Swiss National Team - Les 12 travaux d’Hercule de coach Ilias

À quelques heures du début des Pre-Qualifiers comptant pour le prochain EuroBasket, l’équipe Nationale Suisse emmenée par son nouveau coach, Ilias Papatheodorou, va devoir faire face à de sérieux obstacles en commençant par l’Autriche à Vienne ce jeudi soir.

Avec un groupe final de 12 joueurs retenus, Coach Ilias aura devant lui un défi herculéen au vue de la liste XXL des absents pour cette fenêtre internationale.

Le Cinq Majeur revient pour vous sur les 12 heureux élus qui auront la chance d’arborer le maillot de la Nati, en commençant dès ce soir avec l’opposition à venir en terres autrichiennes.

Gros casse-tête en vue pour Ilias Papatheodorou avec les absences côté Suisse (© FIBA)

Nous vous annoncions il y a quelques jours de cela la liste élargie de 16 noms retenus par Ilias Papatheodorou en vue des rencontres face à l’Autriche et Chypre comptant pour le groupe A des Pre-Qualifiers de l’EuroBasket 2025.

Pas de grosses surprises finalement parmis les choix d’Ilias mais le sort s’est entretemps acharné sur notre Nati adorée rendant bien plus complexe la tâche pour le coach grec.


The Fribourg Squad: OUT

Avec son armada suisse, il n’était guère surprenant de voir Fribourg Olympic abreuver la Nati de ses joueurs mais à l’heure de se pencher sur les 12 noms finalement retenus, on peine à trouver mention du dernier champion de SBL.

Jugez-donc… des 5 joueurs présents dans le groupe élargi de 16, seul Arnaud Cotture fait figure de survivant dans la liste finale qui représentera la Suisse sur ces deux rencontres.

Natan Jurkovitz, Paul Gravet & Yuri Solca, tout trois blessés n’ont logiquement pas été retenu par coach Ilias.

Rajouter à cela le choix de ne pas conserver Robert Zinn et c’est donc tout l’escadron d’Olympic qui s’amoindrit laissant le seul Cotture comme représentant du club dans cette équipe.

Même si Zinn & Solca n’auraient probablement pas eu un rôle prépondérant dans cette équipe, l’absence de Jurko & de Paulo complique sérieusement les plans de Papatheodorou avec deux joueurs précieux dans le système défensif prôné par le coach hellène. La polyvalence des deux fribourgeois va obliger le technicien à revoir ses plans et à lancer d’autres joueurs dans le grand bain pour combler les minutes vacantes.


Mais au final, ces absences pourraient presque passer au second plan quand on s’aperçoit du GRAND absent de cette liste, le leader offensif de la Nati : Jonathan Kazadi.


Les reines de l’équipe à Fofana

Embêté par les blessures à répétition qui sont venus plomber son début de saison (1 seul match disputé avec son club de Jena en Allemagne), Coach Ilias gardait toujours l’espoir de pouvoir compter sur son meneur et leader offensif pour cette fenêtre.

Trop juste physiquement pour faire partie de la liste finale, l’absence de Kazadi est un véritable coup dur pour la Suisse qui devra apprendre à faire sans le meneur de jeu bernois.


Et à ce petit jeu des absences, c’est un joueur en particulier qui verra ses responsabilités drastiquement augmentées: le neuchâtelois Selim Fofana qui brille de mille feux en SBL.

Membre de la Nati depuis cet été, Fofana aura les clés du camion sur cette fenêtre internationale (© FIBA)

Avec l’absence de Kazadi, Zinn & Solca, Fofana sera le seul Point Guard de métier disponible pour Coach Ilias, qui avait déjà énormément responsabilisé le jeune Selim cet été.


Le joueur d’Union devra donc endosser un tout nouveau costume avec le maillot de la Nati sur les épaules qui plus est quand on sait que Marco Portannese, seule option de Back-up capable d‘endosser la mène, s’est blessé à l’entraînement le rendant incertain pour les deux rencontres.


Fofana aura devant lui une opportunité de prouver qu’il peut d’ores et déjà être le présent de cette Nati et endosser le rôle de taulier dans ce groupe.


Les surprises du chef

Avec les convocations de Calasan & Vranic entre autres, coach Ilias en avait surpris plus d’un avec certains de ces choix.

C’est encore le cas avec l’arrivée de Killian Martin (appelé en remplacement de Paul Gravet) qui fait finalement partie des 12 heureux élus et des deux intérieurs qui connaîtront donc leur toute première cape avec l’équipe nationale Suisse.

Un bien joli cadeau pour Nemanja qui a soufflé ses 36 bougies pendant le rassemblement.

Vranic & Calasan auront très sûrement de belles minutes devant eux devant les absences dans la peinture suisse et le manque de compétition de cadres tels que Dubas & NZege.


L’Autriche, principal rival Suisse

Actuellement frappée par un nouveau confinement, l’Autriche aura à cœur de bien lancer ces éliminatoires après avoir déclaré forfait cet été pour les Pre-Qualifiers de la Coupe du Monde pour raisons sanitaires.

A domicile, la formation autrichienne pourra compter notamment sur la puissance et la taille de son secteur intérieur emmené par les géants Daniel Köppel (2M10) & Jozo Rados (2M07).

Aux rangs des tauliers, il faudra bien évidemment scruter comme le lait sur le feu le meneur de jeu Thomas Klepeizs qui brille sous le maillot du Ratiofarm ULM en Bundesliga cette saison et son compère du Bayern Munich, Marvin Ogunsipe.

Cette rencontre qui se déroulera à huis-clos compte tenu de la situation sanitaire actuelle en Autriche sera un sérieux test d’entrée pour la Nati face à l’adversaire le plus coriace du groupe sur le papier.


RDV donc ce soir à partir de 20:15 pour le coup d’envoi de cette rencontre qui sera à suivre en direct sur la plateforme de la RTS Sport ou bien sur la page YouTube de la FIBA.


Bonne chance messieurs et faites nous vibrer !




403 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout