le chemin de la SBL Women avec un déplacement du côté de Aarau. En maîtrise et sans forcément briller, les Elfes vont faire la différence dès le premier quart grâce aux nombreux points marqués sur des secondes chances. Abigail Fogg va faire des ravages avec un double-double dès la première mi-temps. Malgré une défense correcte et une attaque qui a vu de beaux mouvements, les Argoviennes n'avaient pas les armes.


Finalement avec une deuxième période plus solide, les Fribourgeoises s'imposent 45-84. La mauvaise nouvelle vient de la blessure de Lore Devos à la cheville qui a dû quitter ses partenaires après quelques minutes de jeu seulement. A suivre de près les résultats médicaux.


Les points positifs

La défense de zone a relativement bien marché et le jeu collectif proposé en première mi-temps par les locales était loin d'être ridicule. Il y a de quoi faire avec l'effectif mis à disposition de Veljko Evgenievski mais sur ce match, le niveau était trop élevé pour pouvoir espérer quoi que ce soit.


Le duo Fogg-Kroselj a performé aux côtés de Tiffanie Zali et Yeinny Dihigo en sortie de banc et c'est les points positifs pour Romain Gaspoz sur cette rencontre. On notera aussi le sérieux des visiteuses qui n'ont pas sous-estimé leur adversaire du week-end.


Les points négatifs

Le box-out! Le match a été perdu dès l'entame de match avec 9 rebonds offensifs concédés dès le premier quart temps... vraiment frustrant car la défense était bien présente. 12 points encaissés sur les secondes chances dans les 10 premières minutes, c'est beaucoup trop! Si la balle circule très bien par séquences, il y a encore beaucoup trop de déchets avec encore 25 pertes de balle face aux championnes en titre.


Pour son anniversaire, Marielle Giroud n'était pas très en forme, sans doute très fatiguée, elle devra remettre le bleu de chauffe jeudi en SBL Cup. Globalement l'adresse à distance n'était pas tellement au rendez-vous et si ce n'est pas très inquiétant, il faudra retrouver de l'adresse pour les gros matchs.


Les notes:


Aarau Elfic

Andelova⭐ ⭐ ⭐ Fogg⭐ ⭐ ⭐ ⭐

Drück (n'a pas assez joué) Kroselj⭐ ⭐ ⭐ ⭐

Donati⭐ ⭐ Fora⭐ ⭐ ⭐

Semanjaku⭐ ⭐ ⭐ Zali⭐ ⭐ ⭐

Wildi⭐ ⭐ Devos (n'a pas assez joué)

Simeone⭐ ⭐ Giroud⭐ ⭐ ⭐